Le ministre Baird et d'éminents conseillers tracent la voie du Canada à la Conférence de l'ONU sur les changements climatiques



    OTTAWA, le 3 déc. /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Environnement,
John Baird, a annoncé aujourd'hui la nomination d'un comité consultatif
composé d'éminents Canadiens en vue de le conseiller et de l'assister en
prévision de la prochaine Conférence des Parties de la Convention-cadre des
Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui se tiendra en
Indonésie.
    "L'équipe d'éminents Canadiens annoncée aujourd'hui constituera un atout
de taille pour le gouvernement du Canada, car elle tracera la voie à suivre,
ici et à l'étranger", a affirmé le ministre Baird. "Les gaz à effet de serre
et la pollution atmosphérique ne connaissent pas de frontière et touchent
toutes les parties du monde. C'est pourquoi notre gouvernement tient
résolument à s'attaquer aux changements climatiques et à collaborer avec la
communauté internationale pour élaborer une entente post-2012 dans laquelle la
totalité des principaux émetteurs seront tenus d'adopter des cibles
ambitieuses."
    Le comité de conseillers est présidé par l'ancien premier ministre du
Québec, l'honorable Pierre-Marc Johnson. Monsieur Johnson est reconnu pour son
expertise dans les domaines du commerce international, des négociations et des
partenariats internationaux, de même que dans ceux du droit de l'environnement
et de la santé. Il sera accompagné par les éminents Canadiens suivants :

    
    - Elizabeth Dowdeswell, ancienne directrice du Programme des
      Nations Unies pour l'environnement (PNUE);
    - Ian Morton, fondateur de la Fondation Air pur et chef de la direction
      de Summerhill Group;
    - Mary Simon, présidente de Inuit Tapiriit Kanatami (ITK).

    "Nous sommes enthousiastes à l'idée d'accompagner le ministre Baird en
Indonésie, où nous aurons la possibilité de discuter avec nos partenaires
internationaux et de prodiguer des conseils judicieux au ministre", a affirmé
M. Johnson. "Ces échanges aideront le Canada à se rapprocher d'une entente
souple, de longue durée, et d'avoir une approche équilibrée qui préservera la
croissance économique tout en protégeant l'environnement."
    Ces conseillers assisteront à une grande partie des séances de la
Conférence des Parties et conseilleront le ministre sur un large éventail de
questions, notamment le cadre le plus approprié pour négocier une entente
post-2012; la mise en oeuvre et la promotion de technologie verte et des
possibilités de contribution du Canada; le rôle des pays développés et de ceux
en développement dans l'entente post-2012; les répercussions des changements
climatiques sur le Nord; et les mesures d'adaptation en réponse aux
changements climatiques.

    La biographie des éminents conseillers est présentée en pièce jointe.

    (Also available in English)

    -------------------------------------------------------------------------
                             FICHE D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

       Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies
                       sur les changements climatiques
                             Comité consultatif
    

    Le gouvernement du Canada a le plaisir d'annoncer que le groupe suivant,
composé d'éminents Canadiens nous aidera à tracer la voie à suivre à Bali, en
Indonésie. Ce groupe fera partie de la délégation canadienne qui participera
en décembre prochain à la 13e Conférence des Parties de la Convention-cadre
des Nations Unies sur les changements climatiques.

    Pierre-Marc Johnson est avocat, médecin, conférencier, auteur, ancien
premier ministre du Québec et ancien professeur de droit à l'Université
McGill. Il s'est joint au prestigieux cabinet d'avocats Heenan Blaikie en
1996, où il agit à titre d'avocat principal pour les négociations et les
médiations mettant en jeu des partenariats commerciaux d'envergure
internationale, en commerce international et en environnement.
Monsieur Johnson a cumulé une vaste expérience dans le domaine des
négociations internationales avec les Nations Unies sur les questions
d'environnement et de développement, et il conseille la Commission
nord-américaine de coopération environnementale de l'ALENA, un organisme
international créé conjointement par le Canada, le Mexique et les Etats-Unis.
Il a donné des conférences en Amérique du Nord, en Amérique latine et en
Europe sur les applications et les effets de la mondialisation et il est
l'auteur d'un traité sur le commerce et l'environnement en Amérique du Nord.
Il a également révisé un ouvrage sur la perspective internationale relative à
la mise en application de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre
la désertification et a publié de nombreux essais sur des questions liées à
l'aspect non commercial de la mondialisation. Monsieur Johnson est un membre
fondateur de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie, dont
il a été le vice-président, et il a présidé le Comité de la politique
étrangère de 1990 à 1997. Le Dr Johnson a reçu un doctorat honorifique de
l'Université Claude Bernard Lyon, en France. Il est Membre de la Société
royale du Canada et Grand officier de l'Ordre de la Pléiade.
    Elizabeth Dowdeswell est actuellement présidente de la Société de gestion
des déchets nucléaires. Elle a connu une longue carrière au sein du
gouvernement, en éducation et dans les affaires internationales, et a été
membre de nombreux comités canadiens et internationaux, de comités
consultatifs et de commissions. Elle a occupé les postes de directrice
générale du Programme des Nations Unies pour l'environnement; de sous-ministre
adjointe d'Environnement Canada responsable de la National Weather and
Atmospheric Agency (au sein de laquelle elle a joué un rôle d'avant-plan dans
les efforts mondiaux visant à négocier le traité sur les changements
climatiques adopté en 1992 lors de la Conférence des Nations Unies sur
l'environnement et le développement); de représentante permanente du Canada au
sein de l'Organisation météorologique mondiale; de déléguée principale faisant
partie du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat; de
commissaire de la Commission sur la mondialisation; et de membre associée du
Centre européen des Affaires publiques. Elle est l'auteur de nombreuses
publications, tant dans la presse et que dans les revues professionnelles.
    Ian Morton est fondateur de la Fondation Air pur et chef de la direction
de Summerhill Group, un organisme de Toronto qui élabore des stratégies de
commercialisation afin d'aider ses clients à mettre sur le marché des produits
constituant de meilleurs choix pour les consommateurs et l'environnement. Il
est reconnu comme un chef de file sur les questions environnementales,
responsable de la création de quelques-uns des programmes de mobilisation de
la population les plus novateurs et efficaces sur la qualité de l'air, les
changements climatiques et les maisons saines au Canada. Monsieur Morton a
obtenu plusieurs prix pour son travail, et a dernièrement été nommé l'un des
sept chefs de file à surveiller dans le domaine du marketing par le magazine
Strategy. Il a créé le Summerhill Group en 2001, après avoir cumulé 16 années
d'expérience auprès d'une variété d'organismes environnementaux. Il privilégie
une approche interdisciplinaire pour la résolution de problèmes; ses
stratégies combinent les sciences, les affaires, l'économie, la politique, le
marketing et les communications.
    Mary Simon, O.C., est présidente de Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), un
organisme national inuit du Canada. Elle est également conseillère
internationale en matière d'environnement, de droits de l'homme, de paix ainsi
que de recherche et de développement scientifiques. Madame Simon a été la
première ambassadrice canadienne aux Affaires circumpolaires. Au cours de ce
mandat, elle a négocié l'établissement du Conseil de l'Arctique qui compte
aujourd'hui des représentants des peuples autochtones de huit pays de la
région circumpolaire, dont la Russie. Madame Simon a occupé les postes de
chancelière de l'a Trent University, de présidente du Comité consultatif
public mixte de la Commission nord-américaine de coopération environnementale
de l'ALENA, d'ambassadrice du Canada au Danemark, de conseillère à
l'International Council on Conflict Resolution du Centre Carter et de
conseillère spéciale auprès de l'Association des Inuits du Labrador durant
l'élaboration de l'Accord sur les revendications territoriales des Inuits du
Labrador. Elle a reçu l'Ordre du Canada, l'Ordre national du Québec, l'Ordre
d'or du Groenland, le Prix national d'excellence décerné aux Autochtones ainsi
que la Médaille d'or de la Société géographique royale du Canada. Elle est
membre associée de l'Institut arctique de l'Amérique du Nord et de la Société
géographique royale du Canada.




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Cabinet du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441; Environnement Canada - Relations avec les
médias, (819) 934-8008, 1-888-908-8008


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.