Le maire Tremblay fera-t-il encore faux bond aux locataires?



    MONTREAL, le 8 sept. /CNW Telbec/ - A deux semaines du débat qu'il
organise sur l'enjeu de l'habitation à Montréal, le Front d'action populaire
en réaménagement urbain déplore que Gérald Tremblay se fasse encore tirer
l'oreille pour y participer, contrairement aux Richard Bergeron, Louise Harel
et Louise O'Sullivan qui ont rapidement confirmé leur présence. Le FRAPRU
craint que le chef d'Union Montréal ne brille par son absence, comme il
l'avait fait lors du débat organisé à l'occasion des élections de 2005. Il
avait alors été remplacé aux côtés de Pierre Bourque et Richard Bergeron par
une simple pancarte électorale.
    Même s'il continue à réclamer la présence de M. Tremblay, l'organisme
annonce que le débat aura tout de même lieu le mercredi 23 septembre, à 13h30,
au Y des femmes, 1355, boulevard René-Lévesque ouest.
    "Pourquoi le maire de Montréal hésite-t-il tant à répondre de ses actions
dans le domaine de l'habitation? M. Tremblay ne se rappelle-t-il pas que 65 %
des ménages montréalais sont locataires?", se demande le coordonnateur du
FRAPRU, François Saillant.
    Il ajoute que la population locataire est celle qui rencontre les
problèmes les plus importants. Ainsi, selon le recensement de 2006, le nombre
de ménages locataires qui engloutissent plus de la moitié de leur revenu se
chiffre à 91 265 à Montréal. Le nombre de ménages vivant dans des logements
ayant besoin de réparations majeures a quant à lui augmenté de 20 % entre 2001
et 2006. Près de 11 % des locataires sont maintenant aux prises avec ce
problème.
    La pénurie de logements locatifs a pour sa part recommencé à s'aggraver
après quelques années d'embellie. Ainsi, le taux d'inoccupation des grands
logements familiaux de trois chambres à coucher et plus a chuté à 1,1 % à
Montréal, ce qui ne s'était pas vu depuis 2003, au plus fort de ce que tout le
monde, y compris le maire Tremblay, qualifiait de "crise du logement".
    Jean-Claude Laporte, responsable des dossiers montréalais au FRAPRU,
interpelle directement le chef d'Union Montréal : "Si le logement est une
priorité de M. Tremblay comme il se plaît à le répéter et s'il est si fier de
son bilan sur des dossiers comme le logement social et l'insalubrité des
logements, il ne devrait alors pas avoir peur de se présenter au débat du
FRAPRU".




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire); Jean-Claude Laporte, (514) 522-1010, (514) 231-2309
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme

ELECTIONS MUNICIPALES DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.