Le gouvernement Harper mène des mesures internationales en vue de réduire graduellement les émissions d'hydrofluorocarbones

La ministre Aglukkaq invite les pays à accomplir une avancée majeure dans le cadre d'une réunion internationale consacrée à la réduction des émissions d'hydrofluorocarbones

OTTAWA, le 19 avril 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement, l'honorable Leona Aglukkaq, a souligné le rôle de direction du Canada à l'échelle internationale et la collaboration de celui-ci avec les États‑Unis et le Mexique dans les actions qui visent à réduire les émissions d'hydrofluorocarbones (HFC) préalablement à une importante réunion internationale à Bangkok, en Thaïlande, entièrement consacrée à un examen de la gestion de ces puissants gaz à effet de serre (GES).

Le 15 avril, le Canada, les États-Unis et le Mexique ont présenté une modification au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone afin de réduire graduellement la production et la consommation de HFC, de puissants GES de plus en plus utilisés dans la réfrigération et la climatisation.

Au cours de la réunion de Bangkok, le Canada, en partenariat avec le Mexique et les États‑Unis, présentera cette modification et encouragera d'autres pays à soutenir une réduction graduelle des HFC dans le cadre du Protocole de Montréal.

Selon des estimations, cette modification permettrait de réduire de plus de 90 000 mégatonnes les émissions de GES d'ici 2050, ce qui équivaudrait à environ deux années complètes d'émissions de GES mondiales actuelles.

De telles mesures s'inscrivent dans la continuité du rôle de premier plan qu'a joué la ministre Aglukkaq à la 20e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 20), qui a eu lieu à Lima, où elle a appelé tous les pays à limiter la croissance des émissions de HFC après avoir annoncé que le gouvernement du Canada prenait de nouvelles mesures rigoureuses pour lutter contre ces puissants GES au pays.

Faits en bref

  • Les hydrofluorocarbones (HFC) sont des produits chimiques fabriqués qui ont été introduits sur le marché mondial pour remplacer les substances qui appauvrissent la couche d'ozone et ils font l'objet d'une élimination graduelle aux termes du Protocole de Montréal. Ils n'appauvrissent pas la couche d'ozone, mais sont de puissants GES.
  • La réunion de Bangkok est fondée sur les actions menées par le Canada aux fins de la réduction des HFC à l'échelle internationale au cours des réunions précédentes liées au Protocole de Montréal et de la COP 20, qui a eu lieu à Lima, au Pérou.
  • Le Canada est en faveur de l'adoption de mesures nationales qui visent les HFC avant la conclusion d'un accord international exhaustif sur leur réduction graduelle. Deux publications récentes dans la Partie I de la Gazette du Canada témoignent de cet engagement :
    • le 6 décembre 2014, le gouvernement du Canada a publié un avis indiquant son intention de réglementer les HFC;
    • plus récemment, le 21 mars 2015, le gouvernement du Canada a publié le projet de règlement sur les substances appauvrissant la couche d'ozone et les halocarbures de remplacement, qui instaurerait un système de délivrance de permis et de production de rapports pour les HFC.
  • Les HFC pourraient représenter jusqu'à 19 % des émissions de GES mondiales d'ici 2050, si aucune mesure n'est prise dans l'immédiat.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur les actions du Canada pour lutter contre les changements climatiques, consulter le site Web.

Citation

« Le Canada continue de mener des actions internationales qui visent à réduire les émissions de HFC et s'associe avec les États-Unis et le Mexique pour réduire graduellement l'utilisation de ces puissants gaz à effet de serre par l'intermédiaire du Protocole de Montréal. Dans la continuité du rôle de direction du pays à l'échelle internationale, nous mettons de l'avant de nouvelles mesures rigoureuses pour limiter l'utilisation des HFC au pays dans le cadre de notre approche de réglementation sectorielle responsable. »

- L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique

Liens connexes

Avis d'intention de réglementer les HFC

Projet de règlement sur les substances appauvrissant la couche d'ozone et les halocarbures de remplacement

 

SOURCE Environnement Canada

Renseignements : Ted Laking, Directeur des communications, Cabinet de la ministre de l'Environnement, 819-997-1441; Relations avec les médias, Environnement Canada, ; 819-934-8008; Page Twitter d'Environnement Canada; Page Facebook d'Environnement Canada

LIENS CONNEXES
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.