Le Livre Vert ne ralentit pas les ardeurs du Groupe d'action pour la sauvegarde de Chantiers Chibougamau



    CHIBOUGAMAU, QC, le 18 fév. /CNW Telbec/ - De retour de Québec où il est
allé exprimer son impatience au ministre des Ressources naturelles et de la
Faune, monsieur Claude Béchard, à l'occasion du dévoilement de son Livre Vert,
le Groupe d'action pour la sauvegarde de Chantiers Chibougamau se sent plus
motivé que jamais à passer à l'action pour permettre à l'entreprise d'avoir un
approvisionnement assurant le maintien de ses activités. A cette occasion, le
Groupe tenait à exprimer au ministre qu'il ne le croyait plus.
    Le Groupe dit ne plus croire le ministre sur différentes questions qui
lui tiennent à coeur. Le gouvernement disait que l'impact forestier de la Paix
des Braves serait atténué sur des territoires limitrophes. Le ministre ne l'a
pas fait. Depuis, son entrée en fonction, le ministre dit vouloir redonner la
forêt aux Québécois. Il ne le fait pas. Dans l'esprit de la Loi 39 adoptée en
décembre dernier, le ministre disait vouloir redistribuer des volumes de bois
d'usines qui fermeraient à des usines en manque d'approvisionnement, des
usines engagées dans la transformation optimale du bois et créatrices
d'emplois selon un ratio de création d'emplois par mètre cube de bois. Il n'en
est rien.
    "Le ministre Béchard avait une chance de rétablir une certaine confiance
avec la communauté de Chibougamau : il ne l'a pas saisie. L'heure est venue de
lui démontrer qu'on ne peut pas rire indéfiniment d'une population et d'une
entreprise qui est un modèle pour l'industrie forestière", a affirmé le
conseiller municipal et porte-parole du Groupe d'action Réjean Girard.
    Pourtant, selon le Groupe, le ministre n'avait qu'à répondre "oui" à
l'une des deux questions posées par Réjean Girard quelques minutes avant la
conférence de presse portant sur le Livre vert, jeudi dernier. Ces questions
étaient :

    
    - Peut-on enfin connaître le véritable impact de la Paix des Braves sur
      les approvisionnements de Chantiers Chibougamau ?
    - Peut-on compter sur les surplus de bois occasionnés par la fermeture de
      l'usine d'Abitibi- Bowater située dans le parc de Chibougamau et qui
      sont situés à proximité des installations de Chantiers Chibougamau ?
    

    A ces deux questions, le ministre Béchard a répondu "non". Selon Réjean
Girard, "ce comportement confirme deux choses : le Forestier en chef, monsieur
Pierre Levac, peut décider de la vie ou de la mort d'une municipalité du
Québec selon le moment où il rendra publique la vraie baisse de possibilité
forestière de la Paix des Braves et le ministre a choisi de donner la forêt du
Québec à une entreprise américaine".

    Rien de concret dans le Livre vert avant 2013
    ---------------------------------------------

    Questionné sur la précarité de la situation à Chibougamau, le ministre a
suggéré que son Livre Vert aiderait des entreprises comme Chantiers
Chibougamau. Or, si le Livre Vert devient blanc et si la Loi qui en découle
est adoptée, des volumes de bois repris et vendus à l'enchère ne seraient pas
disponibles avant 2013. "Chez nous, la catastrophe reliée à un manque
d'approvisionnement ne se fera pas sentir en 2013. C'est demain matin qu'on
frappe le mur."
    "Nous sommes une communauté pacifique. Toutefois, nous sommes à bout de
patience et c'est notre vie à Chibougamau qui est en jeu. Ce sont nos maisons
qui sont en jeu et le ministre reste de glace face à cette réalité. A partir
d'aujourd'hui le ministre Béchard va se rendre compte que, si le nord
(Chibougamau) dépend du sud (Québec) dans certains dossiers, l'inverse peut
être tout aussi vrai", a conclu M. Girard.

    Groupe rassembleur
    ------------------

    Le groupe d'action pour la sauvegarde de Chantiers Chibougamau est
constitué de la Municipalité de Chibougamau, de la Chambre de commerce de
Chibougamau, de l'organisme de développement économique local Développement
Chibougamau, du bureau du député d'Ungava, monsieur Luc Ferland, et du
syndicat des travailleurs de Chantiers Chibougamau.




Renseignements :

Renseignements: Réjean Girard, Porte-parole, (418) 748-3132 poste 2241,
(418) 748-3332

Profil de l'entreprise

Ville de Chibougamau

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.