Le gouvernement McGuinty continue de protéger les personnes âgées de l'Ontario



    1,6 M$ seront versés pour aider les aînés victimes de mauvais traitements
    et de négligence

    TORONTO, le 19 avril /CNW/ - Le gouvernement McGuinty investira plus de
1,6 M$ au cours des deux prochaines années pour combattre les mauvais
traitements et la négligence à l'égard des aînés, a annoncé aujourd'hui le
ministre délégué aux Affaires des personnes âgées, Jim Bradley.
    La Stratégie ontarienne de prévention des mauvais traitements à l'égard
des personnes âgées, la première du genre au Canada, est axée sur trois
priorités : la coordination des services communautaires, la formation du
personnel de première ligne et la sensibilisation du public à cette importante
question. Le financement sera octroyé au Réseau ontarien pour la prévention
des mauvais traitements envers les personnes âgées (ONPEA) afin d'appuyer
pendant deux autres années ses consultants régionaux responsables de la
prévention des mauvais traitements à l'égard des aînés. Ces consultants ont
contribué au soutien de plus de 50 réseaux d'aide et comités de coordination
visant à aider les personnes âgées victimes de mauvais traitements dans la
province.
    "Notre gouvernement ne tolère pas que des aînés soient victimes de
mauvais traitements ou de négligence", soutient M. Bradley. "C'est la raison
pour laquelle nous cherchons à intervenir pour prévenir et combattre ce
problème de plus en plus grave, de concert avec nos partenaires oeuvrant dans
le milieu."
    Il y a cinq ans, le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de
l'Ontario, l'ONPEA et le ministère du Procureur général ont conjugué leurs
efforts pour mettre sur pied la Stratégie ontarienne de prévention des mauvais
traitements à l'égard des personnes âgées.
    "Les personnes âgées victimes de mauvais traitements se sentent souvent
isolées. De plus, elles ne connaissent pas nécessairement les services dont
elles pourraient se prévaloir", explique Michael Bryant, procureur général.
"Notre objectif est de faire en sorte que les organismes de l'Ontario
travaillent de concert sur le terrain pour mettre un terme aux mauvais
traitements dont les aînés sont victimes."
    Selon les spécialistes, les mauvais traitements infligés aux personnes
âgées peuvent se manifester sur de nombreux plans, notamment financier,
physique et verbal, et peuvent également se traduire par de la négligence.
    Selon l'ONPEA, de 65 000 à 130 000 Ontariens âgés seraient victimes de
mauvais traitements, sous une forme ou une autre.
    "A l'instar du gouvernement, nous avons la conviction que les mauvais
traitements à l'endroit des personnes âgées peuvent et doivent être prévenus",
affirme Bill Ryan, président de l'ONPEA. "Nous sommes ravis que le
gouvernement collabore avec nous à l'amélioration de la qualité de vie des
aînés de l'Ontario."
    Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement McGuinty avait annoncé l'octroi de
subventions totalisant 453 000 $ à 55 organismes communautaires de la
province. Ces fonds visent à soutenir la coordination de services dispensés à
l'échelle locale ainsi que des initiatives d'intervention auprès de la
clientèle.
    "Les personnes âgées méritent de vivre dans la sécurité et la dignité",
ajoute M. Bradley. "Elles ont travaillé dur toute leur vie et doivent pouvoir
bénéficier du soutien et des services auxquels elles ont droit."
    Parmi les autres initiatives mises sur pied par le gouvernement McGuinty
pour appuyer la population vieillissante de l'Ontario figurent notamment :

    
    -   Le développement du site primé www.seniorsinfo.ca pour en faire un
        guichet unique d'accès aux programmes et services à l'intention des
        personnes âgées résidant dans de petites localités de l'Ontario.

    -   Une nouvelle bonification du crédit d'impôt foncier et de taxe sur
        les ventes pour les personnes âgées de l'Ontario en 2007, qui se
        traduit par un allégement de l'impôt foncier de 97 M$ pour les aînés
        admissibles.

    -   La fin de la retraite obligatoire

    -   L'instauration de la Stratégie de réduction des temps d'attente en
        Ontario, initiative ayant entraîné une diminution de 41 % du temps
        d'attente pour une chirurgie de la cataracte, de 30 % pour une
        chirurgie de remplacement du genou et de 16 % pour une chirurgie
        oncologique.

    Available in English

                            www.OntarioSeniors.ca
    




Renseignements :

Renseignements: David Oved, Bureau du ministre, (416) 314-1400; Donna
Piasentini, Direction des communications, (416) 314-7242

Profil de l'entreprise

Ministère des Affaires civiques et l'Immigration de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.