Le gouvernement McGuinty protège les enfants contre les dangers sur internet



    Un nouveau logiciel et un nouveau financement pour apprendre aux élèves
    la sécurité sur Internet

    TORONTO, le 30 avril /CNW/ - Le ministre de la Sécurité communautaire et
des Services correctionnels, Monte Kwinter, et la ministre de l'Education,
Kathleen Wynne, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement McGuinty prend des
mesures pour mieux protéger les enfants contre les prédateurs sur Internet
grâce au nouveau programme "Air Dogs" et un financement de l'organisme Kids'
Internet Safety Alliance.
    "L'Ontario est un chef de file mondial dans la mise en oeuvre de
programmes de sécurité sur Internet dans les écoles", a déclaré M. Kwinter
lors de sa visite de l'école catholique The Divine Infant à Toronto où les
élèves utilisaient la deuxième phase de CYBERCOPS, soit le programme Air Dogs
de sécurité sur Internet. "Nous aidons les enfants à demeurer en sécurité
lorsqu'ils utilisent Internet en leur apprenant comment éviter les dangers sur
Internet."
    Le gouvernement de l'Ontario a fourni 1 million de dollars pour élaborer
le logiciel bilingue et créer le programme de formation à l'intention des
enseignants et enseignantes. Le logiciel comprend les jeux interactifs pour
les élèves en 7e et 8e années. Ces jeux aident à protéger les enfants contre
les dangers d'Internet en soulevant les problèmes de vol, d'extorsion et de
leurre sur Internet.
    "Ce logiciel est facile et agréable à utiliser, ce qui le rend un outil
puissant pour aider les enfants à apprendre comment se servir d'Internet en
toute sécurité", a déclaré Mme Wynne. "Le logiciel est aussi un complément
efficace aux grands efforts déployés par notre gouvernement pour renforcer la
sécurité des écoles de l'Ontario, comme la formation des enseignants et
enseignantes, les programmes de prévention de l'intimidation et la
collaboration avec des organismes comme Jeunesse J'écoute, Ontario Physical
and Health Education Association et Kids' Internet Safety Alliance."
    Le gouvernement McGuinty fournira aussi une subvention de 250 000 $ à
l'organisme Kids' Internet Safety Alliance. Cet organisme est engagé à
éliminer l'exploitation sexuelle des enfants et des jeunes sur Internet. Il
possède des compétences uniques dans le travail avec les organismes
d'application de la loi, les entreprises et les jeunes pour intervenir,
sensibiliser et former les personnes quant aux dangers éventuels qui peuvent
exister sur Internet.
    "Nous utiliserons ce financement pour élaborer des programmes - de
concert avec d'autres partenaires - qui rendront les enfants et leurs parents
ou tuteurs plus avisés lorsqu'ils utilisent Internet", a déclaré Paul
Gillespie, vice-président de l'Alliance. "Malgré les efforts ardus déployés
par notre service de police pour rechercher ces criminels, nous devons rester
vigilants. Le seul moyen de protéger véritablement nos enfants sur Internet
est de les sensibiliser au problème ainsi qu'à leurs parents et de leur
apprendre à se protéger. Ce soutien nous aidera à développer nos efforts pour
joindre les enfants et leurs parents dans toutes les régions de l'Ontario."
    Le nouveau programme CYBERCOPS et le financement de l'alliance ne sont
que parmi les dernières initiatives adoptées par le gouvernement McGuinty pour
renforcer la sécurité des jeunes de l'Ontario à la fois sur Internet et dans
le système scolaire de la province.
    Le financement de CYBERCOPS se fait à même le Fonds de la justice pour
les victimes. Le gouvernement distribuera le programme, créé par LiveWires
Design, à environ 3 200 écoles et 350 détachements de la Police provinciale de
l'Ontario et services de police municipaux. L'Ontario Physical and Health
Education Association a offert une trousse de formation portant sur
l'utilisation du programme CYBERCOPS à l'intention des représentants des
conseils scolaires et aux enseignants et enseignantes.
    "Nous sommes fiers de soutenir et de subventionner CYBERCOPS qui s'avère
un outil efficace pour protéger les enfants contre la cybercriminalité car il
est basé sur des événements de la vie réelle que les enfants peuvent
comprendre", a conclu M. Kwinter.

    
    Available in English

                           www.mcscs.jus.gov.on.ca
                              www.edu.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

               APPRENDRE AUX ENFANTS LA SECURITE SUR INTERNET
    

    Protéger les enfants de l'Ontario contre les dangers sur Internet

    La province a acheté une licence pour utiliser le logiciel CYBERCOPS,
élaboré par LiveWires Designs Ltd. Les agents du Bureau des enquêtes de la
Police provinciale de l'Ontario ont participé activement à l'élaboration du
contenu du logiciel. L'Ontario Physical and Health Education Association
(OPHEA) a créé une trousse et un matériel de formation à l'intention des
enseignants et enseignantes de l'Ontario pour les aider à intégrer ce matériel
dans le curriculum.
    OPHEA est un organisme provincial sans but lucratif, dédié au soutien des
écoles par le biais de l'intervention, de programmes et services de qualité et
l'établissement de partenariats. L'organisme est bien respecté dans le secteur
de l'éducation pour l'excellence de la qualité du travail et des programmes
visant à soutenir les programmes de l'Ontario en matière de santé et
d'éducation physique. La sécurité personnelle est un élément clé de ce
curriculum.
    Le logiciel interactif CYBERCOPS est utilisé dans les salles de classe en
7e et en 8e années ainsi que par les services de police de la province. Dans
les écoles, des élèves travaillant en groupes participeront à des jeux
interactifs sur ordinateur, compris dans le logiciel sous la supervision d'un
enseignant. Les enseignants et enseignantes recevront une formation quant à la
manière de mieux utiliser le logiciel pour sensibiliser les enfants aux leçons
des jeux et aux dangers sur Internet.
    Les enseignants et enseignantes ont commencé à utiliser le logiciel
Mirror Image, de CYBERCOPS, en 2006 pour sensibiliser les élèves et les aider
à reconnaître les techniques utilisées par les criminels sur Internet. La
deuxième phase de CYBERCOPS - Air Dogs - est actuellement en cours de mise en
oeuvre.
    Le logiciel Air Dogs est basé sur des événements de la vie réelle et
porte sur des thèmes de vol, d'extorsion et d'intimidation sur Internet.

    Kids' Internet Safety Alliance

    Le gouvernement McGuinty a également versé une subvention de 250 000 $ à
l'organisme Kids' Internet Safety Alliance pour protéger les enfants en
Ontario.
    KINSA a été créée en 2005 pour répondre de manière dynamique et proactive
aux aspects négatifs d'Internet qui nuisent aux jeunes. KINSA est déterminé à
éliminer l'exploitation sexuelle en ligne des enfants et des jeunes.
L'organisme possède des compétences uniques grâce au travail dans le domaine
de l'application de la loi, des entreprises et des jeunes pour intervenir,
sensibiliser et former les personnes quant aux dangers éventuels qui peuvent
se trouver sur Internet.

    
    Renseignements:
    Anthony Brown                                           Patricia MacNeil
    Ministère de la Sécurité communautaire          Ministère de l'Education
    et des Services correctionnels              Direction des communications
    Direction des communications                                416 325-2676
    416 314-7772

                    Renseignements au public: 416 325-2929 ou 1 800 387-5514
                                                         TTY: 1 800 263-2892

    Available in English

                           www.mcscs.jus.gov.on.ca
                              www.edu.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

           LE RENFORCEMENT DE LA SECURITE DES ENFANTS DE L'ONTARIO

    Le gouvernement provincial prend des mesures pour veiller au renforcement
de la protection des enfants de l'Ontario dans les écoles et en ligne contre
la pornographie juvénile et les prédateurs d'enfants sur Internet grâce à un
ensemble d'initiatives qui comprennent notamment les suivantes :

    -  Mettre en oeuvre une stratégie de 28,7 millions de dollars pour
       renforcer la sécurité des écoles de l'Ontario
    -  Prévoir un nouveau logiciel de sécurité sur Internet dans le système
       scolaire pour aider les enfants de l'Ontario à se protéger contre la
       cybercriminalité
    -  Prévoir le financement pour appuyer le travail de l'organisme Kids'
       Internet Safety Alliance
    -  Renforcer la capacité de la Police provinciale de l'Ontario à lutter
       contre les crimes contre les enfants sur Internet
    -  Renforcer les enquêtes et les poursuites
    -  Elaborer une stratégie de surveillance policière à l'échelle de la
       province.

    Le gouvernement McGuinty a aussi pris d'autres mesures pour protéger les
jeunes Ontariens contre la pornographie juvénile et le leurre sur Internet :

    -  En juin 2004, le gouvernement a annoncé un financement supplémentaire
       d'un million de dollars pour l'Opération "P" de la Police
       provinciale. Le financement supplémentaire signifie une augmentation
       du nombre de détectives et le développement du matériel technologique
       et de la formation spécialisée de la Section de la pornographie
       juvénile.
    -  Le gouvernement travaille en étroite collaboration avec la Police
       provinciale et l'Association des chefs de police de l'Ontario pour
       élaborer une stratégie policière opérationnelle afin de lutter contre
       la cybercriminalité dirigée contre les enfants. La stratégie a été
       mise en oeuvre en 2006 grâce à un financement maximal de 5 millions
de
       dollars. Le but de cette stratégie globale est de veiller à ce que
       toutes les collectivités ontariennes possèdent les ressources
       nécessaires pour protéger les enfants, peu importe la région dans
       laquelle ils vivent dans la province.

    Stratégie de sécurité dans les écoles

    L'investissement actuel de 28,7 millions de dollars par le gouvernement
pour renforcer la sécurité des enfants dans les écoles comprend notamment les
montants suivants :

    -  3 millions $ pour établir un partenariat de trois ans avec Jeunesse
       J'écoute pour prévoir davantage de ressources aux mesures de
       prévention de l'intimidation et de l'intimidation sur Internet
    -  6 millions $ pour établir des projets modèles visant à promouvoir le
       comportement positif
    -  7,8 millions $ pour prévoir des programmes de prévention de
       l'intimidation et des ressources à l'intention des écoles et des
       conseils scolaires
    -  4,5 millions $ pour prévoir la formation nécessaire à la prévention de
       l'intimidation de 25 000 enseignants et enseignantes
    -  1,2 million $ pour prévoir la formation nécessaire à la prévention de
       l'intimidation d'environ 7 500 directeurs et directrices d'école et
       vice-directeurs et directrices d'école
    -  3,2 millions pour installer des dispositifs d'accès sécuritaire dans
       les écoles dans le cadre du Programme d'accueil pour la sécurité afin
       d'aider le personnel scolaire à mieux surveiller les personnes qui
       visitent les écoles et à limiter les points d'accès aux écoles
    -  3 millions $ octroyés dans le cadre du Special Circumstances Bullying
       and Violence Prevention Fund de la Corporation des services en
       éducation de l'Ontario aux écoles ayant des défis supplémentaires.
    

    Renforcer les enquêtes et les poursuites

    Le Groupe de travail du procureur général sur les cybercrimes contre les
enfants a été formé en juin 2004. Le groupe de travail est composé de
procureurs de la Couronne et de représentants de la police qui travaillent à
des causes de pornographie juvénile et de leurre sur Internet. Le groupe de
travail est aussi représenté au sein du Secrétariat ontarien des services aux
victimes.
    Le groupe de travail élabore des politiques, des moyens, des programmes
de formation et des meilleures pratiques pour améliorer les moyens d'enquête
et de poursuite des auteurs de pornographie juvénile et des prédateurs
d'enfants sur Internet. Le groupe de travail oeuvre en collaboration avec les
fournisseurs de services Internet, d'autres agences policières et des
procureurs de la Couronne.

    
    Renseignements:
    Anthony Brown                                           Patricia MacNeil
    Ministère de la Sécurité communautaire          Ministère de l'Education
    et des Services correctionnels              Direction des communications
    Direction des communications                                416 325-2676
    416 314-7772

                    Renseignements au public: 416 325-2929 ou 1 800 387-5514
                                                         TTY: 1 800 263-2892

    Available in English

                           www.mcscs.jus.gov.on.ca
                              www.edu.gov.on.ca
    





Renseignements :

Renseignements: Annette Phillips, Ministère de la Sécurité communautaire
 et des Services correctionnels, Bureau du ministre, (416) 326-8265/(647)
205-6598 (tél. cell.); Anthony Brown, Ministère de la Sécurité communautaire
et des Services correctionnels, Direction des communications, (416) 314-7772;
Michelle Despault, Ministère de l'Education, Bureau du ministre, (416)
212-3747; Patricia MacNeil, Ministère de l'Education, Direction des
communications, (416) 325-2676; Renseignements au public: (416) 325-2929 ou
1-800-387-5514, TTY: 1-800-263-2892

Profil de l'entreprise

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme

Ministère de l'Education de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.