Le gouvernement ontarien "n'allume pas" pendant que les mises à pied continuent



    TORONTO, le 29 fév. /CNW Telbec/ - "Pendant que Stephen Harper et
Dalton McGuinty se félicitent mutuellement de tout ce qu'ils font pour
conserver de bons emplois dans le secteur ontarien de la fabrication, celui-ci
est de nouveau durement secoué par l'annonce de la perte permanente de
70 emplois à temps plein à l'usine de General Electric Eclairage, à Oakville."
    Cette déclaration provient du vice-président pour l'Ontario du plus grand
syndicat canadien du secteur de l'énergie, le Syndicat canadien des
communications, de l'énergie et du papier (SCEP).
    "Avec la fermeture de ces chaînes de production, 250 autres emplois sont
mis en danger", explique Bob Huget.
    Le SCEP représente plus de 300 travailleurs du secteur de la fabrication
à l'usine de General Electric Eclairage à Oakville, l'une des usines de GE les
plus performantes au monde. Le fait que le marché pour les ampoules à
incandescence diminue sans cesse constitue la raison donnée au syndicat par GE
afin d'expliquer la fermeture partielle de l'usine.
    "Il est temps que les gouvernements provincial et fédéral cessent de
discuter entre eux et qu'ils consultent les grands fabricants et les
travailleurs, pour faire en sorte que de nouveaux investissements soient
réalisés dans le domaine de la fabrication de produits écologiques, comme les
produits d'éclairage à faible consommation d'énergie", a ajouté M. Huget.
    "General Electric possède l'expertise, et l'Ontario possède la
main-d'oeuvre qualifiée. Le gouvernement doit s'engager maintenant et aider à
la réalisation d'investissements dans la recherche et le développement de
nouveaux produits. Ainsi, nous pourrons élargir notre assise dans le secteur
de la fabrication sans rester les bras croisés, à regarder de nouveaux
produits et de nouveaux investissements se développer à l'étranger.
    "La fermeture de ces chaînes de production aura des conséquences sur les
travailleurs âgés, pour qui le marché de l'emploi dans le secteur de la
fabrication devient de plus en plus difficile. Ces travailleurs devront se
recycler. Par conséquent, pourquoi le gouvernement ontarien n'a-t-il pas
touché aux fonds accessibles que le gouvernement fédéral a réservé au
recyclage des travailleurs âgés?
    "L'Alberta et le Québec ont bénéficié de ces fonds, tandis que l'Ontario
ne s'est pas même pas donné la peine de soumettre une proposition en vue
d'obtenir sa part du gouvernement fédéral.
    "Le gouvernement ontarien " n'allume pas ", pendant que les travailleurs
et leurs familles en subissent les lourdes conséquences."




Renseignements :

Renseignements: Bob Huget, (905) 678-0800, poste 286, (613) 299-9839
(cell.)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.