Le fédéral et les provinces se méritent de mauvaises notes dans La peau en profondeur : carte d'évaluation sur l'accès aux soins et aux traitements dermatologiques au Canada

Les besoins essentiels des Canadiens souffrants de maladies cutanées ne sont pas satisfaits.

OTTAWA, le 25 janv. 2012 /CNW/ - L'Alliance canadienne des patients dermatologie (ACPD) a publié aujourd'hui La peau en profondeur : carte d'évaluation sur l'accès aux soins et aux traitements dermatologiques au Canada, une évaluation de l'accès des patients aux soins et traitements dermatologiques. L'objectif de ce rapport est de fournir aux décideurs politiques les faits nécessaires afin de prendre de meilleures décisions pour améliorer l'accès à des soins efficaces pour des millions de Canadiens.

« Cette carte d'évaluation révèle ce que les patients en dermatologie savent déjà. Les délais d'attente pour les traitements sont beaucoup longs en raison d'une grave pénurie de dermatologues, et l'accès à des médicaments importants pouvant changer des vies est restreint de manière déraisonnable, » rapporte Allan Stordy, président du conseil d'administration de l'ACPD. « Les gouvernements et les intervenants doivent impérativement agir maintenant pour répondre à la demande actuelle et future de soins dermatologiques. »

Dans sept provinces canadiennes, le nombre de dermatologues à temps plein est si insuffisant que certains médecins desservent des populations de plus de 250 000 personnes. Notamment, cette pénurie de dermatologues deviendra une menace encore plus grande pour les patients en dermatologie et créera un fardeau plus lourd pour le système canadien de soins de santé puisqu'un dermatologue sur cinq dans le Canada tout entier est déjà âgé de plus de 65 ans.

La peau en profondeur présente une critique, un manque systémique d'accès aux traitements dermatologiques communs, y compris la photothérapie et la chirurgie pour les cancers de la peau. Il souligne également le fait que les médicaments nécessaires aux patients en dermatologie ne sont pas à leur disposition par le biais des régimes gouvernementaux. Le rapport indique que les patients atteints de maladies cutanées rares n'ont pratiquement pas accès aux médicaments nécessaires, soit parce que les médicaments pour les maladies rares ne sont pas couverts du tout ou dans les quelques provinces qui ont des programmes d'accès pour les maladies rares, les maladies cutanées ont été exclues de ces programmes essentiels.

Les experts cliniques ont identifié plus de 3 000 types de troubles cutanés. On estime que plus de la moitié de la population Canadienne souffre d'une affection cutanée. Du psoriasis au mélanome, les patients se voient refuser l'accès aux médicaments et aux traitements cruciaux. Le gouvernement fédéral et toutes les provinces ont reçu des mauvaises notes dans presque toutes les catégories examinées par le rapport.

Points saillants du rapport national de 2011 :

  • Le psoriasis affecte environ un Canadien sur 50, et son traitement coûte plus de 30 $ millions par année.
  • L'eczéma atopique affecte jusqu'à un enfant sur cinq et on estime qu'il coûte 1,4 $ milliards de dollars à l'économie canadienne chaque année.
  • Le mélanome peut évoluer rapidement. On estime qu'il y aura 5 500 nouveaux cas de mélanome et 950 décès cette année.
  • On estime que les maladies cutanées virales, comme l'herpès, affectent les deux-tiers de la population canadienne, avec un coût économique de plus de 40 $ millions par année.

Le rapport fait des recommandations visant à améliorer la qualité de vie pour les patients en dermatologie, comme inclure les patients atteints de maladies cutanées rares dans les programmes d'accès, le financement de tous les médicaments qui pourraient avoir un effet positif sur les vies - surtout les traitements plus récents et très efficaces, et des approches pour réduire les délais d'attente à travers le pays.

« Les maladies cutanées sont rarement 'à la profondeur de la peau' et d'habitude, elles affectent profondément la vie de millions de Canadiens qui souffrent avec eux, » dit Christine Janus, Directrice administrative à l'ACPD. « L'impact psychosocial de ces maladies est écrasant et amène de nombreux patients à abandonner et à se retirer de la société. La croyance erronée que les affections cutanées ne sont ni graves ni mortelles doit être modifiée afin de refléter la réalité qu'elles peuvent sérieusement affecter la qualité de vie des patients, qu'elles peuvent prédisposer les patients à d'autres conditions graves et débilitantes comme les maladies cardiaques et que certaines maladies cutanées, en particulier mélanome, et qu'elles peuvent être mortelles. »

Les découvertes de La peau en profondeur serviront de base pour la défense des intérêts des patients en dermatologie au Canada, grâce à laquelle les Canadiens seront en mesure de suivre les améliorations aux accès des patients à des soins et traitements efficaces aux maladies cutanées. Les Canadiens sont encouragés à entamer des discussions avec les décideurs politiques sur la manière dont les améliorations de politiques aident les patients canadiens en dermatologie et leurs familles.

« Des vies seront sauvées et la qualité de vie sera améliorée pour plusieurs, si des changements peuvent être faits, » a ajouté Christine Janus.

Consultez le texte intégral de notre carte d'évaluation afin de voir l'impact positif qu'elle pourrait avoir sur votre vie et celle de vos proches. Visitez www.apropeau.ca/carte.

Des images de La peau en profondeur, y compris des photos des porte-parole Allan Stordy et Christine Janus, se trouvent à http://bit.ly/skinpatientalliance.

Bas de vignette : "Aperçu de la Carte d'évaluation de l'Alliance canadienne des patients en dermatologie (Groupe CNW/Canadian Skin Patient Alliance)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120126_C6580_PHOTO_FR_9270.jpg

Bas de vignette de l'audio : "Audio: Christine Janus, Directrice générale de l'Alliance canadienne des patients en dermatologie". Lien URL de l'audio : http://stream1.newswire.ca/media/2012/01/25/20120125_C6580_AUDIO_FR_9174.mp3

Bas de vignette de l'audio : "Audio: Allan Stordy, Président du conseil d'administration de l'Alliance canadienne des patients en dermatologie". Lien URL de l'audio : http://stream1.newswire.ca/media/2012/01/25/20120125_C6580_AUDIO_FR_9176.mp3

SOURCE Canadian Skin Patient Alliance

Renseignements :

Pour de plus amples informations, comme les données provinciales ou pour obtenir une entrevue avec Christine Janus, porte-parole officielle de l'ACPD, ou pour vous adresser à un porte-parole régional de l'ACPD, veuillez communiquer avec :

Carrie Croft
Thornley Fallis Communications
Bureau : 613-231-3355 poste 227
Cellulaire : 613-866-2564
Courriel : croft@thornleyfallis.ca

Profil de l'entreprise

Canadian Skin Patient Alliance

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.