Le message de CBC/Radio-Canada au CRTC: discerner le vrai du faux à propos des nouveaux médias



    OTTAWA, le 11 juill. /CNW Telbec/ - Les nouveaux médias ne sont ni un
substitut aux médias traditionnels ni un remède aux difficultés financières
auxquelles les télédiffuseurs généralistes font face. C'est le message que
CBC/Radio-Canada veut faire passer auprès du CRTC, qui examine actuellement la
question de la radiodiffusion par les nouveaux médias.
    Dans le mémoire qu'elle a déposé aujourd'hui, CBC/Radio-Canada presse le
Conseil de ne pas accepter les hypothèses erronées émises dans le document
Perspectives sur la radiodiffusion canadienne par les nouveaux médias, une
compilation d'une recherche et de points de vue publiée par le CRTC en mai
2008. Le radiodiffuseur public national invite le CRTC à reconnaître
l'importance des médias traditionnels comme la source de contenu de diffusion
professionnel pour toutes les nouvelles plateformes.
    "L'utilisation d'Internet s'est substituée à certaines activités dans la
vie des Canadiens, mais elle ne s'est pas substituée à l'écoute de la
télévision. Regarder la télévision sur Internet représente moins de un pour
cent du nombre total d'heures que les Canadiens passent à regarder la
télévision. En fait, les Canadiens regardent davantage la télévision
maintenant qu'il y a 15 ans", a déclaré Richard Stursberg, vice-président
principal, Services anglais.
    Aujourd'hui, Internet est utilisé principalement comme un outil de
communication et de recherche, et non pas pour regarder la télévision. De
même, presque tout le contenu vidéo professionnel consommé dans Internet
provient des télédiffuseurs traditionnels.
    CBC/Radio-Canada souligne aussi le fait que le contenu télévisuel n'est
pas facilement financé dans Internet. En fait, la publicité vidéo sur Internet
représente moins de un pour cent des 1,24 milliard de dollars des revenus
publicitaires générés dans Internet au Canada aujourd'hui.
    CBC/Radio-Canada est un chef de file du développement des nouveaux
médias, offrant des sites Web médias et de nouvelles parmi les plus populaires
au Canada. Même si Internet représente un tremplin marketing très prometteur
pour toucher des auditoires à la recherche d'un contenu plus personnalisé, il
ne débouche pas sur des perspectives de revenus publicitaires importantes pour
les radiodiffuseurs.
    "Internet est aujourd'hui un outil fondamental pour accomplir notre
mission de diffuseur public auprès des Canadiens. Les revenus que nous en
tirerons ne permettront toutefois pas de remplacer les pertes liées à tout le
phénomène de la fragmentation des médias. Le modèle économique actuel des
chaînes généralistes doit être revu", a déclaré Sylvain Lafrance,
vice-président principal, Services français.
    CBC/Radio-Canada recommande que ces conceptions erronées soient corrigées
par le Conseil. Cette mesure s'impose pour garantir une politique sur les
nouveaux médias fondée sur une compréhension approfondie et précise du système
de radiodiffusion.
    Le mémoire de CBC/Radio-Canada peut être consulté en ligne à l'adresse :
http://cbc.radio-canada.ca/presentations/2008.shtml (la version française sera
bientôt disponible).

    A propos de CBC/Radio-Canada

    CBC/Radio-Canada est le radiodiffuseur public national du Canada et l'une
des plus grandes institutions culturelles du pays. Avec ses 28 services
offerts sur des plateformes comme la radio, la télévision, Internet, la radio
par satellite, l'audio numérique, sans compter son service de distribution de
disques et de musique et ses services de messagerie sans fil WAP et SMS,
CBC/Radio-Canada est maintenant accessible aux Canadiens à leur convenance.
    Grâce à cet éventail de services, CBC/Radio-Canada se fait
quotidiennement le témoin de la diversité régionale et culturelle du pays, en
anglais, en français et dans huit langues autochtones, ainsi qu'en neuf
langues dans son service de radio international, RCI, et dans huit langues
dans son service de radio Internet RCI viva, qui s'adresse aux nouveaux
arrivants et aux futurs immigrants au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Heath-Eves, Relations avec les médias,
CBC/Radio-Canada (Ottawa), (613) 288-6235,
katherine.heath-eves@radio-canada.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.