Le FRAPRU manifeste à Westmount pour montrer que le Canada et le Québec ont les moyens d'assurer le droit au logement

WESTMOUNT, QC, le 17 mars 2016 /CNW Telbec/ - C'est en manifestant à Westmount, le jour même du budget québécois et à cinq jours du budget fédéral, que des centaines de membres du Front d'action populaire en réaménagement urbain entendent démontrer, cet après-midi, que le Canada et le Québec ont les moyens d'assurer plus adéquatement le droit au logement. La manifestation débutera à 13h30 au Parc King George pour se terminer devant l'Hôtel-de-Ville de Westmount où les membres du FRAPRU construiront symboliquement un village de mal-logéEs.

François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, explique le choix de Westmount comme lieu de manifestation: « Le revenu moyen des ménages de Westmount était de plus de 195 000 $ en 2011, alors que la valeur des propriétés y atteignait 1 135 541 $. La richesse existe, Westmount en est un exemple! C'est la responsabilité des gouvernements de répartir cette richesse plus équitablement et d'ainsi se donner les moyens d'assurer le droit au logement à l'ensemble de la population, y compris aux personnes et aux familles qui sont les moins nanties et les plus vulnérables ».

Il ajoute que, le 7 mars dernier, le Canada et les provinces, dont le Québec, se sont fait réprimander par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU, notamment en raison de la persistance de la crise du logement, du niveau insuffisant de financement gouvernemental pour l'habitation, du manque de logements sociaux, ainsi que de l'aggravation du problème de l'itinérance. Il souhaite que « les ministres des Finances, Carlos Leitão et Bill Morneau, aient bien pris acte de ces constats et que ceux-ci trouvent écho dans leurs budgets respectifs ».

Les attentes face aux deux budgets

Le FRAPRU estime que le budget d'aujourd'hui du ministre Leitão doit assurer le maintien du programme de logement social AccèsLogis et augmenter substantiellement les investissements qui y sont consacrés. L'an dernier, le ministre des Finances avait amputé de moitié le budget consacré à ce programme et fait passer de 3000 à 1500 le nombre de logements qu'il permettait de financer.

Quant au budget Morneau, l'organisme exige qu'il accroisse considérablement les investissements fédéraux en logement, en prévoyant une enveloppe spécifique pour du logement social dans le plan d'infrastructures sociales promis par Justin Trudeau. Il réclame aussi que le gouvernement libéral respecte un autre de ses engagements, en confirmant la poursuite du financement fédéral aux logements sociaux existants, au fur et à mesure qu'il viendra à échéance.

Le FRAPRU rappelle que, selon des données provenant de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, 270 340 ménages locataires ont des besoins impérieux de logement au Québec, soit parce qu'ils consacrent une part trop importante de leur revenu au logement soit parce qu'ils habitent un logement inadéquat en termes de qualité ou de grandeur. Plus de 60 % de ces ménages se trouvent dans la région métropolitaine de Montréal.

C'est pourquoi le FRAPRU revendique le financement de 50 000 logements sociaux en 5 ans, sous la forme de HLM, de coopératives d'habitation et de logements gérés par des organismes sans but lucratif.

 

SOURCE Front d'Action Populaire en Réaménagement Urbain (FRAPRU)

Renseignements : François Saillant : (514) 919-2843, www.frapru.qc.ca, @FRAPRU

RELATED LINKS
www.frapru.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.