Le ministre Bolduc annonce de nouveaux CHSLD en PPP - La CSN est inquiète

LONGUEUIL, QC, le 28 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Les représentants de la CSN s'expliquent mal l'entêtement du ministre de la Santé et des Services sociaux à promouvoir la voie des partenariats public-privé pour la construction et la gestion de quatre nouveaux CHSLD en PPP, alors que la formule montre des lacunes criantes dans le cas du CHSLD de Saint-Lambert-sur-le-Golf.

Pour la CSN, le rapport préparé par la conseillère clinique Reine Martin, qui dresse le portrait de la situation, devrait appeler, bien au contraire, à un changement de cap de la part du ministère. Du moins, souligne la CSN, le ministre devrait pousser plus loin l'investigation des problèmes avant d'aller de l'avant avec de nouveaux projets semblables. Or il semble prêt à s'engager dans la voie inverse.

Réagissant à la nouvelle à cet effet, parue dans le Courrier du sud, la présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux, Francine Lévesque, se demande comment le ministre Bolduc peut conclure que la solution aux problèmes vécus au quotidien dans ce CHSLD est lié à des questions « de management et de compétence du personnel ». Rappelons que les principales recommandations du rapport de madame Martin visaient à stabiliser davantage le personnel.

« À la source de ce problème, on trouve des conditions de travail largement inférieures à celles offertes dans le réseau public, lui-même en situation de pénurie de personnel, explique Francine Lévesque. Le personnel du CHSLD de Saint-Lambert-sur-le-Golf, qui est syndiqué, est présentement en négociation pour tenter de remédier à ce problème : ils demandent la parité avec le secteur public. Mais il faut se rappeler que le groupe Savoie a obtenu le contrat parce qu'il était le plus bas soumissionnaire. Ce contrat ne souffle pas mot des conditions de travail normales, laissant au Groupe Savoie le soin de les déterminer. Nous en sommes là. La formule PPP nous empêche de régler ces problèmes de volatilité de main-d'œuvre que nous ne verrions pas, ou avec beaucoup moins d'intensité, dans le réseau public. »

De son côté, la présidente du Conseil central de la Montérégie, Pierrette Poirier ne comprend pas pourquoi le ministre souhaite étendre la formule à quatre nouveaux établissements, dont trois en Montérégie, avant même d'avoir réglé les graves problèmes qui minent le PPP conclu avec le Groupe Savoie. « Le ministre veut discréditer nos critiques en prétendant que nous faisons de l'obstruction idéologique à la formule des PPP. Pourtant, la vraie question c'est : est-ce que les services y sont équivalents et les conditions de travail comparables ? La réponse, c'est non. Alors, c'est notre rôle, notre mission de réclamer de bons services pour les Montérégiennes et les Montérégiens.»

Fondée en 1921, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) représente 300 000 membres répartis dans les secteurs public et privé.

SOURCE FEDERATION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (FSSS-CSN)

Renseignements :

Jean-Pierre Larche, Information-CSN 514 605-0757


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.