Le gouvernement Charest interpellé pour une Politique en itinérance



    QUEBEC, le 12 déc. /CNW Telbec/ - Plusieurs centaines de militants et
militantes du Réseau SOLIDARITE Itinérance du Québec (RSIQ) se sont rassemblés
aujourd'hui sur la Colline parlementaire à Québec à l'heure où s'y tenait le
Conseil des Ministres. L'action publique avait pour but de réclamer une
Politique gouvernementale en itinérance, qui soit globale et cohérente.
    Actuellement, les politiques publiques sont en contradiction : "le
gouvernement Charest continue d'appauvrir les plus pauvres en refusant encore
cette année la pleine indexation aux personnes assistées sociales, alors que
l'Assemblée nationale a adopté il y a tout juste 5 ans demain la loi 112
visant l'élimination de la pauvreté au Québec." déclarait Nathalie Rech,
coordonnatrice du Réseau SOLIDARITE Itinérance du Québec. "La conséquence est
que le revenu d'une personne seule considérée apte demeure à un niveau
indécent : 551$ par mois, ce qui est sans aucun doute un facteur
d'itinérance."
    Le Ministre Couillard admettait cette semaine dans les médias : "Il faut
non seulement nous mobiliser comme société et comme gouvernement, (..) avoir
une politique plus concertée en la matière." Le Ministère de la Santé et des
Services sociaux lancera ces jours-ci une consultation sur un cadre de
référence en itinérance, document qui servira de guide dans le réseau de la
santé et des services sociaux. Les groupes communautaires en itinérance jugent
qu'il s'agit là d'un pas intéressant mais insuffisant au regard de la
problématique complexe de l'itinérance. Le Ministre Couillard reconnaît
lui-même "qu'il faudrait aller plus loin qu'un simple cadre de référence. Je
pense qu'il faut déboucher sur une Politique gouvernementale beaucoup plus
large avec les Affaires municipales, avec l'Emploi et la Solidarité sociale.
En fait, ce n'est pas qu'un problème de santé et de services sociaux. C'est un
problème majeur de société." (émission De Maisonneuve en direct, Radio Canada,
10 décembre 2007)
    Pour répondre à cette crise sociale qui perdure et qui résulte en de
multiples souffrances individuelles, il faut que le gouvernement s'engage à
respecter les droits des personnes en situation ou à risque d'itinérance,
actuellement traitées comme des citoyens de seconde zone, et en premier lieu
le droit de cité. Aujourd'hui, les politiques de sécurité publique chassent
les personnes itinérantes des centres villes et des endroits où leur présence
est trop visible, notamment par l'émission de contraventions délivrées de
façon discriminatoire aux gens de la rue et par des règlements, comme celui
sur le flânage à Québec ou la fermeture des parcs à Montréal. Une perspective
globale devrait mettre fin à ces pratiques.
    Une Politique en itinérance devrait aussi amener le gouvernement à
rehausser aide sociale et salaire minimum, à construire davantage de logements
sociaux et mieux encadrer le marché privé duquel disparaissent les logements
financièrement accessibles. Nathalie Brisseau, coordonnatrice du Regroupement
pour l'aide aux itinérants et itinérantes de Québec, dont les membres
participaient au rassemblement d'aujourd'hui ajoute : "Il faut financer
adéquatement les groupes qui font de l'intervention auprès des gens de la rue,
mais il faut aussi agir en amont : s'attaquer aux facteurs sociaux producteurs
d'itinérance et d'exclusion."




Renseignements :

Renseignements: Réseau SOLIDARITE Itinérance du Québec (RSIQ), Nathalie
Rech, coordonnatrice, Bureau: (514) 528-6466; Regroupement pour l'aide aux
itinérants et itinérantes de Québec (RAIIQ), Nathalie Brisseau,
coordonnatrice, Bureau: (418) 522-6184, Sur place: Cellulaire, (418) 554-7247


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.