Le gouvernement fédéral met le service postal rural en danger



    OTTAWA, le 27 nov. /CNW Telbec/ - Si le gouvernement fédéral adopte le
projet de loi visant une déréglementation partielle de Postes Canada, il
mettra en danger le service postal rural, estime le Syndicat des travailleurs
et travailleuses des postes (STTP).
    Le 29 octobre dernier, le gouvernement a présenté le projet de loi C-14,
visant à modifier la Loi sur la Société canadienne des postes. S'il est
adopté, ce projet de loi entraînera la déréglementation partielle de Postes
Canada en retirant la poste-lettres internationale du privilège exclusif dont
bénéficie Postes Canada sur la collecte, la transmission et la livraison des
lettres. La deuxième lecture du projet de loi a commencé le 20 novembre et
devrait se poursuivre cette semaine.
    Le gouvernement affirme que le projet de loi C-14 vise un objectif bien
précis: augmenter la concurrence dans le marché du courrier international de
départ.
    "Le gouvernement a tendance à ne pas dire que le projet de loi C-14 est
un pas vers la déréglementation", affirme Deborah Bourque, présidente
nationale du STTP. "Le projet de loi affaiblit une caractéristique
fondamentale du service postal public : le privilège exclusif."
    La loi confère à Postes Canada le privilège exclusif de lever, de
transmettre et de livrer les lettres, y compris les lettres du régime
international, pour financer l'obligation qui lui est faite de fournir un
service universel.
    "Le privilège exclusif est la recette miracle qui fait que le service
postal fonctionne", ajoute Deborah Bourque.
    Postes Canada affirme que les entreprises postales internationales la
privent déjà de revenus annuels se chiffrant entre 60 et 80 millions de
dollars. Le repostage est un secteur en plein essor. Si la croissance se
poursuit, les revenus de Postes Canada provenant de la poste-lettres vont
chuter, tout comme sa capacité à fournir un service abordable, surtout dans
les régions rurales et éloignées du pays, qui coûtent le plus cher à
desservir.
    Le STTP invite l'ensemble des députées et députés à examiner de près ce
projet de loi et à le rejeter à l'étape de la deuxième lecture.




Renseignements :

Renseignements: Richard McGrath, spécialiste en communications, Syndicat
des travailleurs et travailleuses des postes, (613) 222-3952 (cell.),
rmcgrath@cupw-sttp.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.