Le gouvernement conservateur dépasse la mesure avec la prolongation de l'Accord sur le bois d'œuvre résineux, selon le Syndicat des Métallos

TORONTO, le 24 janv. 2012 /CNW/ - La prolongation de l'Accord canado-américain sur le bois d'œuvre résineux par le gouvernement conservateur est la dernière trahison d'une longue liste de mesures qui ont miné l'industrie forestière canadienne selon Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos pour le Canada.  

« Le fait de prolonger l'accord sur le bois d'œuvre, sans même tenter de régler les nombreux problèmes que cet accord a aggravés ou sans même consulter les travailleurs forestiers qui ont été touchés par les pertes d'emplois dans ce secteur, double les torts de l'affront fait à une industrie qui a grandement souffert au cours des dernières années », a affirmé M. Neumann.  

« Selon le Comité consultatif du secteur des forêts, l'industrie forestière canadienne a perdu quelque 100 000 emplois de 2004 à 2010. Devant déjà composer avec un manque d'investissements de capitaux en matière d'exploitation, les scieries de la Colombie-Britannique et de tout le Canada ont vu leur avantage concurrentiel s'éroder à cause de l'accord sur le bois d'œuvre résineux du gouvernement », a ajouté Steve Hunt, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ouest canadien.

Depuis sa signature en 2006, l'entente a imposé une taxe à la frontière de 15 % sur le bois d'œuvre exporté aux États-Unis par les entreprises canadiennes. De plus, le soi-disant « mécanisme en cas de dépassement » de l'accord décourage les investissements d'exploitation en pénalisant tous les producteurs de bois d'œuvre d'une région qui excède son quota de bois d'œuvre vers les États-Unis, encourageant par le fait même les investissements favorisant la productivité dans des scieries non canadiennes.    

« Le déclin de l'industrie forestière à l'échelle du pays a dévasté des collectivités, porté préjudice à des familles et entraîné des milliers de pertes d'emplois. En prolongeant un accord qui aggrave une situation déjà pénible, le gouvernement conservateur a démontré où il place ses priorités - et ce n'est pas auprès des travailleurs et des collectivités du Canada », a affirmé M. Neumann.

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416-544-5951
Steve Hunt, directeur du district 3, Syndicat des Métallos, 604-816-2554
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5966, bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.