Le FRAPRU en congrès: logement et pauvreté en temps de crises



    SAINT-AUGUSTIN-DE-DESMAURES, QC, le 5 juin /CNW Telbec/ - C'est sur fond
de crise économique, mais aussi de pénurie persistante de logements locatifs,
que le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) tient à
partir d'aujourd'hui son 29ième congrès annuel à Saint-Augustin-de-Desmaures,
en banlieue de Québec. Pendant trois jours, quelque 120 congressistes venus de
plusieurs régions débattront des stratégies pour faire face à ces deux crises
et éviter que les locataires à faible et modeste revenus voient leur situation
se dégrader encore davantage.

    Assurer l'avenir
    ----------------

    Les membres du FRAPRU discuteront notamment des pressions à exercer sur
les gouvernements pour qu'ils annoncent des investissements plus consistants
et à plus long terme en matière de logement social. Même si la réalisation de
3000 logements sociaux est assurée au Québec pour 2009-2010 suite aux derniers
budgets fédéral et québécois, l'avenir demeure incertain sur une plus longue
période, surtout dans un contexte de déficit budgétaire à Ottawa comme à
Québec.
    L'organisme rappelle que la rareté de logements locatifs demeure très
grande à l'échelle du Québec. A l'automne 2008, le taux de logements inoccupés
avait chuté à 1,4 % dans les logements de trois chambres à coucher et plus,
alors qu'il était de 1,9 % l'année précédente. La situation est pire encore
dans la région métropolitaine de Québec où le taux général d'inoccupation est
de 0,6 %, soit deux fois moins que le taux de 2007 et cinq fois moins que le
taux d'équilibre fixé à 3,0 %.
    Le FRAPRU précise que cette rareté n'est pourtant qu'un des aspects du
problème du logement. Ainsi, selon le recensement de 2006, près de 449 000
ménages locataires consacrent plus que la norme de 30 % de leur revenu pour se
loger au Québec, dont 203 000 plus de 50 % et 87 000 plus de 80 %. Or,
l'organisme craint que ces chiffres augmentent avec les pertes d'emplois et la
baisse des revenus dus à la crise économique. Il rappelle que c'est ce qui est
arrivé suite aux récessions du début des années 1980 et 1990. Dans les deux
cas, le nombre de ménages locataires engouffrant plus de la moitié de leur
revenu en loyer a augmenté de plus de 40 %.

    Deux occasions à ne pas laisser passer
    --------------------------------------

    Le FRAPRU débattra plus précisément de la stratégie à adopter pour que
les problèmes de logement et d'itinérance soient des enjeux majeurs de la
prochaine campagne électorale fédérale et pour que les grands partis en lice
prennent les engagements clairs à ces sujets. La position du chef libéral
Michael Ignatieff demeure une grande inconnue, alors qu'il est en tête de
plusieurs sondages et qu'il pourrait diriger le prochain gouvernement.
    Le FRAPRU s'interrogera également sur sa stratégie face aux consultations
que le gouvernement québécois mènera prochainement en vue de la mise en place
en mars 2010 d'un second plan d'action en matière de lutte contre la pauvreté
et l'exclusion sociale. Ces consultations débuteront, le 15 juin prochain à
Québec, par un grand forum national où le FRAPRU a été invité comme de
nombreux autres organismes communautaires, mais aussi privés et
philanthropiques.

    Des invités
    -----------

    Annie Pourre du réseau international No Vox prendra la parole lors du
congrès pour parler des luttes sur le logement à travers la planète. No Vox
est formé de groupes qui, partout à travers le monde, tentent de regrouper des
Sans toit, des Sans papiers, des Sans terre, des Sans ressources, des Sans
droits, des Sans emploi et des Sans voix. Le FRAPRU en est membre depuis
l'automne 2007.
    Un panel sur la crise économique est aussi organisé en début d'après-midi
aujourd'hui, avec la participation de l'économiste Bernard Elie et du
sociologue et écrivain Jacques B. Gélinas.

    Le congrès du FRAPRU se déroulera à l'auditorium du Pavillon central du
Campus Notre-Dame-de-Foy, 5000, rue Clément-Lockquell, à
Saint-Augustin-de-Desmaures.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 919-2843 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.