Le Grand conseil des Cris (Eeyou Istchee) rejette le Plan vert du régime forestier du Québec présenté à l'Assemblée nationale



    QUEBEC, le 14 oct. /CNW Telbec/ - Au cours d'un exposé présenté plus tôt
ce matin devant la Commission de l'économie et du travail à l'Assemblée
nationale, Matthew Mukash, Grand Chef du Grand conseil des Cris (Eeyou
Istchee), a dénoncé la proposition du gouvernement visant le régime forestier,
appelée le "Plan vert". Le Grand Chef a souligné que le Plan vert n'est pas
une option pour le territoire de la Baie-James étant donné qu'il minerait les
gains que les Cris ont obtenus dans le secteur forestier avec la signature de
l'entente de la Paix des Braves.
    Selon le Plan vert, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune
délèguerait l'exercice quotidien des fonctions administratives, la gestion et
la surveillance des forêts aux sociétés d'Etat, dont les conseils seraient
régis par des fonctionnaires régionaux et devraient en grande partie rendre
des comptes au Conseil régional des élus de la Baie-James ou CREBJ. Le Grand
Chef a exprimé davantage son opinion à cet égard en se reportant à la
législation sur le CRE, selon laquelle la Municipalité de Baie-James, par
l'intermédiaire du CREBJ, a été prétendument nommée le principal organisme
responsable du développement du territoire de la Baie-James.
    "La législation du CRE et, par extension, le Plan vert, sont l'équivalent
d'un retour au système de réserves de la Loi sur les Indiens et feraient en
sorte que les intérêts économiques et politiques des Cris commenceraient et se
termineraient aux frontières de leurs communautés", a indiqué M. Mukash.
    Le Grand Chef a alors décrit comment ces instruments juridiques privent
les Cris de leur droit démocratique de représentation sur les terres qu'ils
occupent et transfèrent cette représentation à une partie de la population
dont la présence sur le territoire est minime ou inexistante. M. Mukash a
ajouté : "Ce scénario conduirait à une subversion de toutes les organisations
et procédures administratives, obtenues par suite d'un appui mutuel, et
établies en vertu de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois et de
l'entente de la Paix des braves."
    En conclusion, le Grand Chef Mukash a fait remarquer : "Nos ententes avec
le Québec sont conclues entre nations et non entre une nation et une
municipalité. Le gouvernement ne peut décider unilatéralement d'émettre une
procuration quand il est question de ces ententes et de la responsabilité
fiduciaire de les faire respecter."




Renseignements :

Renseignements: Romeo Saganash, Directeur des relations avec le Québec
(demandes en français), (418) 564-1598; Ashley Iserhoff, Grand Chef adjoint,
(819) 673-2600; Bill Namagoose, directeur exécutif, (613) 725-7024; Pour
obtenir un exemplaire de l'exposé, visiter le site: http://www.gcc.ca

Profil de l'entreprise

Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.