Le gouvernement McGuinty reste évasif en ce qui concerne les frais afférents interdits



    Les questions des étudiantes et étudiants et des politiciennes et
    politiciens restent sans réponse

    TORONTO, le 31 mars /CNW/ - Pendant la période de questions à l'Assemblée
législative de l'Ontario cet après-midi, le gouvernement McGuinty a évité les
questions de l'opposition sur les 50 millions de dollars par année que les
collèges publics de l'Ontario continuent d'imposer injustement aux étudiantes
et étudiants, violant ainsi la "directive exécutoire" du ministre de la
Formation et des Collèges et Universités. Depuis plus de dix ans, il est
interdit aux établissements d'enseignement postsecondaire d'imposer des frais
afférents pour les technologies de l'information, les bibliothèques, les
laboratoires et d'autres dépenses liées à la scolarité. Par contre, depuis
qu'il est entré en fonction en 2003, le gouvernement McGuinty ferme les yeux
sur cette pratique.
    Vendredi dernier, la cour supérieure de l'Ontario a rendu une décision
selon laquelle le recours collectif, qui a été intenté contre les 24 collèges
publics de l'Ontario par une ancienne étudiante et un ancien étudiant de
collège pour arrêter la perception de frais afférents interdits, relevait du
gouvernement et non de la cour. Néanmoins, le ministre John Milloy a évité
aujourd'hui de répondre aux questions de Rosario Marchese, le porte-parole
néo-démocrate en matière d'éducation postsecondaire, en prétendant qu'il ne
pouvait pas faire de commentaires avant la fin de la période d'appel de
30 jours.
    "Le gouvernement n'était pas une des parties nommées dans le recours
collectif, et donc depuis le début, McGuinty n'avait aucune justification pour
éviter de répondre aux questions", dit Jen Hassum, présidente de la Fédération
canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario. "Maintenant, la cour a déclaré
que le gouvernement est la seule protection des étudiantes et étudiants, mais
le premier ministre McGuinty continue de refuser d'assumer ses responsabilités
et d'agir."
    Depuis la décision rendue par la cour la semaine dernière, la Fédération
canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario renouvelle ses demandes auprès
du gouvernement McGuinty pour qu'il applique ses règlements et s'oppose à
cette double perception de frais, et accorde un investissement annuel de
50 millions de dollars aux collèges de l'Ontario pour remplacer les revenus
que ces derniers obtiennent en imposant des frais afférents interdits.
    "Puisque que le gouvernement affiche un surplus projeté de 600 millions
de dollars pour 2008, McGuinty a évidemment les ressources pour financer
adéquatement les collèges publics et obliger les présidentes et les présidents
des collèges à obéir aux règlements", a ajouté Hassum. "Les collèges se
croient libres d'imposer des montants plus élevés et je crois qu'il est temps
que le premier ministre agisse pour protéger les étudiantes et étudiants."

    La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario regroupe
plus de 300 000 membres individuels et plus de 35 syndicats étudiants dans les
collèges et universités dans toute la province. Le site Web de la campagne de
la Fédération, www.nonauxfraisinjustes.ca, attire l'attention sur les frais
afférents interdits que les étudiantes et étudiants sont obligés de payer dans
les collèges communautaires de l'Ontario.





Renseignements :

Renseignements: Jen Hassum, présidente, FCEE-Ontario: (416) 925-3825 ou
(416) 832-9073 (cell.); Ken Marciniec, coordonnateur des communications,
FCEE-Ontario: (416) 925-3825 ou (416) 803-6066 (cell.)

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des étudiantes et étudiants

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.