Le maire de Montréal présente une proposition de mises en chantier additionnelles pour faire face à la crise économique



    MONTREAL, le 14 janv. /CNW Telbec/ - Dans le cadre des consultations
prébudgétaires et à l'occasion de la réunion du Caucus des maires des grandes
villes du Canada qui se tient à Ottawa, le maire de Montréal, Gérald Tremblay,
présente une proposition de mises en chantier additionnelles visant la
création d'emplois à court terme pour faire face à la crise économique. Cette
proposition s'ajoute aux investissements déjà prévus par la Ville et les
gouvernements provincial et fédéral en matière d'infrastructures et de projets
structurants.
    Préparée au cours des dernières semaines, cette proposition répond au
signal lancé par les gouvernements du Québec et du Canada qui souhaitent
stimuler l'économie par des apports financiers additionnels, notamment dans
les programmes d'infrastructures. Le maire a d'ailleurs rencontré plusieurs
membres du gouvernement fédéral à ce sujet, à savoir les ministres Flaherty,
Paradis, Moore et Clement ainsi que les partis de l'Opposition. D'autres
rencontres sont prévues à Ottawa demain avec le ministre des Transports, des
Infrastructures et des Communautés, monsieur Baird, le chef de l'Opposition
officielle, monsieur Ignatieff et le chef du Nouveau Parti démocratique du
Canada, monsieur Layton. Le maire souhaite faire bénéficier la métropole et
ses citoyens de ces possibles investissements. Ceux-ci répondraient à la
demande répétée des maires des villes canadiennes à l'effet d'investir
massivement dans les infrastructures et de simplifier les procédures
administratives liées à l'octroi de subventions.
    "La Ville de Montréal se pose comme un véritable partenaire des deux
paliers de gouvernement en contribuant à minimiser les effets de la crise", a
déclaré le maire Gérald Tremblay, soulignant que la Ville de Montréal a déjà
pris des mesures concrètes pour stimuler l'économie à partir des moyens dont
elle dispose. "Lors du dépôt du budget de la Ville de Montréal en décembre
dernier, nous avons annoncé des investissements sans précédent de 3,46
milliards $ afin d'accélérer la réalisation de travaux d'infrastructures et de
grands projets. Ceci constitue le plus ambitieux Programme triennal
d'immobilisations de toute notre histoire. Ainsi, la Ville poursuit la
réalisation de ses priorités. Ces investissements doivent, par ailleurs, se
conjuguer avec des projets générateurs d'emplois à très court terme répondant
ainsi à la situation économique exceptionnelle", a indiqué le maire de
Montréal.
    Les services municipaux ont ainsi répertorié des projets prêts à être mis
en chantier rapidement pour soutenir l'économie, créer de l'emploi, contribuer
à l'amélioration de la qualité de vie des citoyennes et des citoyens tout en
maintenant la compétitivité et l'attractivité de Montréal. Les familles de
projets suivantes ont été répertoriées : les centres sportifs, les arénas, les
bibliothèques, les parcs, les édifices patrimoniaux, les centres culturels et
de loisirs, l'habitation et le transport comprenant la réhabilitation du
réseau routier local et artériel. Ces projets touchent plusieurs domaines
d'intervention susceptibles d'être financés par des programmes
gouvernementaux. Bien que Montréal ait déjà consenti des efforts en ce sens au
cours des dernières années, avec l'appui des gouvernements, la Ville serait en
mesure d'accélérer les travaux prévus dans ces chantiers assurant ainsi un
impact immédiat sur l'économie.
    Dès que les gouvernements auront fait connaître leurs intentions, la
Ville sélectionnera des projets notamment selon les quatre critères suivants :
1) nécessitent des investissements immédiats pour leur réhabilitation ou leur
mise à niveau, 2) sont prêts à être réalisés en 2009 et en 2010, 3) offrent
une création réelle d'emplois à court terme et 4) offrent des retombées
concrètes pour les citoyennes et les citoyens. Ces projets représentent un
potentiel d'investissement d'une valeur totale de 1,2 milliard $ susceptibles
de générer plus de 16 000 emplois en plus de procurer des retombées fiscales
et parafiscales de 310 millions $ pour les gouvernements, sans compter les
économies réalisées au chapitre de l'assurance-emploi.
    "Notre économie a besoin d'un stimulus majeur à court terme. Ces projets
générateurs de milliers d'emplois, s'inscrivent en droite ligne avec les
efforts déjà consentis pour maintenir la position concurrentielle de
Montréal", a fait valoir le maire Tremblay.
    Le maire de Montréal a aussi invité les gouvernements à accélérer les
investissements dans leurs grands projets de développement prévus pour la
métropole. "Tous les décideurs publics doivent conjuguer leurs efforts pour
solutionner la crise qui prévaut", d'ajouter le maire de Montréal, Gérald
Tremblay.
    A l'instar des maires des grandes villes canadiennes, le maire souhaite
rappeler que le maintien de la compétitivité et de la prospérité du Canada
passe également par l'établissement d'une stratégie nationale en matière de
transport, privilégiant le transport en commun, en matière de logement social
et abordable et d'itinérance. Il réitère aux ministres fédéraux l'importance
d'agir pour le développement économique des secteurs à risque et d'avenir, et
d'octroyer un financement adéquat aux projets culturels.




Renseignements :

Renseignements: Renée Sauriol, Attachée de presse, Cabinet du maire de
Montréal, (514) 872-4894, (514) 206-5434


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.