LE GOUVERNEMENT REND PUBLIC LE PLAN D'ACCES AUX SERVICES POUR LES PERSONNES AYANT UNE DEFICIENCE



    QUEBEC, le 11 juin /CNW Telbec/ - "Les services destinés aux personnes
ayant une déficience seront dorénavant plus accessibles, notamment sous
l'angle des délais, de la complémentarité des interventions, ainsi que de leur
continuité. Les agences de la santé et des services sociaux, les centres de
santé et de services sociaux et les centres de réadaptation trouveront dans le
plan d'accès des moyens tangibles pour améliorer l'efficacité de leurs
services, au profit des personnes desservies et de leurs proches." C'est ce
qu'a déclaré aujourd'hui le ministre de la Santé et des Services sociaux,
monsieur Philippe Couillard, qui lançait le Plan d'accès aux services pour les
personnes ayant une déficience, en présence de la ministre de l'Education, du
Loisir et du Sport et ministre de la Famille, madame Michelle Courchesne.
    Ce plan touche les domaines de la déficience physique, de la déficience
intellectuelle et des troubles envahissants du développement. "Comme nous nous
étions engagés et comme nous l'avons fait en chirurgie, nous voulons nous
attaquer résolument aux listes d'attente dans le domaine des déficiences. Ce
plan, accompagné d'investissements significatifs, démontre la volonté de notre
gouvernement de toujours améliorer et assurer l'accès à des services de
qualité à toutes les personnes ayant une déficience au Québec", a précisé le
ministre.
    Le nouveau plan permettra d'assurer aux personnes un accès aux services
requis, dans des délais raisonnables. Pour ce faire, il est prévu d'optimiser
et d'harmoniser les différents processus, tout en améliorant la gestion de
l'accès à l'échelle des établissements et des régions. En particulier, des
gestionnaires de l'accès ont déjà été désignés, comme cela a été fait avec
succès en chirurgie.
    Le plan d'accès présente aussi des standards relatifs à l'accès aux
services et à leur continuité. Il s'agit de normes quantitatives sur les
délais maximaux, en nombre de jours, devant s'appliquer pour les étapes
décisives de l'accès aux services, par exemple, l'accueil, l'analyse de la
demande et le début des services. Ces standards varient selon le niveau de
priorité, soit urgent, élevé ou modéré.
    En plus d'établir des standards à atteindre, le plan d'accès prévoit un
mécanisme si l'établissement n'est pas en mesure d'offrir les services dans
les délais fixés. Dans ces cas, le gestionnaire d'accès devra évaluer les
options suivantes : avoir recours aux ressources des établissements de sa
région, sinon d'une autre région, de manière à rendre le service disponible, à
moins que l'usager ne refuse cette option. Dans un second temps,
l'établissement pourra faire appel aux autres partenaires publics afin de
prendre entente avec un autre établissement du secteur public (par exemple,
l'orthophonie avec le secteur de l'éducation). Enfin, si les capacités
maximales du réseau public ont été utilisées, le gestionnaire d'accès pourra
recourir au secteur privé aux conditions suivantes : l'établissement demeure
responsable du plan d'intervention et de la qualité des services, le service
ne doit pas coûter plus cher que dans le réseau public et il n'y a aucuns
frais pour la personne et sa famille.
    "La mise en oeuvre du plan d'accès, sur trois ans, est soutenue par
l'ajout de nouveaux budgets. Déjà l'an dernier, 40 millions ont été investis.
Cette année, une somme de 35 millions de dollars supplémentaires y est
consacrée. En plus de nos investissements depuis 2003, le présent plan d'accès
est donc appuyé par un financement qui totalisera 110 millions de dollars sur
trois ans. Le plan d'accès et les ajouts budgétaires produiront des résultats
concrets dès cette année, et leur plein effet se fera sentir d'ici la fin de
2010", a expliqué monsieur Couillard.
    Saluant les mesures pour favoriser la réussite des élèves en difficulté
(EHDAA) annoncées par sa collègue, madame Michelle Courchesne, le ministre de
la Santé et des Services sociaux a conclu : "Les plans annoncés aujourd'hui
nous permettront d'assurer un meilleur soutien et une continuité des services
de l'enfance à l'âge adulte. Une fois de plus, notre gouvernement pose les
bons gestes afin que tous, quelle que soit leur condition, aient la chance de
s'épanouir pleinement".
    On peut consulter le Plan d'accès aux services pour les personnes ayant
une déficience dans le site Web du ministère de la Santé et des Services
sociaux, à l'adresse suivante : www.msss.gouv.qc.ca
    -%SU: SAN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie-Eve Bédard, Attachée de presse du ministre de la
Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de la
Capitale-Nationale, (418) 266-7171; Source: Direction des communications,
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX, PRESIDENT DU COMITE DES PRIORITES, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.