Le gouvernement de l'Ontario examinera le programme de remboursement des services de santé hors pays assurés



    TORONTO, le 30 janv. /CNW/ - Des éléments du programme de remboursement
des services de santé hors pays assurés du Régime d'assurance-santé de
l'Ontario feront l'objet d'un examen fondé sur les conseils de l'ombudsman
André Marin, a annoncé aujourd'hui le ministre de la Santé et des Soins de
longue durée, George Smitherman.
    "Notre gouvernement s'est engagé à continuer à édifier un système de
santé public qui satisfait aux besoins des Ontariennes et des Ontariens, a dit
le ministre Smitherman. Nous apprécions les conseils de l'ombudsman qui nous
aideront à atteindre notre objectif de s'assurer que le programme de
remboursement des services de santé hors pays donne de meilleurs résultats
pour les patients de l'Ontario."
    Le gouvernement prendra des mesures immédiates afin de fournir aux
médecins un meilleur accès aux renseignements concernant le programme de
remboursement des services de santé hors pays de la province.
    Dans le cas des habitants de l'Ontario qui voyagent à l'extérieur du
Canada, l'Assurance-santé de l'Ontario rembourse uniquement les services de
santé d'urgence. Les services de santé médicaux facultatifs obtenus hors pays
qui sont disponibles en Ontario ne sont pas remboursés par l'Assurance-santé.
    Les patients peuvent recevoir une autorisation de l'Assurance-santé pour
les services médicaux hors pays, s'il est déterminé que les services :

    
    -   ne sont pas expérimentaux et sont généralement jugés appropriés en
        Ontario pour toute personne qui présente le même état médical que le
        patient;
    -   ne sont pas offerts en Ontario, ou offerts en Ontario mais qu'il est
        nécessaire que le patient voyage à l'étranger pour éviter un retard
        pouvant être mortel ou entraîner un dommage médicalement significatif
        et irréversible aux tissus.
    

    D'autres éléments de l'examen seront mis en oeuvre au printemps et
porteront sur les questions additionnelles soulevées par l'ombudsman,
notamment la nécessité de fournir davantage de renseignements sur le
financement de traitements particuliers, de s'assurer que les décisions sur le
financement des traitements obtenus hors pays sont cohérentes et fondées sur
les preuves ainsi que d'améliorer la qualité des motifs présentés lorsque les
demandes sont refusées.
    Les conseils de l'ombudsman découlent du cas de Mme Suzanne Aucoin, qui
s'est vue refuser le financement d'un traitement de chimiothérapie hors pays
avec le médicament Erbitux. A la suite de l'enquête de l'ombudsman, le
ministère a accepté de rembourser les frais assumés par Mme Aucoin.
    Dans la communication de la décision à Mme Aucoin, le sous-ministre, au
nom du ministère de la Santé et des Soins de longue durée, lui a présenté des
excuses pour les difficultés qu'elle a éprouvées afin de résoudre cette
question.

    Ce communiqué ainsi que d'autres documents médiatiques sont affichés dans
la section Médias d'information de notre site Web à l'adresse suivante :
www.health.gov.on.ca/indexf.html.

    Pour en savoir plus sur les résultats dans le domaine de la santé,
    rendez-vous sur www.resultatsontario.gov.on.ca.

    Also available in English





Renseignements :

Renseignements: (médias) : David Spencer, Bureau du ministre, (416)
327-4320; Dan Strasbourg, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée,
(416) 314-6197; Public : 1-866-532-3161

Profil de l'entreprise

Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.