Le milieu des affaires, l'industrie du tourisme et le secteur aéroportuaire enjoignent le Canada à conclure un accord Ciels ouverts avec l'Europe



    Un accord de services aériens nouveau et moderne améliorera les relations
    commerciales et touristiques entre le Canada et son deuxième plus grand
    partenaire commercial

    OTTAWA, le 27 nov. /CNW Telbec/ - Une coalition informelle de groupes
représentant le milieu des affaires, l'industrie du tourisme et le secteur
aéroportuaire ont fait voix commune aujourd'hui pour demander au gouvernement
fédéral de conclure un accord Ciels ouverts avec l'Europe lorsqu'il
rencontrera les négociateurs européens à Bruxelles dès demain.
    Cette demande provient de la Chambre de commerce du Canada, de
l'Association de l'industrie touristique du Canada et du Conseil des aéroports
du Canada.
    "Cet accord représente un potentiel immense pour l'économie canadienne",
a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de
commerce du Canada. L'optimisation des forces de notre système de transport
par la mise en oeuvre stratégique de la politique aérienne internationale Ciel
bleu du Canada bénéficiera aussi bien aux entreprises canadiennes qu'aux
Canadiens."
    "En offrant plus de choix aux voyageurs qui viennent au Canada, nous
améliorerons notre compétitivité en tant que destination dans un marché
touristique qui devient de plus en plus mondial", de dire Randy Williams,
président-directeur général de l'AITC. "Un accord Ciels ouverts avec l'Union
européenne, qui est le deuxième plus important marché touristique du Canada,
représente un atout économique indéniable."
    "Les aéroports du Canada, qui sont des portails pour les collectivités
qu'ils desservent, considèrent qu'un accord Ciels ouverts offre un potentiel
extraordinaire d'accroissement du commerce et du tourisme", a ajouté Jim
Facette, président et chef de la direction du Conseil des aéroports du Canada.
    Les pourparlers de Bruxelles visent un nouvel accord de services aériens
entre l'Union européenne et le Canada. Un accord Ciels ouverts entre le Canada
et l'Union européenne remplacerait les accords bilatéraux individuels entre le
Canada et 17 des 27 membres de l'Union européenne qui est le deuxième
partenaire commercial et source de tourisme en importance du Canada.
    Un accord Ciels ouverts permettrait à tout transporteur canadien ou
européen de desservir n'importe quel point entre les deux marchés. Il ne
permettrait toutefois pas une desserte intérieure (cabotage), mais il
éliminerait les restrictions sur la capacité, sur la fréquence et sur les
prix.
    Selon une étude réalisée par la Commission européenne, le nombre de
passagers entre l'UE et le Canada passerait des 8 millions actuels à
14 millions d'ici 2011. De plus, l'UE estime qu'un espace aérien sans
frontières se traduirait par des bénéfices de l'ordre de 110 millions de
dollars sous forme de baisse des prix des billets d'avion, et que quelque
3 700 emplois pourraient être créés dès la première année.

    Au sujet de la Chambre de commerce du Canada

    La Chambre de commerce du Canada est le principal défenseur des intérêts
des entreprises sur le plan des politiques gouvernementales. Son objectif est
de favoriser un environnement économique solide et concurrentiel qui profite
au Canada et à tous les Canadiens. En tant que la seule organisation nationale
qui représente plus de 170 000 entreprises de toutes les régions du Canada, la
CCC est une voix puissante, articulée et persuasive des entreprises
canadiennes aussi bien au niveau national qu'international.

    Au sujet de l'Association de l'industrie touristique du Canada

    L'Association de l'industrie touristique du Canada est le principal
porte-parole national du secteur privé pour l'industrie touristique de
66,9 milliards de dollars. Elle joue un rôle unique en s'assurant que
l'environnement des affaires et politique du Canada favorise le tourisme en
communiquant l'importance du tourisme pour les Canadiens, en préconisant des
mesures politiques et des programmes, et en exerçant des pressions politiques
pour la prise des mesures appropriées.

    Au sujet du Conseil des aéroports du Canada

    Le Conseil des aéroports du Canada (CAC) est la voix nationale des
aéroports du Canada. Ses 47 membres regroupent plus de 180 aéroports, y
compris tous les aéroports du Réseau national des aéroports (RNA) de même que
la plupart des aéroports municipaux d'importance dans toutes les provinces et
tous les territoires. Ensemble, les membres du CAC traitent pratiquement tout
le trafic de fret et tout le trafic international de passagers, de même que
95 % du trafic intérieur de passagers. Ils génèrent une activité économique de
plus de 30 milliards de dollars dans les collectivités qu'ils desservent. Plus
de 150 000 emplois sont directement liés aux aéroports membres du CAC, ce qui
représente une masse salariale annuelle de plus de 8 milliards de dollars.




Renseignements :

Renseignements: Katie Anderson, Directrice des Communications, Chambre
de commerce du Canada, (613) 238-4000, poste 231, kanderson@chamber.ca;
Daniel-Robert Gooch, Directeur des Communications, Conseil des aéroports du
Canada, (613) 560-9302, poste 16, daniel.gooch@cacairports.ca; Susan Wong,
Directrice des Communications, Association de l'industrie touristique du
Canada, (613) 238-9400, swong@tiac.travel


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.