Le gouvernement Harper bloque une résolution de l'ONU sur le droit à l'eau



    OTTAWA, le 18 mars /CNW Telbec/ - Le Conseil des Canadiens demande au
gouvernement Harper de cesser de bloquer une résolution proposée par
l'Allemagne et l'Espagne au Conseil des droits de l'homme à Genève le 10 mars,
résolution qui demande la reconnaissance de l'eau et de l'assainissement de
l'eau en tant que droits de la personne.
    Cette résolution, qui sera soumise au vote cette semaine, fait
actuellement l'objet de débats à la séance du Conseil des droits de l'homme à
Genève. Le Canada a formulé de nombreuses objections à cette résolution. Le
Canada et les Etats-Unis sont les seuls pays des Nations Unies à s'opposer à
la reconnaissance de ce droit.
    Le Canada est membre du Conseil des droits de l'homme jusqu'en 2009,
tandis que les Etats-Unis ne sont pas membre élu, mais ont un droit de
participation selon les règles du Conseil.
    "Reconnaitre l'eau en tant que droit de la personne est essentiel si l'on
veut que les gouvernements répondent aux besoins de plus d'un milliard de
personnes qui n'ont pas accès à de l'eau saine", a dit Maude Barlow,
présidente nationale du Conseil des Canadiens et auteure de Blue Covenant: The
Global Water Crisis and the Coming Battle for the Right to Water. "C'est
effrayant de constater que le Canada travaille avec les Etats-Unis pour
s'opposer à ce droit fondamental."
    Le débat se poursuit alors que des communautés à travers le monde
observent la 15e Journée mondiale de l'eau le 22 mars, fruit de la Conférence
des Nations Unies sur l'environnement et le développement à Rio de Janeiro en
1992.
    La résolution présentée par l'Allemagne et l'Espagne entend créer un
"rapporteur spécial" dont le mandat serait de conseiller sur le droit à l'eau
et à l'assainissement, d'identifier les meilleures pratiques, de faire enquête
sur la situation dans divers pays et de promouvoir ce droit à l'échelle
internationale. La résolution fait suite à un rapport de la Haut commissaire
des Nations unies pour les droits de l'homme Louise Arbour qui souligne le
manque de soins spécifiques, dédiés et soutenus apportés à l'eau potable et à
l'assainissement à l'échelle mondiale et recommande que l'accès à l'eau
potable et à l'assainissement soient reconnus en tant que droits de la
personne.
    Le Canada essaie de diluer la résolution en demandant que les références
au droit à l'eau et à l'assainissement soient retirées de la résolution et que
la portée en soit réduite. Le Canada veut que le poste de "rapporteur spécial"
devienne plutôt un poste "d'expert indépendant" avec un terme d'un an plutôt
que trois. Le Canada s'oppose aussi aux visites de cet expert indépendant et à
son mandat lui permettant de mieux définir le contenu du droit à l'eau et à
l'assainissement.

    Les négociations sur cette question devraient se terminer cette semaine.

    Le Conseil des Canadiens observe la Journée mondiale de l'eau en
travaillant à la promotion du droit à l'eau dans près de 40 communautés à
travers le Canada.




Renseignements :

Renseignements: Meera Karunananthan, agent des médias: (613) 233-4487
poste 234 ou (613) 795-8685 (cellulaire), meera@canadians.org

Profil de l'entreprise

Conseil des Canadiens

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.