Le ministre de la Sécurité publique manque à un engagement prioritaire du gouvernement



    OTTAWA, le 6 mars /CNW Telbec/ - L'Association canadienne des policiers
(ACP) se dit déçue du non respect du ministre de la Sécurité publique,
Stockwell Day, relativement aux composantes et conditions-clés nécessaires
pour concrétiser l'engagement du Premier ministre, visant l'embauche d'au
moins 2 500 nouveaux policiers de première ligne pour assurer la sécurité au
sein des communautés canadiennes.
    "Le ministre Day de la Sécurité publique a manqué de remplir un des
engagements prioritaires du gouvernement" a déclaré Tony Cannavino, président
de l'ACP. "Nous attendons depuis déjà deux ans que le Ministre respecte et
agisse de manière telle à tenir la promesse du Premier ministre et, nous
sommes consternés d'obtenir un programme inadéquat dont la vision est
abrégée".
    Lors de la campagne électorale fédérale de 2006, le Parti conservateur
avait promis de "négocier avec les provinces afin de mettre en place un
programme conjoint de partage des coûts entre le gouvernement fédéral, les
gouvernements provinciaux et les municipalités, dans le but de recruter au
moins 2 500 nouveaux policiers pour assurer la sécurité et la protection de
nos villes et communautés." En 2007, le gouvernement fédéral réitérait sa
position, dans le discours du Trône, envers son engagement pour verser les
ressources nécessaires au recrutement de ces 2 500, ou plus, nouvelles recrues
policières.
    "Quoi que nous étions, à priori, très heureux et satisfaits de constater
que cette promesse faisait partie du récent Budget," affirmait Tony Cannavino,
président de l'ACP, "nous sommes, aujourd'hui, désappointés d'apprendre que le
Ministre a manqué de s'assurer que le programme soit durable et à long terme.
Nous sommes d'accord avec les maires et les ministres provinciaux qui
demandaient un engagement de longue durée. Malgré que certaines provinces
accepteront cette position afin d'en soutirer tous les argents disponibles,
d'autres se refrèneront d'y prendre part avant d'obtenir la garantie que le
financement soit disponible durant toute la carrière des policiers embauchés.
Elles ne désirent aucunement se retrouver dans l'obligation de devoir payer la
facture, dans l'éventualité que le gouvernement décide de mettre fin au
programme dans cinq ans."
    "Dans son engagement envers la communauté policière, le Premier ministre
Harper reconnaissait que les ressources monétaires étaient rares et que les
municipalités et les provinces devaient subvenir à leurs besoins et maintenir
des services policiers adéquats relativement au nombre croissant des demandes,
des exigences et dispositions législatives et, des préoccupations en matière
de sécurité nationale. Malheureusement, le plan proposé par le Ministre Day
s'avère inapproprié pour remplir les conditions de cet engagement", a conclu
monsieur Cannavino.

    L'ACP est le porte-parole national de quelque 57 000 membres du personnel
policier à travers le pays. Par l'intermédiaire de ses 170
associations-membres, l'ACP représente les membres des différents corps
policiers desservant autant les plus petites villes et villages du Canada que
les agglomérations urbaines d'importance, ainsi que les membres des services
policiers provinciaux, de la GRC, de la Police des chemins de fer et, de la
Police des Premières Nations.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Collin, agent des communications, (613) 231-4168,
Portable: (613) 299-6516, pcollin@cpa-acp.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne des policiers (CPA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.