Le Fonds de solidarité FTQ précise des informations importantes concernant son prêt dans Fournitures d'hôtellerie Pascal



    MONTREAL, le 28 avr. /CNW Telbec/ - Suite aux divers reportages diffusés
par RDI et Radio-Canada ce soir, le Fonds de solidarité FTQ ajoute des
éléments importants d'information relativement à son investissement dans le
dossier Fournitures d'hôtellerie Pascal.
    Le Fonds confirme son investissement de 1,75 million $ ainsi qu'une
caution de 1,5 million $ dans l'entreprise Fournitures d'hôtellerie Pascal qui
appartenait à Ronald Beaulieu. Alors que le Fonds avait donné toute
l'information à l'équipe de RDI, des éléments importants ont été omis dans le
cadre des reportages.
    Suite à cet investissement, le Fonds, par le biais de Solim son bras
immobilier, a fait l'acquisition de la totalité de l'immeuble et du terrain où
est situé l'entreprise Fournitures d'hôtellerie Pascal. Aujourd'hui,
l'immeuble et le terrain ont une valeur importante puisqu'ils sont situés dans
un quartier stratégique du milieu des affaires de Montréal. Le Fonds, au moyen
d'un développement immobilier à fort potentiel, sera en mesure non seulement
de récupérer son prêt initial mais en plus, d'en retirer un profit à moyen
terme pour ses actionnaires.
    Le Fonds tient à préciser, qu'au moment de son investissement,
l'entreprise qui était établie depuis 70 ans, était rentable, donnait de
l'emploi à plus de 20 personnes et le propriétaire avait des projets
d'amélioration des opérations et d'expansion. Ce dernier avait une expérience
du secteur de la restauration, il avait respecté toutes les conditions de prêt
du Fonds y compris la présence d'une banque.
    "Le Fonds est un investisseur responsable qui analyse ses dossiers
d'investissement avec rigueur et vigilance dans la perspective de son rôle de
fiduciaire à l'égard de ses actionnaires. D'ailleurs, dans tout dossier, au
moment de consentir un prêt assorti d'une garantie, le Fonds, comme toute
institution financière et bancaire, s'assure de la suffisance de la garantie
offerte," a précisé Gaétan Morin, premier-vice président aux investissements
du Fonds de solidarité FTQ.
    Lors de son investissement dans Fournitures d'hôtellerie Pascal, le Fonds
a été informé que l'entrepreneur Ronald Beaulieu avait eu un antécédent
judiciaire, pour lequel il avait dûment payé une amende de 8 000$. C'est
pourquoi le Fonds avait exigé des conditions additionnelles au prêt accordé à
M. Beaulieu. Ces conditions étaient de trois ordres et ont toutes été
respectées :

    
    1. Que l'investissement se fasse sous la forme d'un prêt et non de
       capital-actions;
    2. Que le prêt soit garanti et qu'une caution personnelle de
       l'entrepreneur soit exigée
    3. Que l'entrepreneur trouve un financement additionnel auprès d'une
       institution financière, ce qui fut fait auprès de la Banque de
       Montréal.
    

    Autres dossiers

    Le Fonds tient à faire le point sur sa relation d'affaires avec
l'entrepreneur Ronald Beaulieu. En plus de son prêt dans Fournitures
d'hôtellerie Pascal, Solim, le bras immobilier du Fonds, a consenti un prêt à
un centre commercial "Galeries des îles" situé à Port Cartier dans lequel M.
Beaulieu est partenaire minoritaire avec un autre investisseur. Solim a aussi
consenti un prêt pour un projet de revitalisation commerciale situé sur la
Rive-sud de Montréal.

    
    Dans le cas du centre commercial à Port Cartier :
    - En 2003, dans le but de financer les travaux de rénovation du centre
      commercial, Solim a consenti avec la Banque Laurentienne, un prêt de
      2,044 millions $ (Solim) et 1,156 million $ (Banque Laurentienne)
      totalisant 3,2 millions $. Le prêt a été remboursé, capital et
      intérêts, en totalité à Solim en 2006.

    - Au moment du prêt en 2003, Solim a obtenu une évaluation externe et
      indépendante confirmant la capacité financière du débiteur et la
      qualité des baux commerciaux du centre commercial.

    - Ainsi, tous les éléments d'analyse permettaient de justifier que le
      centre commercial était rentable. L'histoire nous a donné raison
      puisque le prêt, capital et intérêts, a été remboursé en totalité.

    Dans le cas du projet de revitalisation commerciale sur la Rive-sud :
    - Solim a consenti un prêt de 1,1 million $ pour un terme d'un an à une
      entreprise détenant des terrains sur la Rive-sud de Montréal. Cette
      entreprise devrait faire partie des promoteurs du projet de
      revitalisation. Le prêt de Solim a été consenti dans le but d'assembler
      des terrains et ainsi permettre le développement d'un centre commercial
      du type du quartier 10/30 à Brossard. Ceci aura notamment pour
      conséquence la démolition de commerces situés à proximité. Des lettres
      d'intention de grandes bannières commerciales ont été produites par le
      promoteur. Dans ce dossier, Solim s'est aussi assurée d'inclure à son
      contrat que si le projet ne se concrétisait pas dans les délais et à sa
      satisfaction, elle pourra rappeler son prêt.

    En résumé

    1. Dans ces trois dossiers, le Fonds n'a agit que comme prêteur.

    2. Dans chaque cas, il y a présence soit d'une entreprise ayant un
       historique d'emplois et de rentabilité intéressante (Pascal), soit
       d'un projet de revitalisation commerciale (terrains sur la Rive-sud de
       Montréal) ou encore la présence de partenaires financiers (banques) ou
       stratégiques qui font de ces dossiers, des projets d'affaires
       intéressants.

    3. Comme dans tous ces dossiers et à l'instar des pratiques reconnues
       dans l'industrie financière, le Fonds évalue l'ensemble des risques en
       présence (financiers, réputationnels ou autres) et les gère de façon
       adéquate, juste et équilibrée en ajoutant au besoin des conditions
       particulières.

    4. Ultimement dans ces dossiers, le Fonds dégagera des rendements
       adéquats en tant que prêteur.
    

    A propos du Fonds de solidarité FTQ

    Le Fonds de solidarité FTQ, dont l'actif net atteint 6,2 milliards $ au
30 novembre 2008, est un fonds d'investissement en capital de développement
qui fait appel, par l'intermédiaire de son REER, à l'épargne des Québécoises
et des Québécois. Ses investissements, dans tous les secteurs de l'économie,
contribuent à la création et au maintien d'emplois dans les entreprises et
favorisent le développement du Québec. Il est partenaire, directement ou par
l'intermédiaire de l'un des membres de son réseau, dans 1 881 entreprises. Le
Fonds compte maintenant près de 575 000 actionnaires et a participé, seul ou
avec d'autres partenaires financiers, à la création, au maintien et à la
sauvegarde de plus de 126 000 emplois. Pour en savoir plus, consultez le site
www.fondsftq.com.




Renseignements :

Renseignements: Le numéro de téléphone ci-dessous est à l'usage exclusif
des journalistes et des autres représentants des médias: Josée Lagacé,
Conseillère principale aux relations de presse et aux communications, Fonds de
solidarité FTQ, (514) 850-4835, jlagace@fondsftq.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.