Le Manitoba devrait devancer les autres provinces au chapitre de la croissance économique en 2008



    OTTAWA, le 11 mars /CNW Telbec/ - Selon les prévisions, l'économie
manitobaine s'accroîtra de 3,7 p. 100 pour une deuxième année consécutive,
devenant ainsi l'économie provinciale à la croissance la plus rapide au Canada
en 2008, selon la note de conjoncture provinciale publiée par Le Conference
Board du Canada pour l'hiver 2008, Provincial Outlook - Winter 2008.
    "Avec le développement de projets de construction majeurs, de solides
dépenses intérieures et des attentes positives du côté du secteur
manufacturier, l'économie du Manitoba a le vent dans les voiles. La
Saskatchewan s'apprête aussi à connaître une autre année de forte croissance,
affirme Marie-Christine Bernard, directrice associée, Prévisions provinciales.
Au centre du pays, les perspectives américaines peu encourageantes
présenteront des défis pour l'Ontario comme pour le Québec, mais aucune des
deux provinces ne devrait sombrer dans une récession."
    Malgré le ralentissement de l'économie américaine et la vigueur de la
devise canadienne, le secteur manufacturier du Manitoba, diversifié, profite
d'importantes commandes lucratives de pièces d'autobus et d'avion. Aussi
s'attend-on à ce que ce secteur gagne en moyenne 5,5 p. 100 au cours des deux
prochaines années, deux points de pourcentage de plus que la moyenne
nationale.
    L'économie de la Saskatchewan est aussi en plein essor : on lui prévoit
une croissance de 3,6 p. 100 en 2008 - légèrement en-deçà de celle que cette
province a connue en 2007. Les prix élevés des matières premières stimulent
l'activité minière et favorisent les projets de construction. En outre, la
migration nette interprovinciale positive représente un atout de plus pour
l'économie intérieure de la Saskatchewan.
    Pour sa part, l'économie albertaine amorce une accalmie, sous l'effet de
la chute des activités de forage qui se poursuit, combinée avec une
progression moins rapide des ventes au détail et une baisse de la croissance
démographique. Toutefois, on prévoit toujours une forte croissance du secteur
des services, laquelle fera grimper la croissance économique globale à
3,3 p. 100 en 2008.
    La faiblesse de l'économie américaine est une source de préoccupation
pour les secteurs forestier et manufacturier de la Colombie-Britannique, dont
l'économie intérieure reste cependant assez forte pour afficher une croissance
du PIB réel total de 3,1 p. 100 cette année.
    Fragile, le secteur extérieur continuera de miner la croissance des
résultats en Ontario et au Québec, et davantage de mises à pied sont prévues
dans le secteur manufacturier. Malgré tout, de saines dépenses en
immobilisations et une hausse décente des revenus viendront soutenir
l'économie ontarienne, dont la croissance s'élèvera à 2,1 p. 100 en 2008.
L'économie intérieure du Québec s'apparente encore plus à un pilier de
croissance, grâce aux réductions d'impôt accordées aux échelons fédéral et
provincial, qui inciteront à la consommation. Par conséquent, le PIB réel du
Québec devrait augmenter de 2,4 p. 100. Les deux provinces peuvent s'attendre
à de meilleurs rendements en 2009.
    En Nouvelle-Ecosse, de nouveaux investissements privés dans des projets
d'immobilisations et des perspectives plus prometteuses dans le secteur
manufacturier devraient ajouter à la vigueur du secteur des services et se
solder par une croissance de 2,6 p. 100 cette année. Le Nouveau-Brunswick
tirera parti de l'activité animant les secteurs des mines et de la
construction - qui compenseront les difficultés du secteur forestier - et
verra sa croissance globale atteindre 2,2 p. 100 en 2008. Après avoir connu
une forte hausse de l'embauche en 2007, l'économie de l'Ile-du-Prince-Edouard
progressera modestement de 1,9 p. 100 cette année, mais les réductions d'impôt
des dix derniers mois soutiendront la croissance des revenus.
    Contrairement à l'année dernière, marquée par une croissance de
7,3 p. 100, Terre-Neuve-et-Labrador n'affichera qu'une croissance de
1,5 p. 100 en 2008, à cause d'une diminution de la production pétrolière.




Renseignements :

Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, (613)
526-3090, poste 448, corpcomm@conferenceboard.ca; www.conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.