Le manque d'innovation dans les entreprises est la principale cause de la faiblesse de la productivité au Canada, d'après un comité d'experts



    OTTAWA, le 29 avr. /CNW Telbec/ - La faiblesse persistante de la
croissance de la productivité au Canada est liée aux choix stratégiques des
entreprises. "Trop peu d'entreprises et d'entrepreneurs canadiens choisissent
des stratégies qui mettent l'accent sur l'innovation", déclare Robert Brown,
président du comité de 18 experts du monde des affaires, des syndicats et de
la recherche universitaire réunis par le Conseil des académies canadiennes
pour analyser les performances en innovation des entreprises canadiennes. Le
rapport du comité, intitulé Innovation et stratégies d'entreprise : pourquoi
le Canada n'est pas à la hauteur, présente sous un jour nouveau l'innovation
en tant que processus économique.
    Le comité d'experts s'est appuyé sur les données accumulées pendant
plusieurs décennies par diverses agences nationales et internationales
responsables des statistiques pour montrer que la productivité au Canada a
pris de plus en plus de retard au cours des 25 dernières années par rapport à
celle des Etats-Unis et de nombreux autres pays aux économies avancées. Son
rapport présente des statistiques concrètes remontant à jusqu'à 50 ans,
démontrant que ce retard dans la croissance de la productivité est dû à un
degré insuffisant d'innovation. Le comité a adopté une conception générale de
l'innovation, qui inclut non seulement les résultats de la recherche et
développement, mais également les activités quotidiennes de toutes sortes
d'entreprises qui recherchent des moyens plus efficaces et plus pertinents de
répondre aux besoins de leurs clients.
    Le comité souligne également que les entreprises canadiennes sont en
retard dans les investissements dans les technologies de l'information et de
la communication - étant, en taux d'investissement par travailleur, à un
niveau de 40 % environ inférieur à celui des Etats-Unis. La conclusion du
comité est qu'un trop grand nombre d'entreprises canadiennes ne sont pas des
chefs de file en technologie et ont tendance à suivre plutôt qu'à mener.
    "Nous espérons que ce rapport suscitera un nouveau débat sur l'innovation
au Canada, un débat qui se concentre sur les facteurs influençant l'adoption
de stratégies d'entreprise axées sur l'innovation", explique Robert Brown.
    "Les nombreux exemples particuliers de réussites d'entreprises
canadiennes innovantes démontrent qu'il n'y a rien d'inné dans le caractère du
pays qui empêche les entreprises canadiennes d'être tout aussi innovantes et
productives que celles d'autres nations. Chaque fois qu'on passe à une
nouvelle génération, les gens d'affaires au Canada adoptent un état d'esprit
d'envergure plus mondial et s'éloignent davantage, sur le plan psychologique,
des conceptions plus limitatives qui ont pu façonner le pays par le passé",
ajoute-t-il.
    La situation économique de la planète a radicalement changé depuis que le
comité d'experts a entamé son travail, en novembre 2007. Si les implications
de la crise actuelle ne se révéleront pleinement qu'au fil du temps, le
rapport du comité offre une perspective à long terme sur les performances du
secteur des enterprises canadiennes depuis plusieurs décennies, pendant
lesquelles le pays a traversé plusieurs cycles économiques avec les hauts et
les bas qui les caractérisent. Le diagnostic de grande envergure que fait le
comité concernant l'innovation dans les entreprises canadiennes pourra
déboucher sur des mesures concrètes dès aujourd'hui en vue de préparer
l'économie canadiennes à parvenir à de meilleures performances à l'avenir.
    La version abrégée du rapport est disponible en téléchargement sur le
site Web du Conseil des académies canadiennes, à www.sciencepourlepublic.ca.
Le rapport complet sera rendu public dans les semaines à venir.
    Pour en apprendre davantage sur le CAC, ses services ou ses produits
ainsi que ses comités d'experts précédents, visitez le site Web du CAC à
www.sciencepourlepublic.ca.




Renseignements :

Renseignements: Pour organiser une interview veuillez communiquer avec:
Samantha Rae, Gestionnaire des communications, Conseil des académies
canadiennes, (613) 567-5000, poste 256, samantha.rae@scienceadvice.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des académies canadiennes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.