Le gouvernement adopte une loi encadrant les services de psychothérapie



    MONTREAL, le 18 juin /CNW Telbec/ - Les membres de l'Assemblée nationale
ont adopté aujourd'hui la Loi modifiant le Code des professions et d'autres
dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations
humaines. La présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, Mme Rose-Marie
Charest, se réjouit que ce projet de loi ait été adopté à l'unanimité, ce qui
vient mettre fin à l'ambiguité qui régnait dans le secteur de la
psychothérapie, une situation largement décriée par les professionnels, par
les regroupements d'usagers en santé mentale et par les médias.
    Cette loi a fait l'objet d'un consensus sans précédent entre les ordres
professionnels concernés : le Collège des médecins, l'Ordre des travailleurs
sociaux, l'Ordre des infirmières, l'Ordre des ergothérapeutes, l'Ordre des
conseillers d'orientation et des psychoéducateurs et l'Ordre des psychologues
mais aussi avec la majorité des acteurs des différents milieux. Elle réserve
des activités à haut risque de préjudice pour la population à des
professionnels compétents. "Les ordres professionnels concernés pourront mieux
jouer leur rôle et ne plus être les témoins impuissants d'interventions
inappropriées, sinon d'abus, dont sont victimes des personnes vulnérables sur
le plan de la santé mentale" souligne Mme Charest.
    Lorsque la loi sera en vigueur, toute personne autre que les médecins ou
les psychologues voulant pratiquer la psychothérapie devra obtenir un permis
délivré par l'Ordre des psychologues après avoir démontré qu'elle rencontre
les exigences de formation théorique et pratique nécessaires. Ainsi, le public
pourra dorénavant recourir en toute confiance aux services des
psychothérapeutes.
    Par ailleurs, cette loi vient reconnaitre la compétence des psychologues
ainsi que certaines infirmières et certains conseillers d'orientation détenant
la formation complémentaire requise à évaluer les troubles mentaux. Cela
contribuera à réduire le temps d'attente pour obtenir des services et des
traitements dans un secteur particulièrement névralgique. Notons que le
ministre de la Santé, le Dr Yves Bolduc, a déjà annoncé que l'évaluation des
troubles mentaux faite par un psychologue donnerait accès aux différents
traitements non pharmacologiques pour les enfants présentant des troubles
envahissants du développement.
    La présidente de l'Ordre des psychologues précise que "la protection du
public, mandat principal des ordres professionnels, et l'accessibilité
compétente sont les principes ayant guidé tous les travaux qui ont mené à
cette loi. Nous sommes tous clairement invités à sortir des silos
professionnels dans lesquels nous nous enfermons trop souvent, afin de mettre
au service de la population que nous desservons toutes les expertises propres
à chacune de nos professions ou spécialité."




Renseignements :

Renseignements: Diane Côté, directrice des communications, (514)
738-1881 poste 235, Cellulaire: (514) 910-0287


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.