LE MINERAI DE LABLACHE, PROPRIÉTÉ D'ARGEX, PRODUIT DU TiO2 PUR À 99,8 %

NE PAS DISTRIBUER AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

  • La phase I des essais a permis de produire du dioxyde de titane d'une grande pureté, soit à 99,8 %.
  • La phase II des essais est terminée et la rédaction du rapport final est en cours
  • La phase III des essais (production à petite échelle) commencera le ou vers le 14 février 2011.
  • Le taux de récupération est aujourd'hui estimé à 85 %; des améliorations sont prévues visant un objectif de 90 %.

MONTRÉAL, le 10 févr. /CNW Telbec/ - Les Mines Argex Inc. (« Argex ») (RGX à la Bourse de croissance TSX) (ASV à la Bourse de Francfort) (ARGEF au marché hors cote) a reçu le rapport et les résultats définitifs de la phase I des essais métallurgiques réalisés par Process Research ORTECH Inc. (PRO). Dans le rapport, PRO fait état d'une production de dioxyde de titane (TiO2) d'une grande pureté, soit à 99,8 %, obtenu selon le schéma de traitement conçu pour le gisement La Blache, lequel consiste à concasser, à broyer, à lixivier et a extraire par solvant, le tout suivi d'une précipitation et d'une calcination pour donner un produit de TiO2 d'une grande pureté. Les impuretés de fer (Fe), de chrome (Cr) et de vanadium (V) dans le produit calciné étaient respectivement <100 ppm, 8,5 ppm et <0,5 ppm. La taille moyenne des particules du produit était ~15 microns. Le TiO2 produit était du rutile. Le taux de récupération du TiO2 du minerai est supérieur à 85 %, l'objectif étant de 90 % pour la phase III des essais.

Le procédé en circuit fermé breveté implique la lixiviation du minerai de titane dans l'acide visant à en extraire le fer et le titane. Ce procédé peu énergivore fonctionne à la pression atmosphérique et ne nécessite aucun prétraitement du minerai (aucune oxydation ni réduction). Il fait appel à une concentration d'acide chlorhydrique relativement faible et permet d'éviter de manipuler du chlore, du carbone ou des produits chimiques contenant du carbone à des températures très élevées.

« Les essais métallurgiques ont donné d'excellents résultats jusqu'à maintenant », a déclaré Michael Dehn, président et chef de la direction d'Argex. « Jusqu'ici, les résultats continuent de dépasser nos attentes, qui ont toujours été très élevées. L'applicabilité du procédé mené à La Blache continue de démontrer qu'il s'agit d'un minerai titane-fer-vanadium de première catégorie. » En faisant appel de manière novatrice à une technologie connue, ce procédé permet à Argex de traiter le minerai en un seul endroit pour en extraire un produit de grande valeur tout en ne produisant que des résidus inertes.

Le diagramme de la figure 1 illustre le procédé de récupération du TiO2 d'une grande pureté à partir des résultats obtenus pendant ce projet.

Minerai
 
Lixiviation au chlore à la pression atmosphérique
 
Séparation solide-liquide
 
Étape I de l'extraction par solvant pour le fer ferreux/ferrique
 
Étape II de l'extraction par solvant pour le titane
 
Épuration au moyen d'une solution de HCl contenant du Ti
 
Lavage par HCl
 
Précipitation de TiO2 par hydrolyse thermique
 
Calcination
 
Production de TiO2 à des fins d'évaluation

Figure 1 : Diagramme illustrant le procédé de production de TiO2 d'une grande pureté.

Dans un communiqué diffusé le 26 janvier 2011, Argex a déclaré que, si la demande ne diminue pas de manière importante, l'offre et la demande de TiO2 devraient être très serrées jusqu'en 2015. Selon les prévisions, le prix mondial moyen du pigment de TiO2 de grande qualité devrait passer de 2 400 $ US la tonne métrique en 2010 à 4 800 $ US, soit le double, d'ici 2015.

Au printemps 2010, Argex a confié à Process Research ORTECH Inc. (PRO) la conception d'un procédé de traitement de son minerai. Par la suite, un programme de banc d'essai a été instauré.

La phase I de ce programme consistait à concevoir le schéma de traitement préliminaire pour la récupération de TiO2 d'une grande teneur contenant peu d'impuretés Fe, V et Cr. La réception du rapport définitif de la phase I et du schéma de traitement marque la conclusion de cette phase.

La première phase du programme impliquait la conception du schéma de traitement préliminaire pour la récupération du TiO2 du minerai au moyen de la technologie exclusive de PRO (brevet américain no 7,736,606 B2 et brevet canadien no 2,513,309). Les deux phases majeures dans le minerai étaient l'ilménite et la magnétite. PRO a conçu un procédé breveté, capable de traiter de tels minerais. Après des essais de grande envergure et l'application de cette technologie brevetée, PRO a produit du TiO2 d'une grande pureté en traitant le minerai d'Argex.

Une fois les essais d'extraction par solvant terminés, le banc d'essai de la précipitation thermique du TiO2 a été réalisé. Le dioxyde de titane a subi une précipitation dans le solvant par hydrolyse thermique. L'hydrolyse thermique a été effectuée à des températures de 90 à 100 oC pendant une heure, se soldant par une précipitation du TiO2, qui a été séparé par filtrage. Les échantillons précipités ont été séchés au four à ~95 oC pendant 2 heures.

L'échantillon précipité et séché a subi une calcination dans un four à moufle à 900 oC pendant 2 heures, ce qui a produit du TiO2 d'une grande pureté. Le produit final a été envoyé à un laboratoire accrédité à des fins d'analyse chimique. Le tableau 1 donne les résultats des analyses effectuées sur le minerai reçu et le produit final. Il indique que du TiO2 très pur a été obtenu, lequel contenait <2000 ppm d'impuretés au total, ou présentait une pureté supérieure à 99,8 %. Les impuretés de Fe, de Cr et de V dans le produit calciné étaient respectivement <100 ppm, 8,5 ppm et <0,5 ppm.

Tableau 1 : Analyse chimique de l'échantillon de minerai et du TiO2 final

    Analyse du
minerai  
  Analyse du
TiO2 final  
Al % 1,5 <0,01
Ca % 0,1 0,01
Co ppm 142 171
Cr ppm 1172 8,5
Fe % 46,3 <0,01
K % 0,02 0,01
Mg % 1,7 <0,01
Mn ppm 2825 19
Mo ppm 0,7 0,3
Na % 0,05 0,02
Ni ppm 267,5 0.9
Si ppm s.o. <0,5
Ti % 11,7 Reste TiO2
V ppm 1840 <0,5
Zn ppm 252,3 172
  Total 100 %

Pendant la lixiviation, la récupération est supérieure à 90 %; pendant l'extraction par solvant, elle est de 98 %; et pendant la précipitation thermique, de 98 %. La récupération globale (du minerai au produit fini) dépasse donc 85 %. On prévoit des améliorations en ce qui concerne la récupération, lesquelles seront apportées à la phase III des essais métallurgiques.

La phase II des essais métallurgiques consistera en des essais sur la récupération du V et du Cr à partir du raffinat de l'extraction par solvant du titanium. La phase II des essais est maintenant terminée, et Argex attend le rapport définitif sur les résultats.

La phase III des essais métallurgiques consiste en un banc d'essai continu, ou une « mini-usine », pour la précipitation thermique du dioxyde de titane. Cette phase devrait débuter le ou vers le 14 février 2011.

AGAT Laboratoires, de Mississauga, en Ontario, a analysé de échantillons métallurgiques en faisant appel au procédé de digestion par quatre acides ou à un ensemble de solutions acides, avec analyse finale par ICP/ICP-MS. V.I. Lakshmanan, Ph.D., personne qualifiée, et R. Sridhar, Ph.D., de Process Research Ortech Inc., ont lu et approuvé le présent communiqué.

PRO

Process Research ORTECH Inc. (PRO) entretient une tradition de 80 ans en matière d'innovation et de développement technologique pour venir en aide aux différentes industries. PRO a été constituée en société en janvier 1999, assumant les activités relatives aux technologies de traitement de la Société ORTECH (anciennement Fondation de recherche de l'Ontario, fondée en 1928) dans le cadre d'un projet de privatisation du gouvernement de l'Ontario.

PRO a pour mandat de continuer le travail de recherche et développement effectué par la division responsable des technologies de traitement au sein de la Société ORTECH, tout en étudiant, en mettant au point et en commercialisant des solutions novatrices dans des domaines comme les technologies propres et l'énergie renouvelable.

PRO répond aux besoins d'entreprises canadiennes et internationales, en partenariat avec le milieu universitaire et des organismes gouvernementaux ainsi qu'avec les principaux chefs de file de l'industrie. PRO est également fière de proposer ses services à de petites entreprises spécialisées.

Les Mines Argex Inc.

Argex est une petite société minière qui met en œuvre des projets d'exploration de gisements de titane, de fer, de vanadium et de magnésium au Québec, au Canada. Établie à Montréal, au Québec, la société s'est engagée dans l'intérêt de ses actionnaires et prévoit progresser rapidement en vue de produire du titane au gisement La Blache situé près de Baie-Comeau, au Québec, qu'elle détient en totalité. Argex détient également la totalité du projet de minerai de fer Mouchalagane situé à 380 km au nord de Baie-Comeau, un gisement du même type que les corps minéralisés actuellement exploités à la mine de Fire Lake par Québec Cartier Mining (Arcelor Mittal) et à la mine du lac Bloom par Consolidated Thompson. Récemment, Argex a accru sa position foncière près de Baie-Comeau, au Québec, dans les environs du gisement de vanadium-titane-fer du lac Brûlé appartenant à Consolidated Thompson. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la société, veuillez consulter son site Web à l'adresse www.argex.ca.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des éléments qui peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières, et ils sont assujettis à des risques et à des incertitudes. Bien que la société croie que les attentes décrites dans les énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables, elle ne peut garantir qu'elles se concrétiseront. Parmi les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats diffèrent considérablement des attentes, mentionnons les effets de la conjoncture économique, les mesures prises par les autorités gouvernementales, les incertitudes liées aux négociations de contrats, les besoins de financement additionnel, l'acceptation des produits de la société sur le marché et les pressions exercées par la concurrence. Ces facteurs ainsi que d'autres sont examinés plus en détail dans les documents déposés par la société auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières.

Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au bien-fondé ou à l'exactitude de ce communiqué.

SOURCE ARGEX MINING INC.

Renseignements :

Michael Dehn, président et chef de la direction
Les Mines Argex Inc. 
647-477-2382 
michael@argex.ca

ou

Paradox Relations publiques au 514-341-0408 ou 1-866-460-0408

Profil de l'entreprise

ARGEX MINING INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.