Le gouvernement McGuinty investit dans les innovations du secteur des sciences de la vie



    La production d'un vaccin pour bovins, une première mondiale, créera des
    emplois, protégera l'environnement et améliorera la sécurité alimentaire.

    BELLEVILLE, ON, le 18 déc. /CNW/ - Le gouvernement McGuinty investit 10
millions de dollars dans l'expansion de l'usine de Belleville de la société
Bioniche Life Sciences Inc. pour en faire une usine de production de vaccins
de pointe, a annoncé aujourd'hui Sandra Pupatello, ministre du Développement
économique et du Commerce, en compagnie de Leona Dombrowsky, ministre de
l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.
    "Nous célébrons une autre première pour l'Ontario", a affirmé Sandra
Pupatello. "Cet investissement aidera Bioniche Life Sciences à devenir la
première société au monde à produire un vaccin vétérinaire pour bovins et à le
vendre sur les marchés intérieurs et internationaux. Cela représente tout un
exploit pour Bioniche et un autre gain de taille pour le secteur des sciences
de la vie de l'Ontario."
    Le vaccin contre le colibacille de Bioniche Life Sciences Inc. prévient
la colonisation de la bactérie dans le système digestif du bétail et limite
considérablement le nombre de colibacilles rejetés dans l'environnement par
l'entremise des déchets. Cela pourrait minimiser la contamination des réserves
en eau et du boeuf de commerce. La société investira 107 millions de dollars
pour agrandir son usine de Belleville et ainsi produire son vaccin contre le
colibacille chez les bovins et d'autres vaccins vétérinaires.
    La nouvelle usine pourra accueillir des organismes hautement infectieux,
comme le virus de la grippe aviaire, et aura la capacité requise pour
accroître sa production de vaccins en cas d'urgence.
    " Nous ne pouvons pas éliminer complètement les bactéries infectieuses de
notre environnement, mais nous pouvons aider à prévenir les torts que le
colibacille O157:H7 cause à la santé des gens et à l'industrie alimentaire de
l'Ontario", a expliqué Graeme McRae, président-directeur général de Bioniche
Life Sciences Inc. "Nous sommes la première société au monde à produire et
distribuer ce vaccin, mais nous n'aurions pu le fabriquer à grande échelle
sans le soutien du gouvernement de l'Ontario."
    "L'investissement annoncé aujourd'hui aidera la société Bioniche à doter
l'Ontario d'un savoir-faire en matière de vaccins vétérinaires", a poursuivi
la ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Leona
Dombrowsky. "C'est une bonne nouvelle pour notre industrie agroalimentaire,
notre économie et notre environnement."
    L'investissement de 10 millions de dollars dans les installations de
Bioniche Life Sciences Inc. s'inscrit dans le cadre de la Stratégie
d'investissement dans le secteur de fabrication de pointe (SISFP) du
gouvernement de l'Ontario. Dotée d'un financement de 500 millions de dollars,
cette stratégie offre des prêts remboursables, sans intérêt pendant cinq ans
au maximum, afin de financer des investissements dans la technologie et
l'innovation. Les projets novateurs financés par l'entremise de cette
stratégie généreront des investissements nouveaux de plus de 720 millions de
dollars et permettront de créer ou de conserver près de 3 500 emplois.
    L'appel de propositions pour le cinquième tour de la SISFP a été publié
et la date limite de soumission est le 14 février 2008. Pour connaître les
critères d'admissibilité et obtenir la trousse de participation, veuillez
consulter le www.ontariocanada.com (cliquez sur le lien "programmes et
services").

    
    La SISFP fait partie de la stratégie du gouvernement de l'Ontario en
matière de fabrication et de concurrence. Parmi les principales initiatives de
la stratégie figurent :

    -   le Fonds pour les emplois dans les secteurs émergents - Fonds de
        1,15 milliard de dollars visant à créer des emplois bien rémunérés, à
        réduire les gaz à effet de serre, à stimuler les investissements dans
        les secteurs à fort potentiel de l'économie ontarienne, dont une
        industrie automobile verte, les technologies écologiques, la
        biotechnologie, les TIC et les médias numériques.

    -   la Stratégie ontarienne d'investissement dans l'industrie automobile
        - Initiative de 500 millions de dollars qui a généré plus de
        7 milliards de dollars en nouveaux investissements et des milliers
        d'emplois bien rémunérés dans le secteur automobile de l'Ontario.

    -   l'élimination de l'impôt sur le capital pour les sociétés qui
        exercent leurs activités principalement dans les secteurs de la
        fabrication et des ressources, à compter de janvier 2008; une
        réduction de 21 p. 100 du taux de l'impôt sur le capital applicable à
        toutes les entreprises, avec effet rétroactif au 1er janvier 2007, en
        vue d'une élimination complète en 2010; l'augmentation du seuil
        d'application de la déduction à laquelle les petites entreprises ont
        droit de 400 000 $ à 500 000 $, rétroactivement au 1er janvier 2007.

    Available in English
                            www.ontariocanada.com



          L'INNOVATION REPRESENTE L'AVENIR POUR LE SECTEUR ONTARIEN
                              DE LA FABRICATION
    

    Le secteur ontarien de la fabrication

    Le secteur manufacturier soutient l'économie et emploie environ un
million de personnes, ce qui correspond à quelque 16 p. 100 de la
main-d'oeuvre de l'Ontario. En fait, le secteur de la fabrication de l'Ontario
est le deuxième en importance en Amérique du Nord. Seule la Californie détient
un plus grand nombre d'emplois manufacturiers. Selon l'association
Manufacturiers et exportateurs du Canada, chaque dollar investi dans la
fabrication génère une activité économique de trois dollars.
    Les fabricants canadiens font face à des difficultés en raison de la
restructuration industrielle mondiale et de la concurrence accrue de pays à
faibles coûts comme la Chine et l'Inde. Les investissements en recherche et
développement, en technologie de pointe et en innovation sont essentiels pour
maintenir la compétitivité des fabricants ontariens dans un tel contexte et
garantir la prospérité à long terme du secteur.

    La Stratégie d'investissement dans le secteur de la fabrication de pointe

    Lancée en décembre 2005, la Stratégie d'investissement dans le secteur de
la fabrication de pointe de l'Ontario encourage les entreprises à investir
dans des technologies et des processus de pointe pour améliorer leur
productivité et leur compétitivité. Cette stratégie de 500 millions de dollars
stimule les investissements du secteur privé en proposant des prêts sans
intérêt pour une période maximale de cinq ans qui couvrent jusqu'à 10 p. 100
des coûts des projets admissibles, jusqu'à concurrence de 10 millions de
dollars par projet.
    Dans le cadre du budget de 2007 de l'Ontario, le ministre des Finances,
Greg Sorbara, a annoncé la réduction du seuil limite des projets à 100 emplois
créés ou conservés ou à un investissement de 25 millions de dollars en vue de
permettre à plus d'entreprises de profiter du programme. Accessible à tous les
secteurs de la fabrication, ce programme est axé sur l'innovation,
l'utilisation de technologies et de matériaux de pointe, la recherche et le
développement, la réduction des déchets et la conservation de l'énergie.
    L'appel de propositions pour le cinquième tour de la SISFP a été publié
et la date limite de soumission est le 14 février 2008. Pour connaître les
critères d'admissibilité et obtenir la trousse de participation, veuillez
consulter le www.ontariocanada.com (cliquez sur le lien "programmes et
services").
    Les projets annoncés jusqu'à présent dans le cadre de la stratégie
génèreront des investissements nouveaux de plus de 720 millions de dollars et
permettront de créer ou de conserver près de 3 500 emplois sur une période de
cinq ans.

    
    Parmi les projets de la SISFP figurent :

    -   Bioniche Life Sciences Inc., Belleville (Le 18 décembre 2007) :
        expansion d'une usine pour permettre la production commerciale du
        vaccin contre le colibacille O157:H7 de l'entreprise, ce qui dotera
        l'Ontario d'un savoir-faire au chapitre des technologies de pointe de
        fabrication de vaccins vétérinaires axées sur l'innovation. Le projet
        d'un coût total de 107 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de
        10 millions de dollars.

    -   Dofasco, Hamilton (Le 24 août 2007) : modernisation des installations
        pour permettre la production d'acier par injection de charbon
        pulvérisé (ICP), ce qui remplacera le coke et l'huile lors de
        l'alimentation en carbone des hauts fourneaux. L'ICP réduira les
        coûts de production et augmentera la capacité concurrentielle de
        l'entreprise. Le projet d'un coût total de 60,5 millions de dollars
        bénéficiera d'un prêt de 6,05 millions de dollars.

    -   Toyota Boshoku, Woodstock (Le 22 août 2007) : construction d'une
        usine qui fabriquera des sièges avant et arrière, des garnitures de
        portières intérieures, des tapis et des garnitures de pavillon à
        l'usine de Woodstock de la société Toyota Motor Manufacturing Canada.
        Le projet d'un coût total de 87,3 millions de dollars bénéficiera
        d'un prêt de 8,7 millions de dollars.

    -   Ferrero Canada Ltd., Brantford (Le 21 août 2007) : création d'un
        centre d'excellence de confiserie en augmentant la capacité de
        production de la société et en investissant dans des procédés et des
        technologies de pointe qui ne sont pas encore utilisés en Amérique du
        Nord. Le projet d'un coût total de 55 millions de dollars bénéficiera
        d'un prêt de 5,5 millions de dollars.

    -   Toyotetsu Canada Inc., Simcoe (Le 7 août 2007) : construction d'une
        usine d'assemblage pour emboutir, souder et assembler des pièces
        automobiles pour les installations de Toyota Motor Manufacturing
        Canada situées à Cambridge et Woodstock. Le projet d'un coût total de
        71,5 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de 7,15 millions de
        dollars.

    -   Skyjack Inc., Guelph (Le 14 mai 2007) : création d'un centre
        d'excellence pour faciliter la recherche et le développement
        industriels, la création de prototypes, les essais et la
        commercialisation de nouvelles plates-formes élévatrices et
        d'équipement de manutention des matériaux. Le projet d'un coût total
        de 24,79 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de 2,48 millions
        de dollars.

    -   Roxul Inc., Milton (Le 15 mars 2007) : agrandissement d'une usine et
        création de nouveaux produits d'isolation commerciale, industrielle
        et résidentielle utilisant des matériaux recyclés provenant des
        industries de l'acier et de la construction. Le projet d'un coût
        total de 103,7 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de
        10 millions de dollars.

    -   Koolatron Corporation, Brantford (Le 7 mars 2007) : création de
        nouveaux produits, dont un vaste refroidisseur mobile et un piège à
        moustique sans fil, qui utilisent une source de puissance
        thermoélectrique économique. Le projet d'un coût total de
        23,4 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de 2,34 millions de
         dollars.

    -   Flakeboard Company, Sault Ste. Marie (le 1er mars 2007) : création de
        nouveaux procédés de fabrication et de nouvelles applications
        commerciales des substituts du bois utilisés pour les armoires de
        cuisine et les meubles. Le projet d'un coût total de 16 millions de
        dollars bénéficiera d'un prêt de 1,6 million de dollars.

    -   FAG Aerospace Inc., Stratford (Le 20 février 2007) : recherche et
        développement pour l'amélioration de la fabrication de roulements de
        précision pour le secteur aéronautique. Le projet d'un coût total de
        17,8 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de 1,78 million de
        dollars.

    -   Diamond Aircraft Industries, London (Le 23 juin 2006) : création d'un
        avion monomoteur à cinq places. Le projet d'un coût total de
        106,4 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de 10 millions de
        dollars.

    -   Procter & Gamble Inc., Brockville (Le 23 juin 2006) : création d'une
        nouvelle génération de produits d'entretien ménager rapide. Le projet
        d'un coût total de 30 millions de dollars bénéficiera d'un prêt de
        3 millions de dollars.

    Available in English

                            www.ontariocanada.com
    





Renseignements :

Renseignements: Flavio Volpe, Bureau de la ministre Pupatello, (416)
325-6907; David Bauer, Direction des communications, (416) 325-8773

Profil de l'entreprise

Ministère du Développement économique, de l'Emploi et de l'Infrastructure

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.