Le gouvernement McGuinty rend les autobus scolaires plus sécuritaires pour les enfants



    Le bras de sécurité est maintenant obligatoire sur tous les autobus
    scolaires en Ontario

    QUEEN'S PARK, le 3 avril /CNW/ - Le gouvernement McGuinty rend les
autobus scolaires plus sécuritaires en proposant aux exploitants d'autobus
scolaires un financement immédiat qui permettra à ces derniers d'installer un
bras de sécurité sur le pare-chocs avant de tous les autobus scolaires, a
annoncé aujourd'hui la ministre des Transports, Donna Cansfield.
    "Assurer la sécurité des enfants sur les routes ontariennes est quelque
chose que le gouvernement McGuinty prend très au sérieux", a-t-elle rappelé.
"Tous les jours de la semaine, quelque 800 000 élèves utilisent les autobus
scolaires pour se rendre à l'école, pour des excursions et des sorties ainsi
que pour des occasions spéciales. Il s'agit d'une étape importante en vue de
rendre les autobus scolaires encore plus sécuritaires, même s'ils sont déjà
les véhicules les plus sécuritaires sur nos routes."
    Un bras de sécurité est un dispositif en métal ou en plastique fixé au
pare-chocs avant de l'autobus et qui se déploie du côté droit du véhicule. Il
permet au chauffeur de bien voir les enfants et de se faire voir d'eux quand
vient le moment de leur signaler qu'ils peuvent traverser la rue sans danger,
à distance sécuritaire de l'autobus.
    "Notre gouvernement exige depuis le 1er janvier 2005 que tout nouvel
autobus soit doté d'un bras de sécurité, et l'annonce d'aujourd'hui signifie
que dès le 1er janvier 2008, tous les autres autobus scolaires en Ontario
seront aussi équipés d'un bras de sécurité."
    On compte approximativement 17 000 autobus scolaires jaunes en
exploitation en Ontario, dont 6 000 à 8 000 doivent être mis à niveau. Pour
aider les exploitants à procéder à cette mise à niveau, le gouvernement de
l'Ontario y consacre deux millions de dollars. Il faudrait attendre au moins
10 ans avant que les anciens autobus ne soient tous retirés de la circulation.
Le financement est aussi offert aux exploitants d'autobus scolaires qui ont
déjà fait installer à leurs frais des bras de sécurité sur les plus vieux
autobus.
    "Cette annonce s'inscrit dans le dialogue que nous avons entrepris avec
les conseils scolaires de toute la province en vue d'éduquer les élèves à la
sécurité, que ce soit de regarder dans les deux directions avant de traverser
une rue ou de voyager à bord d'un autobus en toute sécurité", a déclaré la
ministre de l'Education, Kathleen Wynne. "Il nous permet aussi de rappeler à
tous les conducteurs, parents et autres personnes s'occupant des enfants que
nous devons tous conduire prudemment près des zones scolaires et à proximité
des autobus scolaires."
    "Cette annonce illustre on ne peut mieux que la province entend améliorer
sans cesse la sécurité des autobus scolaires", a ajouté Richard Donaldson,
directeur administratif de l'Ontario School Bus Association.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la sécurité des autobus
scolaires, veuillez consulter le site
www.mto.gov.on.ca/english/safety/topics.htm#schoolbuses.

    
    Available in English

                              www.mto.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                     LA SECURITE ET LES AUTOBUS SCOLAIRES

    Collisions impliquant les véhicules scolaires - statistiques et recherche
    -  Les autobus scolaires qui ne disposent pas de bras de sécurité sont
       impliqués dans environ 91 % des accidents mortels où la victime est
       heurtée par le pare-chocs avant de l'autobus.
    -  Environ 70 % des décès impliquant un véhicule scolaire se produisent
       lorsque les élèves montent dans le véhicule ou en descendent. Depuis
       1988, 28 décès d'élèves ont été liés aux autobus scolaires. De ces
       décès, 20 (71 %) sont survenus à l'extérieur des autobus et huit, à
       l'intérieur des autobus.
    -  Un sondage effectué par Transports Canada en 2001 auprès de 340
       chauffeurs d'autobus scolaire indique qu'un chauffeur sur trois voit,
       tous les jours, au moins un véhicule doubler illégalement un autobus
       scolaire à l'arrêt.

    Le gouvernement McGuinty a rapidement pris des mesures pour améliorer la
sécurité des autobus scolaires.

    Depuis le 1er septembre 2005 :
    -  Le propriétaire d'un véhicule sera accusé si son véhicule double
       illégalement un autobus à l'arrêt et dont les feux rouges clignotent.

    Entre le 1er décembre 2005, date à laquelle cette mesure est entrée en
vigueur, et le 1er décembre 2006, 261 accusations ont été portées, qui ont
conduit à 160 verdicts de culpabilité.

    Depuis le 1er janvier 2005 :
    -  Un décalque stipulant que doubler un autobus scolaire à l'arrêt et
       dont les feux rouges clignotent est passible d'une amende maximale de
       2 000 $ à la première infraction doit être apposé sur l'arrière de
       tous les autobus scolaires.
    -  Tous les nouveaux autobus scolaires doivent être munis d'un bras de
       sécurité qui empêche les enfants de marcher dans la zone située à
       l'avant de l'autobus, où le chauffeur risque de ne pas les voir.
    -  Autres mesures de sécurité pour les nouveaux autobus scolaires :
       -  Meilleur éclairage
       -  Plus grand nombre de fenêtres de sortie de secours
       -  Rétroviseurs latéraux améliorés.

    Plus de la moitié des autobus scolaires jaunes en exploitation en Ontario
sont munis d'un bras de sécurité. Le gouvernement McGuinty demande maintenant
qu'un bras de sécurité soit installé sur le pare-chocs avant de tous les
autobus scolaires en exploitation en Ontario.

    Personne-ressource :
    Bob Nichols
    Ministère des Transports
    416 327-1158

    Available in English

                              www.mto.gov.on.ca
    





Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Jamie Rilett, Bureau de la
ministre, (416) 327-9134; Bob Nichols, Direction des communications, (416)
327-1158; Demandes du public: (416) 235-4686 (RGT), 1-800-268-4686 (sans
frais), 1-866-471-8929 (ATS)

Profil de l'entreprise

Ministère des Transports de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.