Le FRAPRU proteste contre le budget Flaherty - Ottawa abandonne ses responsabilités en matière de logement!



    MONTREAL, le 19 mars /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en
réaménagement urbain est scandalisé par le budget fédéral. Malgré une
croissance soutenue et des surplus colossaux encaissés année après année par
le fédéral, le gouvernement Harper ne prévoit aucun nouvel investissement en
matière de logement social et abordable. Selon l'organisme, Ottawa oublie et
abandonne les gens qui subissent les contrecoups de cette croissance
économique. "Les loyers n'arrêtent pas de grimper, bien plus vite que les
revenus des locataires. Des familles sont obligées de choisir entre le loyer,
la nourriture et les médicaments, alors qu'on vit dans un des pays les plus
riches" s'indigne la porte-parole de l'organisme, Véronique Laflamme. "Le
laisse-aller du budget Flaherty en ce qui concerne le logement est tout
simplement révoltant!" conclu-t-elle.
    Le FRAPRU précise que les sommes annoncées "pour les jeunes et pour le
logement, de même que pour des programmes axés sur l'aide juridique,
l'immigration et l'établissement des réfugiés" dans le discours budgétaire
sont des dépenses récurrentes et qu'en matière de logement spécifiquement,
elles sont le résultat d'engagements antérieurs. "Il n'y a rien pour répondre
aux nouveaux besoins" indique madame Laflamme.
    Le FRAPRU est également inquiet quant aux engagements pris en décembre
dernier par le gouvernement dans le domaine de la lutte à l'itinérance. "Les
conservateurs avaient promis d'investir 270 millions $ en deux ans dans le
programme d'Initiatives de partenariat de lutte contre l'itinérance (IPLI) et
d'assurer la transition avec le programme précédent des Libéraux. Mais on n'en
trouve nulle trace dans le budget d'aujourd'hui" s'alarme Madame Laflamme.
    Le FRAPRU rappelle que le gouvernement fédéral aurait pu utiliser une
partie des surplus accumulés de la Société canadienne d'hypothèques et de
logement qui doivent maintenant se chiffrer à 5 milliards $. "Le Canada a
décidément tout ce qu'il faut pour garantir à chacun l'accès à un logement
convenable à un prix qu'il soit capable de payer. Stephen Harper n'avait pas
le droit de laisser tomber les mal-logéEs!!!" insiste la porte-parole du
FRAPRU.
    L'organisme rappelle que si le Canada consacrait à peine 1 % de son
budget global au logement social, tel que demandé par l'ensemble des
intervenants, il apporterait une réponse convenable aux critiques maintes fois
répétées du comité permanent de l'ONU chargé d'évaluer ses actions dans le
cadre du Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels
(PIDESC) auquel le gouvernement canadien a souscrit dès 1976. On se rappellera
en effet que le 22 mai dernier, le comité de l'ONU a blâmé le Canada encore
une fois pour la faiblesse de ses actions en matière de logement, lui
recommandant de considérer "la lutte contre le phénomène des sans-abri et
l'insuffisance de logements comme une situation d'urgence nationale".
    Enfin, l'organisme prend acte que le Québec recevra au cours des
prochaines années une augmentation significative du Transfert canadien en
matière de programmes sociaux. Il se tourne vers les partis politiques
québécois en lice dans la présente campagne électorale et leur demande de
s'engager à utiliser cette somme pour rehausser les prestations de base de
l'aide sociale afin que tous les ménages assistés sociaux disposent de revenus
suffisants pour couvrir l'ensemble de leurs besoins essentiels, dont le
logement.




Renseignements :

Renseignements: Véronique Laflamme: (514) 522-1010, (514) 231-2309
(cellulaire); Marie-José Corriveau (français): (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS FACE AU BUDGET FEDERAL 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.