Le gouvernement fédéral fait abstraction de questions importantes quant à la faisabilité technique d'accélérer le mandat national relatif au diesel renouvelable

L'échéancier du 1ier juillet 2011 proposé n'offre pas un délai adéquat pour une transition intégré

OTTAWA, le 11 févr. /CNW/ - L'Institut canadien des produits pétroliers (ICPP) est préoccupé par le fait que le gouvernement fédéral a proposé un échéancier peu réaliste au sujet d'une exigence nationale obligatoire à l'effet que le carburant diesel et le mazout domestique contiennent 2 % de carburant renouvelable (biodiesel). L'ébauche du règlement, publié dans La Gazette du Canada le 12 février 2011, indique le 1er juillet 2011 comme date d'entrée en vigueur pour l'exigence de diesel renouvelable du Règlement sur les carburants renouvelables du gouvernement fédéral. « L'ICPP et ses membres se sont engagés à ce que la composante relative au diesel renouvelable du Règlement sur les carburants renouvelables du gouvernement fédéral puisse être mise en œuvre avec succès », a expliqué Peter Boag, président de l'ICPP. « Par contre, la date d'entrée en vigueur proposée, le 1er juillet 2011, écarte certains enjeux de faisabilité importants. »

Le biodiesel, produit à partir d'huiles végétales et de gras animal, est le seul diesel renouvelable que produit actuellement le Canada. À des températures plus froides, ce carburant épaissit avant de se solidifier, ce qui présente des défis de faisabilité technique considérables pendant les mois plus froids de l'hiver canadien. L'intention originale du gouvernement fédéral quant à l'exigence d'imposer 2 p. cent de diesel renouvelable d'ici 2012 à l'échelle nationale spécifiait que la faisabilité technique était un aspect clé du processus.

Le travail effectué en vertu de l'Initiative de démonstration nationale sur le diesel renouvelable (IDNDR) du gouvernement fédéral a déterminé le besoin de résoudre quatre enjeux de faisabilité technique importants pour assurer la réussite de la mise en œuvre :

  • l'état de préparation des technologies liées aux carburants;
  • l'état de préparation des applications technologiques/des applications des utilisateurs finaux;
  • l'état de préparation de l'infrastructure;
  • l'acceptation du produit par le marché

L'ICPP et ses membres sont inquiets que les réseaux d'entreposage, de distribution et de transport nécessaires pour compenser la faible efficacité du biodiesel à basse température ne seront en place dans toutes les régions du pays que bien après le 1er juillet 2011 et que les activités d'élaboration des normes de biodiesel de l'Office des normes générales du Canada ne soient pas conclues avant la fin de 2011, au plus tôt.

Le rapport final de l'IDNDR reconnaît que dans certaines régions du pays, surtout là où il n'existe aucun mandat provincial relatif au biodiesel, les mises à niveau à apporter aux infrastructures « pour éviter que les consommateurs ne soient affectés par la transition vers les mélanges de biodiesel » pourraient prendre jusqu'à trois ans. Le rapport de l'IDNDR mentionne également plus loin que « l'accélération des délais afin de respecter une date de début réglementaire autorisée, peut entraîner une augmentation importante des coûts et la réalisation pourrait même être impossible, dans certains cas ».

« La plus grande préoccupation de notre industrie est sa capacité à offrir continuellement aux Canadiens des carburants appropriés et de qualité », a précisé M. Boag. «L'entrée en vigueur proposée, le 1ier juillet 2011, n'offre pas un délai adéquat pour une transition national intégré. »

L'ICPP demande vivement au gouvernement de reconsidérer son échéancier actuel et a confirmé sa volonté à travailler avec tous les intervenants pour permettre une mise en œuvre sans heurts et faire du mandat relatif au diesel renouvelable une réussite.

SOURCE Institut canadien des produits pétroliers

Renseignements :

Peter Boag
Président
ICPP
613-232-3709, poste 203
peterboag@cppi.ca

Bill Simpkins
Directeur des communications
ICPP
902-465-7776
bsimpkins@eastlink.ca

Profil de l'entreprise

Institut canadien des produits pétroliers

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.