Le Gouvernement du Québec devrait revoir ses priorités pour se concentrer sur la crise liée aux ventes de tabac illégales



    Le projet de loi ne fera rien pour lutter contre la contrebande de
    cigarettes qui atteint 40 % au Québec

    MONTREAL, le 9 juin /CNW Telbec/ - Aujourd'hui Imperial Tobacco Canada a
demandé à un de ses partenaires senior, le Gouvernement du Québec, de cesser
l'hypocrisie envers l'industrie du tabac et de plutôt investir ses efforts en
temps et en argent dans l'élimination de la contrebande de cigarettes qui ne
cesse d'accroître au Québec.
    Dans une déclaration devant la Commission des affaires sociales de
l'Assemblée Nationale du Québec, Me Donald McCarty, vice-président, Droit
d'Imperial Tobacco Canada, a précisé : "Au lieu de perdre son temps à trouver
des moyens d'intenter des poursuites contre les fabricants de tabac, le
gouvernement devrait plutôt collaborer avec l'industrie du tabac et se
concentrer sur la lutte à la contrebande."
    La Commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale du Québec
entend des présentations sur le projet de loi 43 (loi autorisant la province à
recouvrer le montant des dommages et du coût des soins de santé engagés en
raison des maladies liées au tabac).
    "Le projet de loi est une tentative odieuse de "profilage d'entreprise"
lequel vise à isoler une industrie particulière, l'industrie du tabac, alors
que la logique qui sous-tend le projet de loi pourrait être appliquée à
plusieurs autres produits de consommation," a ajouté Me McCarty. "Cela inclut
l'alcool et les loteries, deux champs d'activités dans lesquelles l'Etat est
impliqué de manière importante."
    A titre d'exemple, dans une étude effectuée par la firme GPIAtlantic en
2000, on apprend que les soins de santé liés à l'obésité ont coûté 1,5
milliard de dollars aux contribuables Québécois. Plus important encore,
l'étude mentionne que les frais de santé liés à l'obésité remplaceront ceux du
tabac d'ici peu. Un autre exemple est celui de la consommation d'alcool chez
les jeunes Québécois qui passe de 26 % en 1ère secondaire à 89 % en 5e
secondaire. Ces industries devraient donc s'attendre à être la prochaine cible
des gouvernements.
    Le Gouvernement du Québec devrait plutôt mettre les efforts nécessaires
pour enrayer la contrebande de cigarettes qui représente une menace pour les
recettes publiques, la santé publique et la survie des petits détaillants
québécois. Au Québec, c'est plus de 40 % des cigarettes achetées qui sont
illégales. Plus de 40 % des cigarettes qui sont vendues par des organisations
criminelles sans tenir compte d'aucune réglementation et vendues aux jeunes
Québécois sans vérification d'âge et pour quelques dollars seulement.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Eric Gagnon, Directeur,
Communications externes, (514) 932-6161, poste 2113

Profil de l'entreprise

Imperial Tobacco Canada (Français)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.