Le gouvernement doit respecter son engagement et exclure officiellement les
droits de scolarité des hausses de tarifs

MONTRÉAL, le 25 sept. /CNW Telbec/ - Un flou entoure les propositions concernant la hausse des tarifs des différents services offerts par le gouvernement. Un paragraphe particulièrement sème le doute chez la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), car appliqué aux universités, il signifierait la différenciation des droits de scolarité en fonction des coûts de formation. "Ce que nous voulons, c'est que les droits de scolarité soient exclus de la réflexion sur la majoration de tarifs proposée par le gouvernement", a demandé Jean Grégoire, président de la FEUQ.

La FEUQ considère qu'une majoration différenciée des droits de scolarité serait une atteinte directe à l'égalité des chances et réduirait l'accessibilité aux programmes les plus onéreux (génie, médecine, pharmacologie, musique, etc.) Le tout entraînerait également une hiérarchisation des diplômes et pénaliserait les universités en région au profit des universités des grands centres. Aussi, une telle mesure augmenterait encore davantage le fardeau porté par la classe moyenne. "Il faut arrêter de voir l'éducation, notamment l'éducation postsecondaire, comme une dépense liée à un service procuré par le gouvernement, mais comme un investissement afin d'assurer la prospérité de l'avenir du Québec. Un diplômé universitaire rapporte près de 600 000 dollars en impôt. En plus, il utilise beaucoup moins les services sociaux offerts par l'État, notamment le système de santé", a poursuivi Jean Grégoire.

En terminant, M. Grégoire tient à rappeler les propos que la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport tenait au début de l'été : "Mme Courchesne s'est engagée au mois de juin à maintenir l'actuelle hausse jusqu'en 2012 et de rediscuter des droits de scolarité par la suite. C'était également une promesse de son gouvernement lors des dernières élections. De plus, nous demandons que cette discussion se fasse dans un cadre beaucoup plus large au cours d'une vaste commission sur la place de l'éducation au Québec".

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 16 associations membres et forte de 125 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec. www.feuq.qc.ca

SOURCE Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements : Renseignements: Mathieu Le Blanc, attaché de presse FEUQ, (514) 396-3380, Cell.: (514) 609-3380

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.