Le deuxième rapport annuel sur la publicité vidéo de BrightRoll et d'IAB Canada (Canada Video Advertising Report 2012) révèle que la vidéo numérique est devenue partie intégrante des campagnes publicitaires multicanaux

Le besoin réel de disposer d'outils de mesure démontre l'efficacité de la publicité numérique dans tous les supports vidéo numériques et conventionnels

SAN FRANCISCO ET TORONTO, le 28 sept. 2012 /CNW/ - BrightRoll, principal fournisseur de solutions publicitaires pour la vidéo numérique, en collaboration avec IAB Canada, a publié aujourd'hui le Canada Video Advertising Report 2012. Cette deuxième étude annuelle, qui regroupe les données essentielles de plus de 100 directeurs de la publicité des principales agences canadiennes, porte sur les tendances émergentes de la publicité numérique et met l'accent sur les principaux changements qui touchent le secteur.

Les conclusions de l'an dernier avaient révélé que les annonceurs canadiens avaient mis du temps à aligner leurs dépenses publicitaires sur l'augmentation de l'auditoire des vidéos numériques. Le rapport de 2012 souligne la croissance remarquable de la consommation de vidéo numérique au Canada, où plus de 91 % des internautes canadiens, soit 25 millions de personnes, visionnent régulièrement des vidéos en ligne, selon comScore. En raison de l'augmentation de la consommation du visionnement des vidéos en ligne et de l'adoption rapide du mobile, les annonceurs canadiens réévaluent leurs stratégies de médias numériques pour engager les internautes sur les quatre écrans : en ligne, mobile, sur tablette et sur la TV connectée. Cette année, 45 % des répondants au sondage ont indiqué que plus de la moitié de leurs demandes de proposition de l'an dernier incluaient une vidéo numérique publicitaire, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2011.

Les publicités vidéo numériques sont de plus en plus en demande parce qu'elles produisent des résultats. Plus des deux tiers des répondants (68 %) ont déclaré que la vidéo numérique était aussi ou plus efficace que la télévision conventionnelle. De plus, 82 % estiment que la vidéo numérique est plus efficace ou tout aussi efficace que la publicité par annonce. Toutefois, le rapport indique qu'il existe un besoin évident de disposer de mesures standard et d'outils de mesure permettant aux agences de comparer les vidéos numériques à la télévision conventionnelle afin de démontrer l'efficacité des campagnes, et par la suite, de générer des revenus avec les publicités vidéo en ligne et mobiles.

Le ciblage continue d'être le principal champ d'intérêt des publicitaires canadiens. Même si elles sont efficaces, les capacités de ciblage multiplateformes dans le domaine de la vidéo numérique sont les plus appréciées, et les priorités du ciblage ont commencé à évoluer. Le ciblage comportemental est désormais ce qui compte le plus pour les annonceurs (32 %), tandis que le ciblage démographique a baissé, passant de 32 % en 2011 à 19 % en 2012. Le ciblage de l'auditoire a connu l'augmentation la plus spectaculaire, passant d'une des techniques de ciblage les moins importantes en 2011 (8 %) à la deuxième en importance en 2012 (20 %).

Les autres principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • La vidéo en prélecture continue à dominer toutes les plateformes vidéo - 96 % des annonceurs ont indiqué y avoir recours pour les campagnes en ligne, 26 % pour les campagnes sur les plateformes mobiles, et 30 % pour les campagnes sur tablettes électroniques
  • Pour l'avenir, 50 % des répondants prévoient utiliser la vidéo en prélecture sur les mobiles et 56 % sur les tablettes au cours de la prochaine année
  • Afin d'assurer la même expérience aux utilisateurs sur différents supports, 22 % des annonceurs aimeraient avoir la possibilité d'avoir recours à la même approche pour toutes les plateformes, comparativement à juste 6 % en 2011
  • Quand on leur a demandé d'attribuer une note à leur inventaire publicitaire de prédilection, deux tiers des répondants ont indiqué qu'ils préféraient acheter du contenu vidéo à des diffuseurs (50 %) ou à des réseaux publicitaires (28 %)
  • Il est intéressant de noter que les répondants classent la transformation des points d'exposition brute (PEB) en achat de vidéos en ligne (26 %) comme leur champ d'intérêt principal pour faire des recherches supplémentaires. Pourtant, on estime généralement que le PEB est la mesure de rendement la moins importante (5 %) pour les campagnes vidéo.

« Le secteur de la vidéo numérique du Canada a évolué, et il progresse à un rythme considérable, ce qui fait du pays un terrain fertile pour les spécialistes du marketing et les annonceurs du secteur numérique qui veulent investir dans les médias numériques », a souligné Chris Williams, président d'IAB Canada. « La vidéo numérique faisant partie intégrante de la plupart des campagnes publicitaires, le secteur continuera de travailler à la conception de mesures standard et de mesures du rendement pertinentes. »

« Les résultats de cette année reflètent le besoin du secteur de disposer d'une série complète d'outils de mesure visant à aider les annonceurs à démontrer les effets positifs de leurs campagnes vidéo multiplateformes », a déclaré Daryl McNutt, vice-président principal, recherche et marketing, BrightRoll. « Notre objectif avec la publication de cette étude, incluant l'engagement global de BrightRoll et d'IAB Canada, est de mettre en lumière les besoins du secteur et de fournir des données essentielles pour aider les annonceurs à prendre des décisions en toute confiance lorsqu'ils veulent investir dans les médias numériques. » Pour télécharger la version intégrale du rapport, veuillez cliquer ICI

BrightRoll

BrightRoll est le principal fournisseur mondial de services publicitaires vidéo numériques. Tous les mois, BrightRoll a accès à des milliards d'impressions vidéo dans le monde par l'intermédiaire de BrightRoll Exchange (BRX), son réseau. L'entreprise permet aux annonceurs d'exécuter des campagnes vidéo numériques intelligentes à partir d'un inventaire Web et mobile. La technologie d'achat exclusive de BrightRoll, jumelée à la divulgation complète de son site et à un ciblage souple, procure aux clients de BrightRoll Exchange la portée, la fréquence et l'extensibilité nécessaires pour atteindre les objectifs de leurs campagnes. L'entreprise fournit aux éditeurs l'accès au plus grand marché de vidéos afin qu'ils maximisent la monétisation de leur inventaire. BrightRoll est une société privée financée par capital-risque, dont le siège social est situé à San Francisco, en Californie. Pour obtenir plus d'information, visitez brightroll.com ou brx.com

IAB Canada

IAB Canada (www.iabcanada.com) est le porte-voix national de l'industrie canadienne de la publicité et du marketing interactifs et exerce de fait un leadership dans ce domaine. IAB Canada est une organisation sans but lucratif qui représente les parties prenantes les plus réputées et respectées parmi les annonceurs, agences, entreprises médiatiques, entreprises de marketing et de développement dans le secteur mobile et des jeux vidéo, entreprises proposant des services de mesure d'audience, prestataires de services, établissements d'enseignement et organismes gouvernementaux exerçant leurs activités dans ce domaine.

SOURCE : Interactive Advertising Bureau of Canada

Renseignements :

Relations publiques :
Jessica Cheney
Atomic PR pour BrightRoll
415-593-1400
brightroll@atomicpr.com

Kelly Tulett
IAB Canada
416-598-3400, poste 22
ktulett@iabcanada.com

Profil de l'entreprise

Interactive Advertising Bureau of Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.