Le gouvernement McGuinty améliore les services de cancérologie pour les habitants de la région d'Ottawa



    Un centre d'évaluation diagnostique du cancer accélère l'accès aux soins

    OTTAWA, le 1er juin /CNW/ - Dans le cadre de la Stratégie de réduction
des temps d'attente de 3,5 millions de dollars du gouvernement McGuinty, le
Centre régional Champlain d'évaluation diagnostique du cancer améliore l'accès
aux services de cancérologie dans la région d'Ottawa grâce à une approche de
prestation de soins coordonnée et rationalisée.
    Le gouvernement a fourni, par l'entremise de la Stratégie de réduction
des temps d'attente, 3,5 millions de dollars au centre, lequel offre
maintenant des services à environ 40 patients par semaine.
    "Nous renforçons notre système de santé grâce à des approches
innovatrices et à l'amélioration de l'accès aux services de cancérologie, a
dit le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, George Smitherman.
En centralisant l'évaluation diagnostique du cancer, les hôpitaux de la région
d'Ottawa aident les patients à recevoir des soins de santé de qualité en temps
opportun." Le Centre régional Champlain d'évaluation diagnostique du cancer
regroupe sous un même toit des services d'évaluation oncologique, de soutien,
d'orientation, d'information et d'autres services multidisciplinaires. Le
centre accueille environ 40 patients par semaine et a vu 204 nouveaux patients
qui ont fait 387 visites depuis janvier 2007.
    L'établissement collabore avec huit hôpitaux de la région d'Ottawa et
guide les patients à chaque étape du processus de traitement du cancer. Le
centre partage des renseignements et des ressources entre les hôpitaux et les
fournisseurs de soins et oriente les patients vers les chirurgiens dans les
plus courts délais qui soient au sein du Réseau local d'intégration des
services de santé de Champlain (RLISS).
    "L'annonce d'aujourd'hui souligne les résultats positifs que l'on obtient
lorsque diverses équipes de soins de santé et notre gouvernement travaillent
ensemble pour aider les personnes dans le besoin, a déclaré le député
d'Ottawa-Ouest-Nepean et ministre de la Promotion de la santé, Jim Watson. La
centralisation de l'évaluation signifiera une réduction de l'attente précédant
l'accès aux soins et un emploi plus efficient des ressources que nous
développons depuis 2003."
    "Les temps d'attente pour la chirurgie du cancer ont diminué de presque
30 pour cent au cours des dix-huit derniers mois, et ce centre d'évaluation
permettra de les diminuer encore plus à l'avenir, a indiqué le chef de la
direction du RLISS de Champlain, Dr Robert Cushman. Nous sommes heureux
d'ouvrir la voie de l'innovation dans le domaine des soins de santé en Ontario
et de soutenir une meilleure prestation de services."
    Tous les rendez-vous pour les tests diagnostiques sont pris lors d'une
seule visite par l'équipe multidisciplinaire du centre. Le programme
d'oncologie thoracique a débuté en janvier 2007. Les programmes relatifs aux
cancers de la prostate et du côlon débuteront en juillet et septembre 2007.
    "Ce centre d'évaluation diagnostique du cancer illustre comment la
collaboration permet de créer des soins de santé de qualité qui donnent des
résultats concrets, a déclaré le Dr Hartley Stern, vice-président du Centre
régional de cancérologie de L'Hôpital d'Ottawa. Nous sommes heureux de
travailler avec d'autres hôpitaux du RLISS de Champlain pour améliorer notre
système de santé et faire en sorte que les patients reçoivent des soins
oncologiques lorsqu'ils en ont besoin."
    Grâce à la Stratégie de réduction des temps d'attente du gouvernement,
les délais dans lesquels neuf patients sur dix subissent leur intervention
chirurgicale ou leur examen ont diminué de façon importante dans le RLISS de
Champlain depuis les mois d'août et de septembre 2005, à savoir :

    
    -  29,5 pour cent pour une chirurgie du cancer (33 jours);

    -  86,4 pour cent pour une angioplastie (48 jours);

    -  68,4 pour cent pour une angiographie (57 jours);

    -  54,0 pour cent pour des examens par IRM (175 jours);

    -  23,0 pour cent pour une chirurgie de la cataracte (79 jours);

    -  15,9 pour cent pour une arthroplastie de la hanche (60 jours);

    -  11,0 pour cent pour les tomodensitogrammes (9 jours).
    

    "C'est le premier centre complet d'évaluation diagnostique doublé d'un
programme chirurgical à l'échelle régionale en Ontario, a soutenu le
président-directeur général d'Action Cancer Ontario, Terry Sullivan. Des
diagnostics plus précoces et plus précis peuvent améliorer les chances de
survie ou de rémission d'un patient atteint du cancer."
    L'initiative annoncée aujourd'hui s'inscrit dans le cadre du plan du
gouvernement McGuinty visant à innover dans le domaine des soins de santé
publics et à édifier un système de santé qui répond à trois objectifs
prioritaires : maintenir les Ontariennes et les Ontariens en bonne santé,
réduire les temps d'attente et améliorer l'accès aux médecins et au personnel
infirmier.

    Ce communiqué ainsi que d'autres documents médiatiques sont affichés dans
la section Médias d'information de notre site Web à l'adresse suivante :
www.health.gov.on.ca/indexf.html.
    Pour en savoir plus sur les résultats dans le domaine de la santé,
rendez-vous sur www.resultsontario.gov.on.ca.

    Also available in English


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

    
             DE MEILLEURS SOINS POUR LES HABITANTS DE CHAMPLAIN
    

    Le plan de soins de santé du gouvernement McGuinty améliore l'accès aux
services de santé pour les Ontariennes et les Ontariens. Voici comment les
investissements du gouvernement contribuent à améliorer les soins pour les
patients qui habitent la région du Réseau local d'intégration des services de
santé de Champlain (RLISS).

    Réduction des temps d'attente

    Depuis le lancement de la Stratégie de réduction des temps d'attente, le
gouvernement de l'Ontario a investi 73 894 991 $ pour financer des
interventions supplémentaires dans les hôpitaux de la région du RLISS de
Champlain, notamment :

    
    -  4 613 chirurgies de la cataracte, soit une réduction des temps
       d'attente de 23 pour cent;

    -  14 153 chirurgies cardiaques, soit une réduction des temps d'attente
       de 86,4 pour cent pour les angioplasties et de 68,4 pour cent pour les
       angiographies;

    -  2 763 arthroplasties de la hanche et du genou, soit une réduction des
       temps d'attente de 15,9 pour cent pour l'arthroplastie de la hanche;

    -  1 660 chirurgies du cancer, soit une réduction des temps d'attente de
       29,5 pour cent;

    -  52 788 examens par IRM, soit une réduction des temps d'attente de
       54 pour cent;

    -  18 071 tomodensitogrammes, soit une réduction des temps d'attente de
       11 pour cent;
    

    Le gouvernement McGuinty a également ajouté les chirurgies pédiatriques à
la Stratégie de réduction des temps d'attente. Pour accélérer l'accès aux
soins de santé pour nos enfants, le gouvernement offre 5,5 millions de dollars
pour financer 2 000 chirurgies de plus cette année. Dans le cadre de cet
investissement, le gouvernement alloue 217 920 dollars au RLISS de Champlain
pour financer 100 interventions supplémentaires.

    Davantage de soins primaires grâce aux équipes Santé familiale

    Le gouvernement McGuinty a mis sur pied les équipes Santé familiale
(ESF), lesquelles sont constituées de médecins, d'infirmières praticiennes,
d'infirmières, de diététistes, de médecins spécialistes, de travailleurs en
santé mentale, etc. afin d'offrir des soins complets 24 heures sur 24, 7 jours
sur 7. Après les heures d'ouverture, les patients peuvent téléphoner à une
infirmière autorisée, par l'entremise du Service téléphonique d'aide médicale.
    Dans le cadre du plan du gouvernement McGuinty qui vise à créer 150
équipes Santé familiale à l'échelle de la province, 11 équipes (voir le
tableau ci-dessous) ont été créées dans le RLISS de Champlain. Jusqu'à
présent, 73 765 patients ont consulté ces équipes Santé familiale de Champlain
pour recevoir des services de soins de santé primaires complets, dont 10 877
n'avaient pas de médecin permanent auparavant.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Equipes Santé familiale                       Collectivité
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF universitaire de Bruyère                  Ottawa
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF de Clarence-Rockland                      Clarence Creek
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF de l'Est d'Ottawa                         Cumberland
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF du Nord du comté de Renfrew               Deep River
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF Ottawa Hospital Academic                  Ottawa
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF Petawawa Centennial                       Petawawa
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF de Pikwakanagan                           Golden Lake
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF Rideau (anciennement Riverside)           Ottawa
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF de l'Université d'Ottawa                  Ottawa
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF de l'Ouest du comté de Carleton           Carp
    -------------------------------------------------------------------------
    ESF Westend Family Care Clinic                Ottawa
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Davantage de soins primaires grâce aux centres de santé communautaire

    Le gouvernement McGuinty a procédé à la plus grande expansion des centres
de santé communautaire (CSC) de l'histoire de l'Ontario; 49 nouveaux CSC et
centres satellites ont été établis ou sont en voie de l'être.
    Les centres de santé communautaire (CSC) sont constitués d'équipes
interdisciplinaires comprenant des médecins, des infirmières praticiennes, des
infirmières, des conseillers, des travailleurs communautaires et des
diététistes. Ils se spécialisent dans la prestation de soins aux Ontariennes
et aux Ontariens qui font face à des obstacles en matière d'accès aux soins
comme la langue, la culture, les handicaps physiques, l'itinérance, la
pauvreté ou l'isolement géographique. Les CSC desservent également les
personnes plus susceptibles d'avoir des problèmes de santé que la population
en général.
    Depuis 2005, le gouvernement a approuvé la création de deux nouveaux CSC
dans la région du RLISS de Champlain (Cornwall et Prescott Russell) et d'un
nouveau CSC satellite à Nepean.

    Augmentation du nombre de médecins en Ontario

    L'Ontario est le chef de file du Canada quant au nombre de postes et au
soutien offerts aux diplômés internationaux en médecine (DIM). Chaque année,
le gouvernement offre plus de postes aux DIM que toutes les autres provinces
réunies. Grâce à l'investissement du gouvernement, plus de 130 DIM exercent
actuellement dans des collectivités insuffisamment desservies afin de remplir
leur obligation de retour de service et 321 DIM ont signé des accords pour
commencer à dispenser des services dans toute la province au cours des mois et
des années à venir. Des 130 DIM et plus qui exercent actuellement la
profession dans des collectivités insuffisamment desservies dans le cadre de
ce programme, sept exercent dans le RLISS de Champlain.
    Dans le cadre de l'expansion de 23 pour cent des places dans les écoles
de médecine, l'Université d'Ottawa offre maintenant 16 nouvelles places de
formation pour futurs médecins, et en offrira quatre de plus d'ici 2008, soit
une augmentation totale de 20 places, ce qui portera le nombre d'inscriptions
annuelles à 143. Dans le cadre de l'augmentation de 70 pour cent du nombre de
places de formation de deuxième cycle, l'Université d'Ottawa offre maintenant
26 nouveaux postes et d'ici 2008, cet établissement décernera des diplômes à
62 médecins de famille de plus.

    Davantage d'infirmières

    Depuis 2004, le gouvernement a financé 5 453 postes en soins infirmiers
en Ontario et 2 825 autres postes sont prévus en 2007.
    En février 2007, le gouvernement a annoncé le programme Garantie d'emploi
des diplômés en soins infirmiers qui procure à chaque nouveau diplômé en soins
infirmiers de l'Ontario un emploi à temps plein. En vertu du programme, la
province paie les six premiers mois d'emploi tandis que l'employeur doit
financer six autres semaines. Le nouveau diplômé a ainsi 7,5 mois pour
terminer sa transition vers un emploi à temps plein permanent tout en obtenant
une expérience clinique à temps plein précieuse. A ce jour, dans le RLISS de
Champlain, 109 diplômés en soins infirmiers ont profité du programme.

    Modernisation et expansion des établissements de soins de santé

    Le gouvernement McGuinty reconnaît la nécessité d'investir dans de
nouveaux établissements de soins de santé et dans la réfection des
établissements existants pour que les patients puissent continuer à recevoir
des soins de pointe. C'est pourquoi le gouvernement a introduit une nouvelle
politique de partage des coûts pour rendre les projets hospitaliers plus
abordables pour les collectivités de l'Ontario. En augmentant sa part des
coûts de construction pour la faire passer à 90 pour cent, le gouvernement
affecte plus d'un milliard de dollars pour soutenir davantage la
reconstruction des hôpitaux ontariens.
    Dans le cadre de son plan ReNouveau Ontario, le gouvernement prévoit
investir 5 milliards de dollars dans l'infrastructure, soit pour la
modernisation et l'agrandissement des établissements de santé d'ici 2010, afin
de satisfaire aux besoins qui découlent de la croissance et du vieillissement
de la population. Les projets d'immobilisations importants dans le RLISS de
Champlain qui ont été approuvés dans le cadre de ce plan sont :

    
    -  Hôpital général d'Almonte
    Ce projet modernisera les secteurs des urgences et des soins ambulatoires
    de l'hôpital et permettra le regroupement sous un même toit du foyer de
    soins de longue durée de l'hôpital, le manoir Fairview.

    -  Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO)
    Le projet de l'annexe Est vise le réaménagement de l'unité de soins
    intensifs, de l'unité de soins intensifs néonataux, du service des
    urgences et des programmes de soins ambulatoires, y compris les services
    d'oncologie.

    -  L'Hôpital Montfort/The Montfort Hospital
    Le projet de réaménagement de l'établissement permettra l'expansion de la
    capacité de services cliniques en soins ambulatoires, en soins à la mère
    et au nouveau-né et en santé mentale ainsi que des urgences. Il permettra
    également d'accroître les soins aux patients hospitalisés et le rôle de
    l'hôpital en tant que centre de formation des professionnels de la santé
    francophones. Cela comprend aussi des composantes de "fonds propres" et
    des rénovations par des tiers pour le stationnement, les services de
    bénévoles, les aires publiques, les services alimentaires, les aires
    réservées au personnel médical et un service de soins ambulatoires pour
    le ministère de la Défense nationale.

    -  Hôpital Queensway Carleton
    La Phase III du projet de réaménagement vise l'expansion des salles
    d'opération, des services de santé mentale, des soins ambulatoires et de
    soutien.

    -  L'Hôpital d'Ottawa
    Les projets de l'hôpital visent l'expansion de l'unité de soins intensifs
    et du programme de médecine nucléaire, le déménagement du programme de
    médecine nucléaire déplacé au campus Civic, l'expansion du programme de
    réadaptation, la rénovation des laboratoires des campus Civic et
    Riverside pour accueillir le Laboratoire régional de l'Est de l'Ontario,
    de même que l'expansion du service des urgences, de l'unité de soins
    médicaux de jour, de l'unité d'évaluation préalable à l'admission et de
    l'unité des interventions mineures au campus Général.

    -  Centre régional de cancérologie de L'Hôpital d'Ottawa
    Le projet du centre de cancérologie comprend des travaux de rénovation et
    de construction à l'Hôpital d'Ottawa et à l'Hôpital Queensway Carleton
    pour augmenter de trois le nombre d'appareils de radiothérapie pour la
    région afin qu'il y ait un total de 11 appareils en service et un
    appareil de réserve.

    -  Hôpital Memorial du district de Winchester
    Ce projet comprend une nouvelle section de soins aux malades en phase
    critique (salle des urgences, unité de soins intensifs et salles
    d'opération), l'amélioration du système d'imagerie diagnostique et des
    services et du soutien pour les patients hospitalisés, de même que des
    travaux de rénovation des cliniques de réadaptation et de soins
    ambulatoires pour obtenir une quatrième salle de travail, d'accouchement
    et de réveil, une plus grande salle d'endoscopie et des locaux pour
    abriter un tomodensitomètre.
    

    En plus du plan ReNouveau Ontario, le gouvernement a également approuvé
les projets d'immobilisations importants suivants dans le RLISS de Champlain :

    
    -  L'Hôpital d'Ottawa
    Le projet au campus Général comprend la construction d'une nouvelle tour
    de soins aux malades en phase critique pour y loger des salles
    d'opération agrandies, une unité de soins intensifs, un département de
    stérilisation agrandi, une unité de chirurgie d'un jour agrandie et
    accommoder le déménagement des départements de cardiologie, de
    microbiologie et des arts graphiques, du caisson hyperbare, de la
    clinique de la douleur chronique, du département de médecine nucléaire et
    d'une salle de formation. Le projet comprend également des rénovations
    afin d'aménager un étage pour 74 lits de soins actifs supplémentaires,
    préparer l'emplacement et l'infrastructure ainsi qu'un étage
    supplémentaire pour le Laboratoire régional de l'Est de l'Ontario, une
    installation de chaudière et de climatiseur et les projets "fonds
    propres" pour les unités de recherche en greffes de cellules souches et
    en thérapie génique, un étage pour la recherche sur la vision ainsi qu'un
    garage à étages. Au campus Civic, les travaux de construction comprennent
    l'expansion et le réaménagement du programme de santé mentale, une
    nouvelle génératrice et un nouveau système de tubes pneumatiques.

    -  Services de santé Royal Ottawa
    Le projet comportait la construction d'un nouvel établissement à Ottawa
    pour fournir des services de santé mentale aux adultes.
    

    Davantage de lits de soins de longue durée

    Du 1er avril 2004 au 29 mai 2007, le gouvernement McGuinty a créé 5 168
nouveaux lits de soins de longue durée et réaménagé 8 243 lits existants afin
de satisfaire les besoins suscités par la croissance et le vieillissement de
la population.

    Les nouveaux lits qui ont été ouverts ou réaménagés dans le RLISS de
Champlain durant cette période sont les suivants :

    
    -  Hôpital Royal Ottawa (Ottawa) - 96 nouveaux lits
    -  Glebe Centre (Ottawa) - 192 lits réaménagés
    -  Miramichi Lodge (Pembroke) - 166 lits réaménagés
    -  Island Lodge (Ottawa) - 175 lits réaménagés
    -  Fairview Manor (Almonte) - 112 lits réaménagés
    

    Les autres lits dont l'ouverture est prévue d'ici la fin de 2007 sont les
suivants :

    
    -  St. Joseph's Villa (Cornwall) - 150 lits réaménagés
    -  Madonna Nursing Home (Orléans) - 160 lits réaménagés
    

    En outre, dans le cadre du Plan d'action pour les services des urgences
du gouvernement, on prévoit que 96 lits supplémentaires seront créés dans le
RLISS de Champlain (Ottawa) d'ici au 31 mars 2010.

    Davantage de soins à domicile

    Les soins à domicile constituent une composante essentielle du système de
santé de la province. Plus de 600 000 bénéficiaires reçoivent actuellement des
soins à domicile en Ontario. De 2004-2005 à 2007-2008, les augmentations du
financement des soins à domicile dispensés par les centres d'accès aux soins
communautaires permettront d'offrir des soins actifs de courte durée à 95 700
personnes de plus. En 2006-2007, le financement total pour les soins à
domicile était de 1,54 milliard de dollars, une augmentation de 327 millions
de dollars, soit de 26,9 pour cent, depuis 2003-2004.
    Dans le cadre du Plan d'action pour les services des urgences en trois
points de 142,4 millions de dollars annoncé en octobre 2006, un financement de
30 millions de dollars est alloué aux centres d'accès aux soins communautaires
pour leur permettre de mieux servir leurs bénéficiaires et de leur fournir des
services qui satisfont leurs besoins de façon optimale. Ce financement
permettra également aux patients de vivre plus longtemps chez eux de façon
sécuritaire, confortable et autonome. Dans le cadre de ce financement, le CASC
de Champlain a reçu 3 297 100 $.
    Une somme supplémentaire de 5,3 millions de dollars a été fournie pour
financer les services communautaires dans le cadre d'une stratégie
pluriannuelle visant à atténuer les contraintes dans dix collectivités. De ce
montant, le RLISS de Champlain a touché 300 000 $ pour dispenser davantage de
soins dans la communauté.
    Le gouvernement s'est engagé à améliorer l'accès aux services
communautaires. En 2006-2007, un nouveau financement de 13,1 millions de
dollars a été alloué aux services communautaires, qui comprennent les services
de soutien communautaires, les services de bénévoles visiteurs pour les
foyers, les services de consultation en soins palliatifs, les services auprès
des personnes atteintes d'un traumatisme crânien et les services d'appareils
fonctionnels dans les logements avec services de soutien. Cet investissement
porte à 507,1 millions de dollars le financement total en 2006-2007. De cette
somme, 940 900 dollars ont été alloués au RLISS de Champlain.
    Dans le RLISS de Champlain, le gouvernement a aussi investi dans la
prestation de soins de réadaptation de la hanche ou du genou pour 1 476
bénéficiaires de plus à leur domicile dans le cadre de la stratégie de
réduction des temps d'attente.

    Davantage de services de fin de vie (y compris les foyers résidentiels)

    Le gouvernement McGuinty fait de l'Ontario un chef de file mondial en
améliorant l'accès aux soins de fin de vie et en offrant un soutien à plus de
30 foyers résidentiels à l'échelle de la province. Le soutien en fin de vie et
les foyers résidentiels procurent des soins d'assistance aux personnes
atteintes d'une maladie mortelle de façon à ce qu'elles vivent leurs derniers
jours dans le confort et la dignité.
    Dans le cadre de la Stratégie d'amélioration des soins en fin de vie de
115,5 millions de dollars du gouvernement, 6 000 bénéficiaires de plus
recevront des soins d'assistance de fin de vie à leur domicile d'ici la fin de
2007-2008. Le financement, qui était alloué sur trois années à partir de
2005-2006, comprend le soutien pour l'expansion des services de bénévoles
visiteurs pour les foyers et des services de consultation en réduction de la
douleur et des symptômes dans les collectivités locales.
    Deux nouveaux foyers résidentiels sont actuellement en construction dans
le RLISS de Champlain. Le foyer Renfrew, qui compte six lits, devrait ouvrir
en décembre 2007 et la succursale des comtés de l'Est des Infirmières de
l'Ordre de Victoria prévoit l'ouverture d'un foyer de dix lits à Cornwall. Le
financement pour les soins infirmiers et les services de soutien à la personne
par l'entremise du CASC sera disponible après que les nouveaux foyers auront
commencé leurs activités. Le soutien offert par le gouvernement aux deux
nouveaux foyers résidentiels s'ajoute au soutien offert par le CASC aux deux
foyers résidentiels existants, le May Court (dix lits) et Roger's House, un
foyer pédiatrique de sept lits, tous deux situés à Ottawa.

    
    Also available in English

                       www.health.gov.on.ca/indexf.html
    




Renseignements :

Renseignements: (médias): David Spencer, Bureau du ministre, (416)
327-4320; David Jensen, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée,
(416) 314-6197; Public: 1-866-532-3161

Profil de l'entreprise

Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.