Le gouvernement ignore les besoins de l'industrie forestière



    OTTAWA, le 14 avr. /CNW Telbec/ - L'annonce faite aujourd'hui par le
ministre des Ressources naturelles de l'affectation de 170 millions de dollars
d'aide à l'industrie forestière est un remaniement des mesures prévues par le
budget de février qui ne permettra nullement de régler les problèmes pressants
de l'industrie, selon le syndicat le plus grand du secteur forestier.
    "Je ne sais pas comment l'actuel gouvernement réussit à demeurer si
déphasé par rapport aux réalités de l'industrie et de son personnel", dit Dave
Coles, président du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du
papier (SCEP).
    "Notre industrie forestière survit à peine et le gouvernement parle
d'expansion et de 'produits forestiers de la prochaine génération'.
Entendons-nous sur les priorités. Il faut voir à la génération actuelle en
premier lieu", déclare M. Coles.
    "Le secteur doit avoir accès sur-le-champ à des fonds lui permettant de
refinancer sa dette. Il faut assurer les travailleurs et les travailleuses que
leurs pensions seront protégées et qu'ils auront l'option de prendre leur
retraite dans la dignité", ajoute Gaétan Ménard, secrétaire-trésorier du SCEP.
    M. Ménard signale que l'industrie forestière du Canada doit relever un
défi supplémentaire parce que les entreprises forestières américaines peuvent
obtenir des milliards de dollars de subventions déloyales en manipulant un
crédit d'impôt prévu pour faire la promotion des biocombustibles et réduire le
brûlage de combustibles fossiles dans le secteur des transports.
    "Le gouvernement du Canada a négligé les demandes de consultation que
nous avons présentées à maintes reprises, particulièrement en vue d'un sommet
des intervenants du secteur forestier visant à établir une stimulation
économique valable", indique-t-il.
    "Le gouvernement recycle plutôt de vieilles annonces pour donner
l'impression qu'il fait quelque chose. L'annonce d'aujourd'hui n'a pour effet
que de confirmer que le gouvernement de Stephen Harper ne croit pas en
l'industrie forestière du Canada. Il est grand temps de se défaire de ce
gouvernement."

    Le SCEP représente plus de 60 000 personnes travaillant dans l'industrie
forestière et d'autres secteurs clés de l'économie du Canada, y compris ceux
de l'énergie, des télécommunications, des médias et de l'imprimerie.
    Le secteur forestier crée 300 000 emplois directs et indirects dans plus
de 300 communautés canadiennes qui dépendent de lui.




Renseignements :

Renseignements: Gaétan Ménard, (613) 230-5200 poste 265, (819) 775-6980
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.