Le gouvernement du Canada renforce la sûreté des traversiers du Québec



    QUEBEC, le 8 janv. /CNW Telbec/ - Les exploitants de traversiers du
Québec recevront un investissement du gouvernement fédéral pour le
renforcement des installations liées à la sûreté maritime. L'honorable Josée
Verner, ministre des Affaires intergouvernementales, présidente du Conseil
privé de la Reine pour le Canada, ministre de la Francophonie, et ministre
responsable de la ville de Québec, a annoncé cet investissement de 1,3 million
de dollars aujourd'hui à Québec, au nom du ministre canadien des Transports,
M. John Baird.
    La Société des traversiers du Québec recevra des fonds visant à renforcer
des aspects particuliers de la sûreté de ses installations, tels que
l'acquisition d'équipement de surveillance, l'amélioration de la sûreté des
quais et de leur périmètre, l'acquisition d'équipement de commande, de
contrôle et de communication, et la formation.
    "Cette tranche de financement pour la Société des traversiers du Québec
est un autre bon exemple de ce que notre gouvernement fait concrètement pour
améliorer la sûreté de nos citoyens et citoyennes ainsi que pour stimuler
notre économie", a déclaré l'honorable Josée Verner. "Ces fonds vont
contribuer à améliorer la sûreté de notre réseau de traversiers tout en
permettant d'augmenter le commerce et le tourisme au Québec."
    Le Programme de contribution pour la sûreté maritime aide les ports, les
installations maritimes et les services de traversiers intérieurs du Canada à
moderniser et à renforcer leurs systèmes de sûreté.
    Dans le cadre de cette tranche de financement, la Société des traversiers
du Québec recevra jusqu'à 1 336 176 $. Ce montant sera réparti entre les
régions suivantes :

    
    - le Bas-Richelieu-Nicolet-Bécancour/Berthier-Maskinongé recevra jusqu'à
      597 739,50 $;
    - Québec/Lévis-Bellechasse recevra jusqu'à 191 092,50 $;
    - Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord recevra jusqu'à 129 795,00 $;
    - Berthier-Maskinongé recevra jusqu'à 210 046,50 $;
    - la ville de Québec recevra jusqu'à 207 502,50 $.

    Le Programme de contribution pour la sûreté maritime, assorti d'une
enveloppe de 115 millions de dollars sur cinq ans, vise à aider les ports et
les installations maritimes à apporter des améliorations à la sûreté. Le
Programme, basé sur la présentation de demandes, accorde un financement pour
des dépenses admissibles clairement identifiées selon une formule de partage
des coûts.

    On trouvera ci-joint un document d'information sur le Programme de
contribution pour la sûreté maritime.

                                 Information
                                 -----------
                                 -----------

              PROGRAMME DE CONTRIBUTION POUR LA SURETE MARITIME
              -------------------------------------------------

    Le Programme de contribution pour la sûreté maritime est assorti d'une
enveloppe de 115 millions de dollars sur cinq ans du gouvernement du Canada
pour aider les ports et les installations maritimes à apporter des
améliorations à la sûreté. Ce Programme, basé sur la présentation de demandes,
accorde un financement aux entités intéressées selon une formule de partage
des coûts : 75 % proviennent du gouvernement fédéral et 25 % du demandeur.
    Pour se conformer aux exigences internationales de sûreté prescrites dans
le Code international pour la sûreté des navires et des installations
portuaires de l'Organisation maritime internationale, le gouvernement du
Canada a mis en oeuvre le Règlement sur la sûreté du transport maritime
qui exige des ports et des installations maritimes qu'ils disposent de plans
de sûreté approuvés.
    Le Programme a récemment été modifié pour permettre la participation des
navires et des services de traversiers intérieurs, en raison du fort volume de
passagers transportés chaque année par ceux-ci et des défis uniques en matière
de sûreté auxquels ils font face de par leurs réseaux ouverts très étendus.
    Dans le cadre du Programme de contribution pour la sûreté maritime, les
administrations portuaires canadiennes, les commissions portuaires, les ports
privés, les exploitants de terminaux, les installations maritimes, la
Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent, les terminaux de
traversiers commerciaux et privés, les traversiers, les municipalités et les
provinces peuvent présenter des demandes de financement pour l'achat de nouvel
équipement de sûreté et la mise en oeuvre des programmes prévus dans leurs
plans de sûreté. Ces fonds permettent aux participants non seulement d'achever
leurs travaux initiaux en vue de satisfaire aux exigences de leurs plans, mais
aussi d'étendre et de compléter à l'avenir ces améliorations en matière de
sûreté. Ces fonds ont aidé les récipiendaires à satisfaire aux exigences du
Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires
et aideront maintenant les principaux exploitants de traversiers intérieurs à
renforcer la sûreté de leurs activités.
    Le Programme peut servir au remboursement de dépenses admissibles engagées
par les administrations portuaires canadiennes entre avril 2004 et novembre
2007, par les installations maritimes entre avril 2004 et novembre 2009, et
par les services de traversiers intérieurs entre juin 2006 et novembre 2009.

    Les projets admissibles à un financement comprennent :

    - l'installation d'équipement de surveillance, notamment des caméras et
      des systèmes de télévision en circuit fermé;
    - des projets d'amélioration de la sûreté côté quai, de la sûreté du
      périmètre et du contrôle d'accès, comme les clôtures, les barrières, la
      signalisation et l'éclairage;
    - l'acquisition d'équipement de commande, de contrôle et de
      communication, comme les postes de radio portatifs et les radios
      permettant les communications entre les navires et la terre;
    - la formation;
    - les études relatives à la conception de la sûreté.

    L'engagement du Canada à satisfaire et même dépasser les exigences de
l'Organisation maritime internationale en matière de sûreté permet au système
de transport maritime du Canada de demeurer l'un des plus sûrs au monde.

                                                                Janvier 2009
    




Renseignements :

Renseignements: Chris Day, Attaché de presse, Cabinet du ministre des
Transports, John Baird, Ottawa, (613) 991-0700; Relations avec les médias;
Transports Canada, Ottawa, (613) 993-0055; Transports Canada est en ligne à
www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse et aux discours à
www.tc.gc.ca/nouvellesendirect et restez au fait des dernières nouvelles de
Transports Canada. Ce communiqué est disponible en formats substituts pour les
personnes ayant une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.