Le gouvernement du Canada aide les personnes du Manitoba qui sont sans abri ou vulnérables à l'itinérance

WINNIPEG, le 8 mars 2013 /CNW/ - Les Canadiens vulnérables qui sont sans abri et qui souffrent d'une maladie mentale tireront profit de travaux de recherche consistant à examiner des moyens de prévenir l'expulsion, grâce au financement accordé par le gouvernement fédéral à l'Université de Winnipeg. Le ministre de la Sécurité publique et député de Provencher, l'honorable Vic Toews, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« Notre gouvernement donne un coup de main aux Canadiens vulnérables afin de les aider à combler certains besoins fondamentaux et à sortir du cycle de l'itinérance et de la pauvreté. Nous sommes heureux de soutenir les efforts de l'Université de Winnipeg en vue de travailler de concert avec des organismes locaux pour trouver des solutions aux problèmes à l'échelle locale, a déclaré le ministre Toews. En travaillant de concert avec des organismes locaux pour fournir des services essentiels aux personnes dans le besoin, nous contribuons à combattre et à prévenir l'itinérance au Manitoba. »

Grâce à ce financement de plus de 77 000 $ versé dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI), l'Université de Winnipeg effectuera des travaux de recherche et créera une trousse d'outils exposant des pratiques exemplaires pour assurer la stabilité en logement et prévenir l'expulsion chez les personnes atteintes de maladies mentales.

« Cette trousse d'outils permettra d'appuyer les efforts déployés par les collectivités et les fournisseurs de services de logement en vue d'assurer des logements stables pour les personnes atteintes de maladies mentales qui sont très vulnérables à l'itinérance », a indiqué M. Jino Distasio, directeur de l'Institute of Urban Studies, à l'Université de Winnipeg.

En septembre 2008, le gouvernement du Canada s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans dans des programmes de logement et de lutte contre l'itinérance. Dans le cadre de cet engagement, le gouvernement du Canada a renouvelé la SPLI jusqu'en mars 2014.



document d'information


Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique visant à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien et du financement directs à 61 collectivités désignées aux quatre coins du pays.

En septembre 2008, le gouvernement s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans dans les programmes de logement et de lutte contre l'itinérance. Ainsi, la SPLI a été renouvelée jusqu'en mars 2014.

Depuis le lancement de la SPLI en avril 2007, le gouvernement a approuvé des projets totalisant plus de 736 millions de dollars pour prévenir et diminuer l'itinérance au Canada.

La SPLI permet de mettre en place les structures et les mesures de soutien nécessaires pour aider les personnes sans abri ou vulnérables à l'itinérance à développer leur autonomie et à participer pleinement à la société. La Stratégie se fonde sur un modèle de lutte contre l'itinérance menée en partenariat avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, les collectivités ainsi que les secteurs privés et sans but lucratif.

Pour lutter contre l'itinérance et aider les sans-abri à devenir autonomes et à jouir d'une meilleure qualité de vie, il est important d'offrir des logements stables et sécuritaires ainsi que des services de soutien connexes. Les investissements du gouvernement dans ce domaine créent des emplois, stimulent l'économie des régions et améliorent la qualité de vie de nombreux Canadiens.

En collaborant avec tous nos partenaires, nous optimiserons les résultats et nous améliorerons de façon continue la vie des Canadiens vulnérables. La SPLI fournit à ses partenaires communautaires le soutien dont ils ont besoin.

La SPLI favorise une approche axée sur le logement, reconnaissant qu'une étape initiale fondamentale dans la lutte contre l'itinérance consiste à offrir aux sans-abri des logements stables. Cette approche est nécessaire à la réussite d'autres mesures d'intervention, comme celles liées à l'éducation et à la formation, à l'acquisition de compétences de vie, ou à la gestion des problèmes de santé mentale.

Pour obtenir plus de renseignements sur la SPLI et sur ses sept volets de financement, consultez le www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri.

SOURCE : Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Renseignements :

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Pour plus de renseignements (médias seulement) :

Marian Ngo
Attachée de presse
Cabinet de la ministre Finley
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
819-994-5559
Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.