Le gouvernement fédéral reste silencieux sur l'imminente crise de l'endettement étudiant

OTTAWA, le 21 sept. 2011 /CNW/ - Les étudiantes et étudiants demandent au gouvernement fédéral de diffuser les données de l'an dernier sur l'endettement étudiant et s'attendent à ce que la dette étudiante dépasse ce que RHDC Canada lui permet de prêter légalement. Les données sont normalement diffusées tous les ans dans le rapport actuariel du Programme canadien de prêts aux étudiants avant le début de la rentrée scolaire de l'automne.

« Le gouvernement ne peut pas continuer de fonctionner sans un plan pour régler le problème de la dette étudiante », dit Roxanne Dubois, présidente nationale de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. « Nous anticipons que ce rapport démontrera l'existence d'un niveau d'endettement sans précédent causé par des frais de scolarité qui augmentent deux fois plus vite que le taux de l'inflation. »

Dans son rapport actuariel de 2010, le Programme canadien de prêts aux étudiants a estimé que la dette étudiante ne dépasserait pas le seuil fixé par la loi, soit 15 milliards de dollars avant 2014-2015. Cependant, il est estimé que la dette étudiante ait dépassé ce plafond de 300 millions de dollars l'an dernier, et le gouvernement fédéral a dû se prévaloir de changements réglementaires à la Loi fédérale sur l'aide financière aux étudiants. Les changements ont baissé artificiellement les chiffres sur la dette étudiante nationale de sorte que le gouvernement puisse continuer de prêter de l'argent aux étudiantes et étudiants.

« Le fait qu'il ait dépassé le record de l'an dernier est symptomatique d'un système d'éducation public sous-financé qui dépend de plus en plus de fonds privés sous forme de frais d'usager », ajoute Roxanne Dubois.  « Si on n'adopte pas une stratégie nationale pour régler la crise de l'endettement étudiant, le Canada conduira la prochaine génération à la faillite. »

On s'attend à ce que le nouveau rapport révèle les détails des toutes dernières estimations du gouvernement sur la dette étudiante.  La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants a fait des propositions pour réduire l'endettement étudiant en diminuant les frais de scolarité et en augmentant les bourses du Programme canadien de bourses aux étudiants.

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est l'organisation étudiante la plus importante du Canada, réunissant plus d'un demi-million d'étudiantes et d'étudiants dans les dix provinces. La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants et ses organismes prédécesseurs représentent les étudiantes et étudiants du Canada depuis 1927.

SOURCE Fédération canadienne des étudiant(e)s

Renseignements :

Roxanne Dubois, présidente nationale, bureau : 613-232-7394, cell. : 613-816-7486 courriel : chair@cfs-fcee.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.