Le gouvernement du Canada investit dans la sécurité au moyen de nouveaux fonds destinés à apporter des améliorations aux passages à niveau

OTTAWA, le 7 nov. 2011 /CNW/ - L'honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada consacrera cette année près de 14 millions de dollars supplémentaires au Programme d'amélioration des passages à niveau. Le Programme permet d'appuyer des projets d'amélioration aux passages à niveau et d'y accroître la sécurité.

« Notre gouvernement renforce son engagement envers la sécurité ferroviaire », a dit le ministre Lebel. « Même si le Canada possède l'un des réseaux ferroviaires les plus sécuritaires au monde, des améliorations peuvent encore y être apportées. Ces investissements supplémentaires accroîtront la sécurité des piétons et des automobilistes à 810 passages à niveau au pays, et contribueront à sauver des vies. »

Transports Canada travaille étroitement avec les compagnies de chemin de fer et les collectivités afin de déterminer les passages à niveau où des améliorations doivent être apportées pour y accroître la sécurité. Dans le cadre du Programme, les passages à niveau admissibles sont améliorés, déplacés ou abandonnés en fonction de facteurs tels que le volume de circulation ainsi que l'historique des accidents. Ces améliorations peuvent comprendre l'installation de feux clignotants et de barrières, l'interconnexion des signaux de passage à niveau aux feux de circulation à proximité, ou l'ajout de circuits ou de dispositifs de minuterie. Transports Canada finance jusqu'à 80 % du coût total des améliorations aux passages à niveau, et le reste du financement provient des compagnies de chemin de fer et des administrations routières.

Le gouvernement du Canada appuie aussi d'autres mesures destinées à accroître la sécurité aux passages à niveau. Par exemple, Opération Gareautrain, un programme national de sensibilisation du public, contribue à réduire les accidents mortels, les blessures et les dommages causés par les collisions qui auraient pu être évitées aux passages à niveau, de même que les incidents mettant en cause des trains et des piétons. Le programme Opération Gareautrain est appuyé par Transports Canada et par l'Association des chemins de fer du Canada.

On trouvera ci-joint des documents d'information renfermant des renseignements et des conseils au sujet des passages à niveau, ainsi que les détails du financement selon la région.

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSS, Twitter, Facebook, YouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes ayant une déficience visuelle.

Information

AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ AUX PASSAGES À NIVEAU

PASSAGES À NIVEAU

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour réduire le nombre de blessés et de morts dans des collisions entre des trains et des véhicules au Canada. Pour y arriver :

  • il élabore un règlement sur les passages à niveau qui fixera des normes plus strictes et qui interdira la construction de nouveaux passages à niveau aux endroits où la vitesse des trains dépasse 128 km/h;
  • il investit dans la sécurité aux passages à niveau dans le corridor ferroviaire achalandé Québec-Windsor où circulent des trains de voyageurs, et s'efforce de réduire les risques de collision entre des véhicules motorisés et des trains;
  • il travaille avec l'Association des transports du Canada à accélérer la conception de panneaux de signalisation indiquant une faible garde au sol aux passages à niveau.

Programme d'amélioration des passages à niveau

Près de la moitié des personnes blessées ou tuées dans des accidents ferroviaires au Canada le sont à des passages à niveau. Le gouvernement du Canada verse des contributions dans le but de renforcer la sécurité aux passages à niveau publics de compétence fédérale.

Le gouvernement du Canada est déterminé à réduire le nombre de blessés et de morts en collaborant étroitement avec les compagnies de chemin de fer et avec les administrations routières afin de déterminer quels passages à niveau doivent être améliorés sur le plan de la sécurité. Grâce au Programme, Transports Canada finance chaque année jusqu'à 80 % des coûts d'amélioration de la sécurité à de nombreux passages à niveau partout au pays.

Le plus souvent, les passages à niveau sont choisis au moyen :

  • d'une demande présentée par une administration routière ou par une compagnie de chemin de fer;
  • d'une inspection effectuée par un inspecteur de la sécurité ferroviaire de Transports Canada, dans le cadre du programme de surveillance régulier ou à la suite d'un accident;
  • d'une recommandation formulée à la suite d'un accident, notamment toute recommandation faite par le Bureau de la sécurité des transports du Canada;
  • d'une plainte au sujet de la sécurité à un passage à niveau.

Les administrations routières et les compagnies de chemin de fer sont responsables de l'entretien des passages à niveau. Elles sont invitées à communiquer avec un inspecteur de la sécurité ferroviaire du bureau régional de Transports Canada concerné, si elles ont des inquiétudes au sujet de la sécurité à un passage à niveau en particulier.

Comme l'aménagement urbain peut avoir une incidence importante sur la sécurité aux passages à niveau, on encourage les municipalités à tenir compte de la sécurité aux passages à niveau dès les premières étapes de toute planification urbaine, et à effectuer une évaluation en ce sens.

Voici des exemples de projets admissibles :

  • l'installation de feux clignotants, de cloches et de barrières;
  • le remplacement des ampoules à incandescence par des DEL;
  • l'ajout de barrières ou de feux aux systèmes de signalisation existants;
  • l'interconnexion des systèmes d'avertissement de passage à niveau et des feux de circulation routière situés à proximité;
  • la modification de circuits de commande de systèmes d'avertissement automatique;
  • l'amélioration du tracé ou du dénivellement de la route;
  • la modification d'intersections voisines et l'ajout de feux de circulation routière, le cas échéant.

Novembre 2011

RENSEIGNEMENTS ET CONSEILS
CONCERNANT LES PASSAGES À NIVEAU

  • Au Canada, on compte environ 55 000 passages à niveau publics et privés et passages pour piétons.

  • Les collisions aux passages à niveau font encore trop de morts et de blessés.

  • Environ 50 % des collisions mettant en cause un véhicule et un train se produisent à un passage à niveau équipé d'un système d'avertissement automatisé lumineux et sonore, ou de barrières.

  • Les trains ne peuvent pas s'arrêter rapidement. La distance de freinage d'un train de marchandises moyen roulant à 100 km/h est d'environ 1,1 kilomètre, et celle d'un train de voyageurs roulant à 120 km/h, d'environ 1,6 km, soit l'équivalent de 14 terrains de football.

  • La croix de Saint-André indique la présence d'un passage à niveau, alors prêtez-y attention. Certains passages à niveau où la circulation est relativement dense sont équipés d'un système lumineux et sonore, ou de barrières.

  • Prêtez l'oreille aux signaux sonores et aux sifflets de locomotive. Pour éviter les distractions, baissez le ventilateur, le chauffage et la radio, ou éteignez-les jusqu'à ce que vous ayez franchi le passage à niveau en toute sécurité. Baissez la vitre du véhicule pour mieux entendre.

  • Ne contournez jamais de barrières abaissées : c'est illégal et cela pourrait vous coûter la vie. Si vous soupçonnez qu'un signal fonctionne mal, composez le numéro 1-800 apposé sur celui-ci ou à proximité, ou communiquez avec les forces de l'ordre locales.

  • Ne tentez jamais de battre de vitesse un train pour atteindre un passage à niveau avant lui, car ce serait peine perdue.

  • Assurez-vous de ne pas rester coincé sur la voie ferrée. Avancez seulement si vous avez la certitude de pouvoir dégager complètement le passage à niveau. Rappelez-vous : le train dépasse de trois pieds chaque côté de la voie.

  • Si votre véhicule tombe en panne sur la voie ferrée à un passage à niveau, faites sortir immédiatement les occupants et demandez-leur de s'éloigner de la voie. Déplacez-vous dans la direction d'où vient le train pour ne pas être heurté par des débris, car en cas de collision, votre véhicule serait projeté vers l'avant.
  • Lorsque vous attendez à un passage à niveau à voies multiples, avant de traverser, assurez-vous qu'un second train n'arrive pas sur une autre voie, dans l'une ou l'autre des directions.

  • Les voies ferrées, les ponts à chevalets, les gares de triage et le matériel ferroviaire sont de propriété privée. Il est illégal d'y marcher et d'y jouer. Les intrus risquent d'être arrêtés et sont passibles d'amendes. Trop souvent des personnes y ont trouvé la mort.

  • En 2010, les intrusions sur les propriétés ferroviaires ont fait 55 morts et 19 blessés graves.

  • Ne circulez pas sur les voies ferrées ni sur les autres emprises ferroviaires, ou encore dans les tunnels, que ce soit à pied, à bicyclette ou en véhicule tout terrain.

  • Traversez les voies ferrées uniquement aux passages pour piétons ou pour véhicules. Respectez tous les signaux et panneaux d'avertissement.

  •  N'essayez jamais de sauter à bord d'un véhicule ferroviaire. Un faux pas pourrait vous causer une amputation ou vous coûter la vie.

Novembre 2011

PROJETS DE FINANCEMENT
DU PROGRAMME D'AMÉLIORATION DES PASSAGES À NIVEAU POUR 2011-2012

Province ou territoire Projets Contribution
Colombie-Britannique 43 1 170 481 $
Yukon 0 0,00 $
Territoires-du-Nord-Ouest 0 0,00 $
Alberta 76 1 370 220 $
Saskatchewan 14 493 400 $
Manitoba 11 1 652 155 $
Ontario 399 5 568 319 $
Québec 199 2 605 580 $
Nouveau-Brunswick 48 725 040 $
Terre-Neuve-et-Labrador 0 0,00 $
Nouvelle-Écosse 20 118 800 $
TOTAL 810 13 703 995 $

Pour plus de renseignements au sujet du Programme d'amélioration des passages à niveau, visitez le www.tc.gc.ca/fra/securiteferroviaire/publications-46.htm.

Novembre 2011

 

 

SOURCE Transports Canada

Renseignements :

Vanessa Schneider
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l'Infrastructure et
des Collectivités, Ottawa
613-991-0700
        Relations avec les médias
Transports Canada
Ottawa
613-993-0055

 


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.