Le gouvernement Harper et la Première Nation des Chippawas de la Thames concluent un règlement historique de revendication particulière

LONDON, ON, le 9 déc. 2013 /CNW/ - L'honorable Bernard Valcourt, ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, et le chef Joe Miskokomon de la Première Nation des Chippewas de la Thames ont célébré aujourd'hui le règlement d'une revendication territoriale particulière en suspens. Le règlement sur la revendication de Big Bear Creek met fin à un différend de longue date lié à des événements survenus il y a près de 200 ans.

« Ce règlement historique représente une avancée majeure en vue du renouvellement de la relation et de la réconciliation, a déclaré le ministre Valcourt. Grâce à la négociation, nous sommes parvenus ensemble à une solution avantageuse pour tous, qui nous permet non seulement d'honorer les engagements pris par le passé, mais crée de nouvelles perspectives économiques pour la Première Nation et les collectivités avoisinantes. »

« Cet accord clôt un long chapitre douloureux pour notre Nation. Grâce à notre persévérance et à notre travail acharné, nous avons pu négocier la meilleure entente possible pour l'avenir de nos enfants, a commenté le chef Miskokomon. Les Chippewas de la Thames peuvent maintenant profiter de ce règlement pour laisser derrière les injustices du passé et mettre en œuvre de solides stratégies en matière d'économie et d'éducation, ce qui aura pour effet de restaurer notre Nation et de promouvoir notre fierté et prospérité. »

Le règlement a été conclu à la suite à de négociations complexes dans le cadre de la Politique sur les revendications particulières du Canada. Les membres de la Première Nation ont approuvé l'accord lors d'un vote tenu le 23 mars 2013. À la même occasion, les membres ont approuvé les plans de la Première Nation pour la gestion des fonds de règlement reçus. Le ministre a ensuite approuvé l'accord de règlement le 25 novembre 2013.

Conformément aux clauses de l'accord, le gouvernement du Canada offre une indemnité financière de près de 120 millions de dollars pour préjudices subis par la Première Nation dans le passé. La Première Nation pourra acheter jusqu'à 5 120 acres de terre selon le principe de vente de gré à gré et présenter une demande afin de désigner ces terres comme terres de réserve conformément à la politique des ajouts aux réserves du Canada. Le règlement de la revendication de Big Bear Creek découle de la vente de terres de réserve des Chippewas situés près de Florence, en Ontario, par le gouvernement britannique du Haut-Canada au cours des années 1830. La réserve dans les environs de Big Bear Creek devait être arpentée et mise de côté pour l'usage exclusif de la Première Nation des Chippewas, conformément aux modalités convenues avec les chefs chippewas lors des discussions sur le traité de Longwoods tenues entre 1818 et 1822. Le gouvernement du Canada remplit son engagement de régler les revendications particulières en suspens au profit de tous les Canadiens. Le règlement des griefs du passé grâce à la négociation est un facteur essentiel de la réconciliation et du renouvellement des relations avec les Premières Nations au Canada. Depuis 2007, le Canada a réglé plus de 100 revendications particulières, ce qui représente des règlements négociés d'une valeur de plus de 2 milliards de dollars.

Carte interactive sur l'ensemble des règlements de revendications particulières conclus à ce jour et vidéos sur les revendications réglées.

Profil de la collectivité : Première Nation des Chippewas de la Thames

Ce communiqué peut également être consulté dans Internet à l'adresse www.aadnc.gc.ca.

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.aadnc.gc.ca/inscriptions.

SOURCE : Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Renseignements :

Cabinet du ministre     
Erica Meekes
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Bernard Valcourt
819-997-0002

Relations avec les médias
Affaires autochtones et
Développement du Nord Canada
819-953-1160

Première Nation des Chippewas de la Thames 
Sherry Huff
Relations avec les médias
519-401-5166


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.