Le Fonds municipal vert accorde une subvention de 12 750 $ à la Ville de Brockville pour étudier la faisabilité de l'aménagement d'une centrale de cogénération reliée à une installation de traitement des eaux usées



    KINGSTON, ON, le 17 janv. /CNW Telbec/ - Mme Leonore Foster, conseillère
municipale à la Ville de Kingston et membre du conseil d'administration de la
Fédération canadienne des municipalités (FCM), et M. Gord Brown, député de
Leeds-Greenville, représentant l'honorable John Baird, ministre de
l'Environnement, ont annoncé aujourd'hui la remise d'une subvention de
12 750 $ à la Ville de Brockville par le Fonds municipal vert (FMV). La
subvention a permis à la Ville d'effectuer une étude de faisabilité visant
l'aménagement d'une centrale de cogénération reliée à son installation de
traitement des eaux usées remise à niveau.
    "Le Fonds municipal vert de la FCM offre tout un éventail de ressources
et de services conçus expressément pour répondre aux besoins de développement
viable des gouvernements municipaux, a dit Mme Foster. Le financement et le
savoir-faire assurés par le Fonds permettent de soutenir le développement de
collectivités plus viables sur le plan environnemental, social et économique."
    "Nous sommes bien conscients que la viabilité d'un pays dépend de la
viabilité de ses collectivités, et c'est là un objectif que nous partageons
tous, a noté le député Brown. Par le biais du Fonds municipal vert, le
gouvernement du Canada aide les municipalités du pays à obtenir des résultats.
Des projets comme celui-ci témoignent de notre engagement envers
l'environnement et la santé des Canadiens."
    Le gouvernement du Canada a doté la Fédération canadienne des
municipalités de 550 millions de dollars afin d'établir et de gérer le Fonds
municipal vert (FMV). Le Fonds appuie les partenariats et sert de levier aux
projets financés par les secteurs public et privé en vue d'atteindre de
nouvelles normes de qualité de l'air, de l'eau, du sol et d'amélioration en
matière de protection du climat.
    Dans le cadre de son étude de faisabilité, la Ville de Brockville a
évalué différentes technologies de cogénération, notamment les moteurs à
explosion, les chaudières (à eau chaude) de récupération de chaleur des gaz
d'échappement, les générateurs à turbine à gaz, les microturbines ainsi que
les piles à carburant. Grâce à cette analyse, la Ville de Brockville est sur
le point d'élaborer un nouveau système de traitement des eaux usées qui
comprendra le traitement secondaire des eaux usées, des équipements de prise
en charge des boues, de même qu'un système de cogénération. Le système de
cogénération utilisera les gaz des digesteurs pour produire de la chaleur et
de l'électricité et répondra ainsi aux besoins de la station de traitement des
eaux usées de Brockville. Le système de cogénération évalué dans le cadre de
ce projet est innovateur puisque la population nécessaire pour garantir la
viabilité économique d'un système de cogénération dans un contexte municipal
est normalement de 30 000 résidents, alors que la Ville de Brockville en
compte actuellement 22 000.
    "Le point positif de ce système de cogénération pour une faible
population est qu'il tirera parti du procédé de traitement secondaire des eaux
usées et des boues produites localement pour produire de la chaleur et de
l'électricité à la nouvelle station de traitement des eaux usées, a indiqué
David Henderson, maire de Brockville. Le système de cogénération réduira
l'énergie produite à l'aide de combustibles fossiles consommée à cette
station, diminuant ainsi les émissions de gaz à effet de serre."
    "En outre, grâce à l'augmentation de la capacité de prise en charge des
boues dans notre nouvelle station de traitement des eaux usées, il ne sera
plus nécessaire de transporter les boues vers les installations de traitement
municipales d'Ottawa et de Kingston, réduisant ainsi radicalement les
émissions de gaz à effet de serre liées au transport des boues ainsi que les
coûts élevés de pompage des boues associés au transport de ce types de
déchets."

    La Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale
des gouvernements municipaux depuis 1901. La FCM soutient l'aménagement de
collectivités viables bénéficiant d'une qualité de vie élevée en favorisant
des gouvernements municipaux forts, efficaces et responsables

    Pour de l'information au sujet de la Ville de Brockville, veuillez
    consulter le http://www.brockville.com

    Pour de l'information sur le Fonds municipal vert, y compris sur les
    différents projets et études approuvés, veuillez consulter le
    http://www.sustainablecommunities.fcm.ca

    Pour de l'information sur la Fédération canadienne des municipalités,
    veuillez consulter le http://www.fcm.ca

    Pour de l'information sur Environnement Canada, veuillez consulter le
    http://www.ec.gc.ca




Renseignements :

Renseignements: Conal Cosgrove, Directeur des opérations, Ville de
Brockville, (613) 342-8772, poste 8205, Téléc.: (613) 342-5035,
ccosgrove@brockville.com; Fonds municipal vert: Raymond Sullivan,
Gestionnaire, communications, Centre pour le développement des collectivités
viables, Fédération canadienne des municipalités, (613) 907-6294, Téléc.:
(613) 244-1515, rsullivan@fcm.ca; Eric Richer, Attaché de presse, Cabinet du
ministre, Environnement Canada, (819) 997-1441, Téléc.: (819) 953-0279,
eric.richer@ec.gc.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme

VILLE DE BROCKVILLE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.