Le gouvernement Harper aide les jeunes de Kitchener et des régions avoisinantes à trouver un emploi

KITCHENER, ON, le 29 juill. 2015 /CNW/ - Le gouvernement Harper aide les jeunes de Kitchener, de Waterloo et des régions avoisinantes à obtenir de l'information et à acquérir les compétences et l'expérience de travail requises pour décrocher un emploi. Le député de Kitchener-Centre, Stephen Woodworth, et le ministre de l'Emploi et du Développement social, l'honorable Pierre Poilievre, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

Grâce à un investissement de 210 675 $ au titre de la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement du Canada, le Working Centre réalisera un projet visant à aider 12 jeunes. Ce projet permettra aux nouveaux diplômés de niveau postsecondaire d'intégrer le marché du travail et de faire progresser leur carrière.

Les participants à ce projet acquerront une expérience de travail correspondant à leur domaine d'études et à leurs objectifs professionnels dans le cadre de stages rémunérés auprès d'employeurs du secteur privé œuvrant dans des secteurs à forte demande comme les sciences, les technologies, le génie et les mathématiques (par exemple la rédaction technique, l'analyse en marketing et les communications).

L'annonce d'aujourd'hui est un exemple des mesures que le gouvernement prend pour aider la population canadienne. Afin de soutenir les familles qui travaillent fort, le gouvernement a augmenté la Prestation universelle pour la garde d'enfants, a instauré une baisse d'impôts pour les familles, et a amélioré la déduction pour frais de garde d'enfants et le crédit d'impôt pour la condition physique des enfants.

Les faits en bref

  • La Stratégie emploi jeunesse du gouvernement Harper a aidé plus de 611 000 jeunes depuis 2006.
  • Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement du Canada a créé près de 3 000 stages dans des domaines où la demande est élevée et près de 1 000 stages dans de petites et moyennes entreprises par l'intermédiaire de la Stratégie emploi jeunesse.
  • Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement a instauré le prêt canadien aux apprentis. Ce prêt sans intérêt d'une valeur maximale de 4 000 $ est versé aux apprentis inscrits à une formation dans un métier désigné Sceau rouge pour qu'ils puissent terminer leur formation technique. Les prêts sont sans intérêt jusqu'à ce que les bénéficiaires terminent ou abandonnent leur programme d'apprentissage, pour un maximum de six ans. Depuis janvier, plus de 6 000 apprentis au Canada ont reçu le prêt canadien aux apprentis.
  • La Prestation universelle pour la garde d'enfants est passée de 100 $ à 160 $ par mois, soit 1 920 $ par année, pour les enfants de moins de 6 ans, et les familles reçoivent une nouvelle prestation de 60 $ par mois, soit 720 $ par année, pour chaque enfant âgé de 6 à 17 ans.

 

Citations

« Notre gouvernement aide les jeunes Canadiens à acquérir les compétences et à suivre la formation dont ils ont besoin pour trouver un bon emploi et améliorer leurs perspectives d'avenir et celles de leur famille. Les jeunes d'aujourd'hui sont les travailleurs de demain. En investissant dans la jeunesse, nous contribuons à la croissance, à la compétitivité et à la prospérité globale à long terme du Canada. »
- L'honorable Pierre Poilievre, ministre de l'Emploi et du Développement social

« Nous sommes fiers de collaborer avec des organismes aussi estimables que le Working Centre afin de permettre aux jeunes, notamment ceux de Kitchener, de Waterloo et des régions avoisinantes, d'acquérir l'expérience dont ils ont besoin pour réussir dans le marché du travail concurrentiel d'aujourd'hui. »
- Stephen Woodworth, député de Kitchener-Centre

« Nous souhaitons offrir de l'aide aux diplômés en arts qui veulent contribuer à l'esprit d'innovation et de créativité favorisé dans le secteur des technologies de la région de Waterloo. »
- Sarah Anderson, coordonnatrice de projet, The Working Centre

Liens connexes

Stratégie emploi jeunesse
Objectif carrière
Plan d'action économique
Aider les familles à prospérer

 

Suivez-nous sur Twitter

 

Document d'information

 

La Stratégie emploi jeunesse donne suite à la promesse du gouvernement Harper d'aider les jeunes à réussir leur transition vers le marché du travail. Grâce à des fonds annuels d'environ 330 millions de dollars, la Stratégie aide les jeunes âgés de 15 à 30 ans à obtenir de l'information et à acquérir les compétences et l'expérience professionnelle dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail. La Stratégie comprend les programmes Connexion compétences et Objectif carrière ainsi que l'initiative Emplois d'été Canada, qui crée chaque été des milliers de possibilités d'emplois pour les étudiants.

Connexion compétences aide les jeunes qui se heurtent à des obstacles à l'emploi, notamment les chefs de famille monoparentale, les jeunes handicapés, les jeunes nouveaux arrivants et les jeunes des régions rurales et éloignées, à acquérir les compétences et l'expérience dont ils ont besoin pour trouver un emploi ou gagner la confiance voulue pour retourner aux études. Connexion compétences a permis d'aider plus de 191 000 jeunes depuis 2006.

Objectif carrière aide les diplômés postsecondaires à faire la transition vers le marché du travail au moyen de stages rémunérés et offre aux jeunes l'information et l'expérience dont ils ont besoin pour faire un choix de carrière éclairé, pour trouver un emploi ou pour poursuivre leurs études. Depuis 2006, l'initiative Objectif carrière a aidé plus de 29 000 jeunes.

Emplois d'été Canada verse des fonds à des organismes sans but lucratif, à des employeurs du secteur public et à de petites entreprises comptant 50 employés ou moins afin qu'ils créent des emplois d'été pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans qui étudient à temps plein et qui comptent poursuivre leurs études l'année suivante. Depuis son lancement en 2007, Emplois d'été Canada a aidé plus de 304 000 étudiants.

Le gouvernement Harper aide les jeunes Canadiens à acquérir les compétences que les employeurs recherchent en accordant la Subvention canadienne pour l'emploi, des subventions aux apprentis et le nouveau prêt canadien aux apprentis. Il offre également des crédits d'impôt, comme les crédits d'impôt pour frais de scolarité, études et manuels, ainsi que la déduction pour frais d'outillage des gens de métier et le crédit d'impôt pour la création d'emplois d'apprentis.

De plus, le gouvernement offre aux jeunes Canadiens diverses mesures de soutien (p. ex. prêts et bourses aux étudiants, Bon d'études canadien et Subvention canadienne pour l'épargne-études) afin de les aider à économiser pour leurs études postsecondaires, grâce auxquelles ils recevront la formation qui leur permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail.

Pour en savoir plus, consultez les sites Jeunesse.gc.ca et Cibletudes.ca.

Aider les familles à prospérer

Le gouvernement du Canada a proposé de nouvelles mesures qui rendront le coût de la vie plus abordable pour les familles canadiennes.

La baisse d'impôt pour les familles est un crédit non remboursable pouvant atteindre 2 000 $ pour les couples qui ont des enfants âgés de moins de 18 ans; ce crédit entre en vigueur pour l'année d'imposition 2014.

Le crédit d'impôt pour la condition physique des enfants peut être demandé par les familles dont les enfants ont pris part à un programme d'activité physique admissible en 2014. Les familles peuvent réclamer jusqu'à 1 000 $ par enfant pour le coût du programme. Si l'enfant a droit au crédit d'impôt pour personnes handicapées et que les frais d'inscription au programme s'élèvent à au moins 100 $, les familles peuvent demander un montant supplémentaire de 500 $.

Le montant de la Prestation universelle pour la garde d'enfants passe à 160 $ par mois pour chaque enfant âgé de moins de 6 ans, et les parents peuvent recevoir une nouvelle prestation de 60 $ par mois pour chaque enfant admissible âgé de 6 à 17 ans. Les nouveaux montants de la prestation sont rétroactifs au 1er janvier 2015, et ils seront pris en compte dans les versements mensuels à compter de juillet 2015.

Les limites utilisées pour calculer la déduction pour frais de garde d'enfants augmentent de 1 000 $ à compter de l'année d'imposition 2015 : elles passent de 7 000 $ à 8 000 $ pour les enfants âgés de moins de 7 ans, de 4 000 $ à 5 000 $ pour ceux âgés de 7 à 16 ans, et de 10 000 $ à 11 000 $ pour ceux qui sont admissibles au crédit d'impôt pour personnes handicapées.

Lorsque la mise en œuvre de ces mesures sera terminée, les familles canadiennes disposeront de plus d'argent.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Aaron Bell, Attaché de presse, Cabinet du ministre de l'Emploi et du Développement social, 819-994-2482; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.hrdc-drhc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.