Le gouvernement de l'Ontario menace de dissoudre le deuxième plus grand syndicat de sa fonction publique, ce qui obligerait 10 000 professionnels à se joindre à contrecoeur au SEFPO.



    
    Les membres de l'AEEGAPCO font voeu de défendre leurs droits chèrement
    acquis
    

    TORONTO, le 25 août /CNW/ - Le gouvernement de l'Ontario et le SEFPO
négocient actuellement à huis clos, dans le secret, la dissolution de
l'AEEGAPCO, le deuxième agent négociateur en importance de la fonction
publique provinciale, pour faire en sorte que ses 10 000 membres deviennent
membres du SEFPO.
    M. Gary Gannage, président de l'AEEGAPCO, a donné sa parole : "Cela n'a
pas fonctionné en 1993 et il en sera de même en 2008".
    Il y a quinze ans, lorsque des droits à la négociation collective avaient
été accordés à des milliers de fonctionnaires exclus antérieurement, le
gouvernement de l'époque et le SEFPO avaient tenté d'obliger ces derniers à
s'inscrire au SEFPO. Finalement, en 1995, le gouvernement provincial faisait
marche arrière et édictait une loi selon laquelle ces fonctionnaires auraient
le droit de choisir leur propre agent négociateur.
    "L'histoire est maintenant au bord de se répéter", souligne M. Bob
Stambula, vice-président de l'AEEGAPCO. "Même si le SEFPO se dérobe, le
gouvernement semble déterminé à édicter une loi qui retirerait à des milliers
de fonctionnaires représentés par l'AEEGAPCO, le droit d'être représentés par
l'AEEGAPCO."
    "La dissolution de l'AEEGAPCO que propose le gouvernement va à l'encontre
de la liberté d'association que la constitution garantit à ces fonctionnaires,
entre autres, de leur droit fondamental de choisir leur propre agent
négociateur", ajoute M. Michael Mitchell, avocat de l'AEEGAPCO et associé du
cabinet Sack Goldblatt Mitchell.
    "Nous faisons appel au gouvernement McGuinty pour qu'il mette un frein à
cette offensive peu judicieuse contre ses propres fonctionnaires et à cette
attaque contre les principes démocratiques et les libertés fondamentales", de
conclure M. Gannage. "La Fonction publique de l'Ontario et la population
ontarienne - que nous desservons - méritent mieux."

    L'AEEGAPCO représente les employées et employés professionnels et
gestionnaires du gouvernement et, depuis 1993, a conclu six conventions
collectives sans faire la grève.





Renseignements :

Renseignements: Gary Gannage, (416) 230-1362

Profil de l'entreprise

AMAPCEO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.