Le financement des organismes communautaires - Rien pour écrire à sa grand-mère

MONTRÉAL, le 24 févr. 2012 /CNW Telbec/ - La Coalition des tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) réplique à l'attaché de presse de la ministre déléguée aux services sociaux, Dominique Vien, au sujet du financement des organismes communautaires : « L'investissement gouvernemental pour soutenir la mission des organismes communautaires ces dernières années comble moins des deux tiers des besoins réels. Le manque à gagner de ces organismes s'élève à plus de 200 millions $. Alors quand monsieur Tanlet rappelle l'injection de 13 millions en 2010-2011 et l'ajout de quelques millions $ pour les popotes roulantes et les organismes qui offrent du répit, il est loin du compte », affirme Pierre-Philippe Lefebvre, porte-parole de la CTROC.

La coalition qui regroupe près de 3000 organismes communautaires rappelle également que l'indexation annuelle du soutien gouvernemental ne consolide pas le financement de ces groupes. « Il s'agit en fait de permettre aux organismes d'affronter la hausse du coût de la vie, ce qui ne comble en rien le manque à gagner. Au cours des dernières années, cette indexation a d'ailleurs été la plupart du temps sous l'indice des prix à la consommation, ce qui a creusé d'autant l'écart entre le financement reçu et les besoins réels des organismes. Rien pour écrire à sa grand-mère en fait », poursuit le porte-parole.

La dernière rencontre de la CTROC avec la ministre Vien remonte au 14 décembre 2010. En août 2011, dans une lettre adressée à la coalition, celle-ci mentionnait avoir « demandé aux autorités ministérielles concernées de poursuivre leurs efforts afin d'identifier pour la prochaine année des pistes de solutions possibles ». Depuis, la CTROC a manifesté à quelques reprises sa volonté de rencontrer la ministre afin de lui présenter une proposition pour le rehaussement financier des organismes communautaires en santé et services sociaux.

« Encore aujourd'hui, une lettre a été envoyée à la ministre à ce sujet. Nous avons une proposition concrète et précise à lui faire. Finalement, nous profitons de l'occasion pour lui rappeler qu'à la veille du dépôt du prochain budget de son gouvernement, les organismes communautaires s'attendent à des gestes concrets pour soutenir la réalisation de leurs missions. Chaque année, nos membres travaillent avec plus de 2 000 000 de Québécoises et Québécois, partout au Québec. Il serait temps que ce gouvernement passe de la parole aux actes », de conclure M. Lefebvre.

La Coalition des tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) regroupe 16 Tables régionales d'organismes communautaires œuvrant majoritairement en santé et services sociaux et provenant de toutes les régions du Québec. Elle est un lieu d'analyse et d'action sociale et politique qui permet de promouvoir les intérêts des organismes communautaires en santé et services sociaux, tous secteurs d'intervention confondus, et ceux des populations auprès desquels ils interviennent.

SOURCE Coalition des tables régionales d'organismes communautaires (CTROC)

Renseignements :

Stéphane Lessard - coordonnateur - CTROC - 514-497-7146 - info@ctroc.org

Profil de l'entreprise

Coalition des tables régionales d'organismes communautaires (CTROC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.