Le FRAPRU veut que le Discours du trône démontre la volonté du gouvernement Trudeau de prioriser l'aide au logement

OTTAWA, le 29 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en réaménagement urbain réclame que le Discours du trône qui sera lu à la Chambre des Communes, le 4 décembre, affirme clairement la volonté du gouvernement libéral de Justin Trudeau de prioriser l'aide au logement et la lutte contre l'itinérance au cours de son premier mandat.

Le FRAPRU presse le gouvernement d'aller au-delà des déclarations d'intention, en annonçant une première mesure immédiate, soit la poursuite des subventions fédérales à 553 700 logements coopératifs, sans but lucratif et publics, dont 123 600 au Québec. Son coordonnateur, François Saillant, explique l'urgence de la situation : « Durant la dernière campagne électorale, le Parti libéral s'est engagé à renouveler ces subventions, au moins dans le cas des coopératives d'habitation. Le respect de cet engagement ne peut plus attendre, compte tenu que 25 100 logements sociaux auront perdu toute aide fédérale à la fin de 2015 et que cette perte signifiera des hausses majeures de loyer pour les locataires à faible revenu qui résident dans une partie importante de ces logements ».

Le FRAPRU veut également que le Discours du trône reprenne l'engagement libéral d'accorder « la priorité à l'investissement dans les logements abordables et les résidences pour aînés » dans son plan pour les infrastructures sociales qui doit être doté d'un budget de 20 milliards $ en dix ans, dont 5,7 milliards $ durant un premier mandat libéral. Selon François Saillant, « le gouvernement fédéral doit jouer un rôle beaucoup plus actif pour répondre aux besoins des 1 552 000 ménages, dont 989 000 locataires qui, selon ses chiffres mêmes, ont des besoins impérieux au logement au Canada et la meilleur façon d'y parvenir est le logement social ». Le FRAPRU insiste aussi pour que le gouvernement libéral démontre son intention d'appuyer les communautés des Premières Nations et celles des Inuits du Nunavik et du Nunavut dans leurs efforts pour améliorer leurs conditions de logement.

Enfin, le FRAPRU souhaite que le Discours du trône affirme l'intention du gouvernement libéral de soutenir l'ensemble des interventions communautaires nécessaires pour prévenir l'itinérance et permettre aux personnes et aux familles aux prises avec ce problème de s'en sortir. L'organisme précise qu'une recherche menée en 2014 évalue à plus de plus de 235 000 le nombre de personnes qui se retrouvent en situation d'itinérance au cours d'une même année au Canada.

 

SOURCE Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements : François Saillant, (514) 919-2843, www.frapru.qc.ca, @FRAPRU

LIENS CONNEXES
www.frapru.qc.ca

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.