Le gouvernement Harper renforce la recherche sur la santé des os

Des équipes de recherche tenteront d'améliorer la qualité de vie des Canadiens en mettant au point des traitements plus efficaces et en favorisant une meilleure compréhension des problèmes de santé osseuse

HAMILTON, ON, le 19 juill. 2012 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui le financement de trois équipes de recherche pour améliorer les soins aux patients souffrant d'une fracture au poignet et trouver de nouveaux moyens de prévenir ou de traiter la perte osseuse.

« Notre gouvernement tient à aider les Canadiens à mener une vie saine et active, a déclaré la ministre Aglukkaq. Je suis heureuse que l'on soutienne des recherches qui aideront les citoyens à conserver des os solides, le fondement d'une vie en santé. »

Les trois projets annoncés aujourd'hui répondent aux défis actuels en santé des os :

  • La Dre Joy MacDermid, de l'Université McMaster, étudiera comment améliorer la prise en charge des patients qui ont une fracture du poignet.
  • Le DMichael Glogauer, de l'Université de Toronto, essaiera de trouver de nouveaux moyens de dépister la perte osseuse dans les maladies des gencives.
  • Le DRobert Young, de l'Université Simon Fraser, étudiera de nouveaux médicaments favorisant la régénération des os.

Ces projets sont financés par les Instituts de recherche en santé du Canada.

« Ces projets font ressortir le lien étroit entre la santé des os, l'activité physique et la santé en général, note le DPhillip Gardiner, directeur scientifique de l'Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite des IRSC. Nous tenons à féliciter sincèrement les équipes financées et leur souhaitons tout le succès possible dans leurs nouveaux projets ».

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 14 100 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada. www.cihr-irsc.gc.ca

Fiche de renseignements

Investir dans la recherche

Le gouvernement Harper investit 7 millions de dollars pour appuyer trois équipes de recherche sur la santé des os par l'entremise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

         
Chercheur principal   Titre du projet   Financement
des IRSC
(sur 5 ans)
Dre Joy MacDermid
Université McMaster
  Aides à la prise en charge des fractures fondée sur
des données probantes pour optimiser le
rétablissement, la santé osseuse future et l'activité
physique optimale après une fracture du radius
distal
  2 461 199 $
Dr Michael Glogauer
Université de Toronto
  Mise en évidence de nouveaux marqueurs de la
perte osseuse alvéolaire : élaborer de nouvelles
approches diagnostiques pour les formes les plus
répandues de perte osseuse.
  2 077 551 $
Dr Robert Young
Université Simon Fraser
  Nouveaux mécanismes, cibles thérapeutiques et
technologies pour la santé des os
  2 500 000 $
Total  
  7 038 750 $

Les équipes ont été financées au terme d'un concours de financement de la recherche, avec évaluation par les pairs, de l'Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite des IRSC. Le concours se voulait une réponse aux priorités de recherche dégagées à la Conférence de consensus concernant la recherche sur la santé des os, organisée avec les parties intéressées en 2009.

Importance de la santé des os

  • Les os humains sont constamment brisés et reformés dans un processus appelé remodelage osseux. C'est vers le milieu de la trentaine que les hommes et les femmes atteignent leur masse osseuse optimale.
  • Le vieillissement ou certaines maladies peuvent nuire au processus de remodelage, ce qui a pour effet d'affaiblir les os et d'accroître le risque de fracture.
  • L'ostéoporose est un trouble fréquent qui cause l'amincissement des os et conduit à des fractures, plus généralement du poignet, de la hanche et de la colonne vertébrale. L'ostéoporose touche 1,5 million de Canadiens de plus de 40 ans.
  • Dans la maladie parodontale (ou maladie des gencives), des bactéries s'attaquent aux tissus mous et aux os qui soutiennent les dents, ce qui cause la perte osseuse et, plus tard, la perte des dents.

 

 

SOURCE Instituts de recherche en santé du Canada

Renseignements :

Cailin Rodgers, Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq, 613-957-0200
David Coulombe, Relations avec les médias des IRSC, 613-941-4563

This document is also available in English.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.