Le ministre de l'Environnement du Canada établit une commission d'examen fédéral pour le Projet de mine d'or et de cuivre Prosperity



    OTTAWA, le 19 janv. /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Environnement du
Canada, Jim Prentice, a annoncé aujourd'hui que le Projet de mine d'or et de
cuivre Prosperity en Colombie-Britannique sera assujetti à une évaluation
environnementale par une commission d'examen fédéral. Le ministre a pris sa
décision à la suite d'une requête du ministre des Pêches et des Océans en
vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale.
    "Je suis persuadé que la commission d'examen tiendra pleinement compte
des questions environnementales liées au projet et fera des recommandations
judicieuses au gouvernement fédéral" a affirmé le ministre Prentice. "Un
examen par une commission offrira des occasions aux Premières nations et au
public de participer à l'examen du projet."
    Le ministre a établi la commission et a nommé Robert Connelly à titre de
president de la commission ainsi que Nalaine Morin et Bill Klassen à titre de
membres de la commission. Vous trouverez des notices biographiques sur le
président et les membres de la commission dans le document d'information
ci-joint.
    Le processus fédéral d'évaluation environnementale sera coordonné, dans
la mesure du possible, avec le processus provincial d'évaluation
environnementale afin de réduire au minimum les doubles emplois et d'augmenter
l'efficience et l'efficacité.
    Le cadre de référence fédéral relatif à l'établissement d'une commission
d'examen et les lignes directrices fédérales-provinciales pour la préparation
de l'étude d'impact environnemental sont disponibles. Les documents ont été
finalisés à la suite d'une consultation récente auprès des Premières nations
et du public.
    Le cadre de référence fédéral fournit des renseignements sur le processus
d'examen par une commission ainsi que de plus amples détails concernant la
portée de l'évaluation environnementale. En vertu du cadre de référence, la
commission d'examen fédéral :

    
    - examinera les effets environnementaux du projet et l'importance de ces
      effets;
    - prendra en compte les mesures techniquement et économiquement
      réalisables pour atténuer tout effet environnemental négatif et le
      besoin, et les exigences, d'un programme de suivi au regard du projet;
    - prendra en compte les commentaires du public et des Premières nations
      reçus dans le cadre de l'examen.

    Les lignes directrices fédérales-provinciales fournissent une orientation
au promoteur, et précisent les renseignements qui doivent figurer dans
l'énoncé des effets prévus du projet sur l'environnement.
    L'Agence a rendu disponible de l'aide financière afin de permettre aux
Premières nations et au public de prendre part au processus d'évaluation
environnementale. Les récipiendaires de l'aide financière aux participants
seront annoncés à une date ultérieure.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce projet, notamment les
lignes directrices et le mandat de la commission d'examen, veuillez consulter
le Registre canadien d'évaluation environnementale au www.acee-ceaa.gc.ca,
numéro de référence 09-05-44811.

    Taseko Mines Ltd. propose d'exploiter une mine d'or et de cuivre à ciel
ouvert très active qui sera située à 125 km au sud-ouest de Williams Lake, en
C.-B. Outre le site minier et les aires de déblais et de stériles, le projet
comprend un broyeur sur place, une ligne de transport d'électricité d'une
longueur d'environ 125 km et une route d'accès.

    L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus
fédéral d'évaluation environnementale, qui permet de déterminer les effets
environnementaux des projets à l'étude et de prendre les mesures appropriées
pour y remédier tout en favorisant le développement durable.

    -------------------------------------------------------------------------
                           Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                 PROJET DE MINE D'OR ET DE CUIVRE PROSPERITY
             COMMISSION D'EXAMEN FEDERALE - NOTES BIOGRAPHIQUES

    Robert (Bob) Connelly

    M. Connelly est un consultant qui a fait carrière dans le domaine de
l'évaluation environnementale. En 1970, il a obtenu son baccalauréat en génie
civil de l'Université de Waterloo.
    M. Connelly a consacré la plus grande partie de sa carrière au service
public et possède une vaste expérience en matière d'évaluation
environnementale. Il a travaillé pour l'Agence canadienne d'évaluation
environnementale, anciennement le Bureau fédéral d'examen des évaluations
environnementales pendant 27 ans. Il a été nommé président intérimaire de
l'Agence canadienne d'évaluation environnementale et a occupé ce poste pendant
17 mois avant son départ à la retraite en 2005. Auparavant, pendant dix ans,
il avait occupé le poste de vice-président, Elaboration des politiques, et il
était responsable de l'élaboration des politiques et de la réglementation aux
termes de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale, du volet
recherche et développement, des affaires intergouvernementales, des relations
avec les organismes autochtones de même que des programmes internationaux. En
2006, l'Association internationale pour l'évaluation d'impacts lui a décerné
le prix Rose-Hulman en reconnaissance de sa contribution et de son leadership
dans le domaine de l'évaluation environnementale.
    M. Connelly possède une grande expérience de la présidence des commissions
d'examen conjoint et fédérales d'évaluation environnementale partout au
Canada. Il a présidé les commissions d'examen fédérales qui ont examiné les
questions reliées à la maladie du bison dans le parc national Wood Buffalo et
au projet de chemin de fer à deux volets du CN en Colombie-Britannique. M.
Connelly a co-présidé la commission d'examen conjoint fédérale-provinciale du
projet de construction d'une seconde centrale nucléaire à Point LePreau, au
Nouveau-Brunswick. Il préside actuellement la commission d'examen conjoint du
projet de forage exploratoire de gaz naturel dans la réserve nationale de
faune de la Base des Forces canadiennes Suffield, en Alberta.

    Bill Klassen

    M. Klassen est conseiller principal à l'AECOM et possède une grande
expérience de la gestion des ressources naturelles et de l'évaluation
environnementale dans le nord du Canada. Il est détenteur d'un baccalauréat ès
sciences en gestion de la faune de l'Université de l'Alaska, à Fairbanks, et a
reçu sa maîtrise en sciences forestières de l'Ecole des sciences forestières
et de l'environnement de Yale. Il demeure à Whitehorse.
    M. Klassen vit et travaille dans le Yukon, dans les Territoires du
Nord-Ouest, au Nunavut et en Alaska depuis 40 ans et a occupé des postes de
cadre de direction au gouvernement du Yukon. Il a occupé les postes de
sous-ministre des Ressources renouvelables et de sous-ministre de la Santé et
des Ressources humaines au sein du gouvernement du Yukon. Il a été consultant
pour le gouvernement, les Premières nations et le secteur privé pour tout un
éventail de projets et a facilité la participation des collectivités
autochtones dans des projets de mise en valeur des ressources. Il fut le
représentant fédéral au sein du Conseil de financement environnemental
(Environmental Fund Board) dans le cadre du projet minier Anvil Range pendant
dix ans.
    M. Klassen a une expérience considérable dans le domaine de l'évaluation
environnementale dans le nord du Canada. Il a représenté le gouvernement du
Yukon dans les négociations liées à l'élaboration de la Loi sur l'évaluation
environnementale et socioéconomique au Yukon. Il fut nommé par décret du
gouvernement fédéral président du Comité d'examen d'impact environnemental
ayant pour mandat d'étudier tous les projets de mise en valeur pour la région
désignée des Inuvialuit dans l'ouest de l'Arctique. Il a été également, pour
le gouvernement du Yukon, membre du Bureau d'examen des répercussions
environnementales dans le cadre de l'Accord final des Inuvialuit.

    Nalaine Morin

    Mme Morin a travaillé pendant de nombreuses années à titre de
métallurgiste et de superviseure en environnement dans le cadre de projets
d'exploitation minière et de mise en valeur des ressources au Manitoba et en
Colombie-Britannique. Elle est détentrice d'un baccalauréat ès sciences
appliquées de l'Université de la Colombie-Britannique, d'un diplôme en
technologie du génie mécanique de l'Institut de technologie de la
Colombie-Britannique, et elle est actuellement candidate à la maîtrise ès
sciences appliquées de l'Université de la Colombie-Britannique. Elle demeure à
Sparwood, en Colombie-Britannique.
    Mme Morin a vécu et travaillé au Manitoba et en Colombie-Britannique, et
elle occupe actuellement le poste de gestionnaire au sein de l'équipe de la
Tahltan Heritage Resources Environmental Assessment (l'équipe d'évaluation
environnementale des ressources du patrimoine Tahltan), où elle a élaboré des
processus d'intégration des connaissances Tahltan à l'évaluation
environnementale et au processus de délivrance de permis dans le cadre des
projets de mise en valeur des ressources sur le territoire Tahltan.
    Dans le cadre de son travail au sein de la société Hudson Bay Mining and
Smelting à Flin Flon, en Manitoba, Mme Morin a acquis de l'expérience en
métallurgie, en broyage, en fusion et en activités hydro-métallurgiques, ainsi
qu'à titre de superviseure responsable des programmes de surveillance de la
qualité de l'eau et de l'air.
    




Renseignements :

Renseignements: aux médias: Lucille Jamault, Conseillère principale en
communications, Agence canadienne d'évaluation environnementale, (613)
957-0434


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.