Le FRAPRU entame une intense semaine nationale d'actions - "Le Québec a besoin de beaucoup plus que 1000 logements sociaux par année!"



    MONTREAL, le 11 nov. /CNW Telbec/ - C'est parce qu'il refuse que l'avenir
du logement social se limite aux 2000 logements en deux ans annoncés dans le
dernier budget du gouvernement du Québec et confirmés le 7 novembre dernier
par la ministre Nathalie Normandeau que le Front d'action populaire en
réaménagement urbain multipliera les interventions tout au long de la semaine.
Les groupes membres du FRAPRU en profiteront pour présenter des demandes et
des projets concrets qui permettraient d'augmenter le nombre de logements
sociaux dans les villes et quartiers du Québec. Plusieurs événements seront
organisés du 12 au 15 novembre à Montréal, Québec, Gatineau, Sherbrooke,
Trois-Rivières, Rimouski, La Prairie et Châteauguay.
    S'appuyant sur des données issues des groupes intervenant directement
dans la réalisation de ces logements, le FRAPRU affirme que 200 projets
représentant des milliers de logements sociaux sont déjà compromis si le
nombre d'unités financées ne dépasse pas rapidement les 2000.
    Selon le FRAPRU, il ne s'agit cependant là que d'un pâle reflet des
besoins. Il précise à cet égard que, selon un document publié en octobre par
la Société canadienne d'hypothèques et de logement, 352 000 ménages ont des
"besoins impérieux de logement" au Québec, dont 189 000 dans la région
métropolitaine de Montréal, 34 600 dans celle de Québec, 10 900 dans celle de
Gatineau, 7600 dans celle de Sherbrooke, 7300 dans celle de Trois-Rivières et
6600 dans celle de Saguenay.

    Doubler le nombre de logements sociaux
    --------------------------------------

    Compte tenu de l'ampleur de ces besoins, le FRAPRU demande à tous les
paliers de gouvernement de contribuer, dans leurs champs de responsabilité
respectifs, à un ambitieux projet, celui de celui de doubler dans un délai
raisonnable le nombre de logements sociaux au Québec, sous la forme de HLM, de
coopératives d'habitation et de logements gérés par des organismes sans but
lucratif (OSBL). Ce nombre se situe présentement autour de 123 000, ce qui
représente un peu moins d'un logement locatif sur dix. C'est très loin de la
réalité vécue en Europe où le logement social compte en moyenne pour un
logement locatif sur trois.
    Pour parvenir à l'objectif de doubler le nombre de logements sociaux,
l'organisme réclame une très sérieuse augmentation du budget que le
gouvernement québécois consacre au programme actuel AccèsLogis. Il lui demande
également de mettre sur pied un nouveau programme permettant l'acquisition de
logements locatifs ou de maisons de chambres, ainsi que d'accorder aux villes
un pouvoir d'expropriation des bâtiments vacants ou abandonnés et de ceux dont
l'entretien compromet la santé et la sécurité des locataires.
    Selon le FRAPRU, le gouvernement fédéral doit absolument participer de
manière significative au financement de ces logements, lui qui a accumulé des
surplus budgétaires totaux de 95 milliards $ depuis 1998 et qui vient d'être
l'objet de très vives critiques de l'ONU pour son manque de respect du droit
au logement.
    Quant aux municipalités, le FRAPRU leur demande de constituer des
réserves de terrains et de bâtiments permettant d'assurer la disponibilité de
sites pour la réalisation de logements sociaux.
    Le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant, estime que l'objectif de
doubler le nombre de logements sociaux est atteignable : "En l'espace de vingt
ans, de 1971 à 1991, le pourcentage de logements sociaux au Québec est passé
de 0,5 % à 9 % du parc de logements locatifs. Sans le retrait brutal du
gouvernement fédéral au début des années 1990, cette progression aurait
continué. Le défi auquel nous convions les autorités politiques, c'est de
recommencer à progresser et de nous donner collectivement les moyens de
respecter plus adéquatement ce droit fondamental qu'est celui au logement. Ce
n'est cependant pas avec 1000 nouveaux logements sociaux par année que nous y
arriverons."

    
                     Programme d'activités de la semaine
    

    Le lundi 12 novembre
    --------------------

    Gatineau
    11h00 : Rassemblement devant le bureau du ministre Benoît Pelletier,
    suivi d'une rencontre avec le ministre. Au 85, rue Belhumeur. Organisé
    par le Logemen'occupe.

    Montréal
    13h30 : Rassemblement devant une maison de chambres du centre-ville de
    Montréal pour en réclamer l'acquisition et celle des 3000 chambres
    existant toujours à Montréal. Devant le 155, rue Sainte-Catherine est.
    Organisé par le Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de
    Montréal (RAPSIM) et le Comité logement Centre-Sud.

    18h00 : Rencontre avec les élus des trois paliers de gouvernement du
    quartier Villeray et dépôt d'une pétition en faveur du logement social.
    Organisés par l'Association des locataires de Villeray.

    Le mardi 13 novembre
    --------------------

    Montréal
    10h30 : Point de presse, organisé au milieu d'une tournée en autobus des
    sites réclamés pour de nouveaux logements sociaux, dans le quartier
    Rosemont. Devant le 5200, rue Molson. Organisé par le Comité logement
    Rosemont.

    Trois-Rivières
    11h00 : Conférence de presse pour faire le point sur le projet de
    réhabilitation du site de l'ancienne usine Tripap et la possibilité d'y
    réaliser du logement social. Au 347, rue Laviolette. Organisée par le
    Comité logement Trois-Rivières.

    La Prairie
    11h00 : Rassemblement et point de presse devant un édifice à logements en
    mauvais état afin d'en réclamer l'acquisition et la transformation en
    logements sociaux. Devant le 1225, rue Fournel. Organisés par le Comité
    de logement social du Roussillon.

    Le mercredi 14 novembre
    -----------------------

    Québec
    9h30 : Point de presse au milieu d'une tournée en autobus de sites
    réclamés pour de nouveaux logements sociaux. Au 301, rue Carillon.
    Organisé par le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-
    Sauveur, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste et le Comité logement
    d'aide aux locataires.

    Sherbrooke
    10h30 : Point de presse au milieu d'une tournée en autobus de sites
    réclamés pour du logement social. Sur la rue Charles-Hamel, entre
    Portland et McRae. Organisé par l'Association des locataires de
    Sherbrooke.

    Rimouski
    11h00 : Conférence de presse devant l'emplacement des nouveaux
    condominiums du Carré Lengham pour réclamer du logement social à
    Rimouski. Au coin de Lepage et Evêché, face à la station de Via Rail.
    Organisée par le Comité logement Rimouski-Neigette.

    Châteauguay
    11h00 : Rassemblement et point de presse sur un terrain vacant de
    Châteauguay revendiqué pour la construction de logements sociaux. A Place
    Richelieu. Organisés par le Comité de logement social du Roussillon.

    Montréal
    11h30 : Rassemblement pour dénoncer la démolition de 13 logements
    locatifs dans l'arrondissement Verdun et exiger leur remplacement par des
    logements sociaux. Devant le CLSC, au 400, rue de l'Eglise, à Verdun.
    Organisé par le Comité d'action des citoyens et citoyennes de Verdun et
    le Projet PAL.

    Jeudi le 15 novembre
    --------------------

    Montréal
    10h00 : Manifestation et dépôt d'une pétition à l'Hôtel-de-ville de
    Montréal pour réclamer la réalisation de logements sociaux sur l'ancien
    site Blue Bonnets. Au 275, Notre-Dame est. Organisés par le Projet Genèse
    de Côte-des-Neiges.

    14h00 : Conférence de presse devant Place Jarry, un édifice à logements
    en pieux état de l'arrondissement Saint-Léonard qui devrait être acquis
    et transformé en logements sociaux. Au 5850, rue Jarry est. Organisée par
    Action Dignité Saint-Léonard.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 919-2843 (cellulaire), (514)
522-1010 (FRAPRU)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.